Aller au contenu

Aller à la table des matières

ARTICLE D’ÉTUDE 46

Une promesse solidement garantie !

Une promesse solidement garantie !

« Quiconque cherchera à se procurer une bénédiction sur la terre sera béni par le Dieu de vérité » (IS. 65:16).

CANTIQUE 3 Ma force, mon espérance, mon assurance

APERÇU a

1. Quel message le prophète Isaïe a-t-il adressé aux Israélites ?

 LE PROPHÈTE Isaïe désigne Jéhovah par l’expression « le Dieu de vérité ». Le terme traduit par « vérité » signifie littéralement « amen » (Is. 65:16 ; note). « Amen » signifie « qu’il en soit ainsi » ou « certainement ». Lorsqu’« amen » est employé dans la Bible en rapport avec Jéhovah ou Jésus, c’est la garantie que ce qu’ils disent est vrai. Ainsi, le message qu’Isaïe a adressé aux Israélites est clair : Ce que Jéhovah prédit est toujours digne de confiance. Jéhovah l’a d’ailleurs démontré en réalisant chacune de ses promesses, sans la moindre exception.

2. Pourquoi pouvons-nous croire aux promesses de Jéhovah concernant notre avenir, et quelles questions allons-nous examiner ?

2 Pouvons-nous placer une confiance aussi absolue dans les promesses de Jéhovah concernant notre avenir ? Près de 800 ans après l’époque d’Isaïe, l’apôtre Paul a expliqué pourquoi les promesses de Dieu sont toujours aussi dignes de confiance. Il a déclaré : « Il est impossible que Dieu mente » (Héb. 6:18). Tout comme une source ne peut pas faire jaillir à la fois de l’eau douce et de l’eau salée, Jéhovah, la Source de la vérité, ne peut pas dire de mensonges. Par conséquent, nous pouvons avoir une confiance totale dans toutes ses déclarations, ce qui englobe chacune de ses promesses concernant notre avenir. Dans cet article, nous allons examiner ces questions : Qu’est-ce que Jéhovah a promis de nous donner dans l’avenir ? Et quelle garantie fournit-il que cette promesse va se réaliser ?

QU’A PROMIS JÉHOVAH ?

3. a) Quelle promesse est particulièrement chère au cœur des serviteurs de Dieu ? (Révélation 21:3, 4). b) Comment certains réagissent-ils en découvrant cette promesse ?

3 La promesse dont nous allons parler est chère au cœur des serviteurs de Dieu du monde entier (lire Révélation 21:3, 4). Jéhovah promet qu’un jour, « la mort n’existera plus » et qu’« il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur ». Beaucoup d’entre nous aiment se servir en prédication de ces versets réconfortants qui décrivent la vie dans le paradis. Toutefois, comment certains de nos interlocuteurs réagissent-ils en les découvrant ? « C’est trop beau pour être vrai ! », disent-ils.

4. a) Que savait Jéhovah, mais qu’a-t-il vu à l’avance ? b) En plus d’avoir fait une promesse, qu’a fourni Jéhovah ?

4 Bien sûr, lorsqu’il a inspiré l’apôtre Jean pour qu’il mette par écrit cette promesse, Jéhovah savait que les prédicateurs du Royaume d’aujourd’hui prêcheraient cette espérance. Mais il avait également vu à l’avance que beaucoup de gens auraient du mal à croire en cette promesse annonçant des ‘choses nouvelles’ (Is. 42:9 ; 60:2 ; 2 Cor. 4:3, 4). Alors comment convaincre nos interlocuteurs, mais aussi nous convaincre nous-mêmes, que les bienfaits annoncés en Révélation 21:3, 4 deviendront réalité ? Eh bien, il faut savoir non seulement que Jéhovah a fait cette belle promesse, mais aussi qu’il a fourni des raisons convaincantes d’y croire. Quelles sont ces raisons ?

À SA PROMESSE, JÉHOVAH ASSOCIE UNE GARANTIE

5. Quelles raisons avons-nous de croire en la promesse d’un paradis, et où trouvons-nous ces raisons ?

5 Les versets de la Révélation qui viennent juste après la promesse d’un paradis fournissent de bonnes raisons de croire en cette promesse. Nous lisons : « Celui qui est assis sur le trône a dit : “Voyez ! Je suis en train de faire toutes choses nouvelles.” Il a ajouté : “Écris, car ces paroles sont dignes de foi et vraies.” Et il m’a dit : “Elles sont accomplies ! Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin” » (Rév. 21:5, 6a).

6. Pourquoi les différentes déclarations consignées en Révélation 21:5, 6 renforcent-elles notre confiance dans la promesse de Dieu ?

6 Pourquoi ce passage biblique renforce-t-il notre confiance dans la promesse de Dieu ? Le livre Révélation. Dénouement explique : « C’est comme si Jéhovah lui-même établissait un titre de propriété dûment signé à l’intention des humains fidèles, titre leur donnant droit à ces bénédictions futures b. » La promesse dont nous parlons se trouve en Révélation 21:3, 4. Mais ensuite, aux versets 5 et 6, nous trouvons en quelque sorte la signature de Jéhovah, signature qui vient garantir l’accomplissement de cette promesse. Examinons de plus près la manière dont Jéhovah formule cette garantie.

7. a) Explique ce qu’a de particulier l’introduction par laquelle commence la garantie de Dieu. b) Pourquoi cette particularité a-t-elle son importance ?

7 La garantie de Dieu commence par cette introduction : « Celui qui est assis sur le trône a dit » (Rév. 21:5a). Ces paroles introduisent l’une des trois seules fois où Jéhovah parle dans les visions de la Révélation. Cette garantie est donc fournie non par un ange puissant, ni même par Jésus ressuscité, mais par Jéhovah lui-même ! Cette particularité montre à quel point les paroles dites ensuite sont dignes de confiance. Pourquoi ? Parce que Jéhovah « ne peut mentir » (Tite 1:2). Ainsi, cela ne fait aucun doute : les paroles de Révélation 21:5, 6 vont se réaliser.

« VOYEZ ! JE SUIS EN TRAIN DE FAIRE TOUTES CHOSES NOUVELLES »

8. Comment Jéhovah s’y prend-il pour nous convaincre que sa promesse se réalisera ? (Isaïe 46:10).

8 À présent, intéressons-nous à l’expression « Voyez ! » (Rév. 21:5). Cette expression traduit un mot grec qui apparaît souvent dans le livre de la Révélation. Selon un ouvrage de référence, cette exclamation est « une manière d’inciter le lecteur à être bien attentif à ce qui va suivre c ». Or, quelles paroles viennent ensuite ? Cette déclaration de Dieu : « Je suis en train de faire toutes choses nouvelles. » Bien sûr, Jéhovah parle ici de changements à venir, mais la réalisation de cette promesse est tellement certaine à ses yeux qu’il parle de ces changements comme s’ils étaient déjà en cours (lire Isaïe 46:10).

9. a) L’expression « Faire toutes choses nouvelles » désigne deux actions distinctes de Jéhovah. Lesquelles ? b) Que va-t-il arriver au « ciel » et à la « terre » actuels ?

9 Intéressons-nous à la partie suivante de Révélation 21:5 : « Faire toutes choses nouvelles. » Dans ce chapitre de la Bible, cette expression désigne deux actions distinctes de Jéhovah : remplacer et rétablir. Tout d’abord, que va-t-il remplacer ? Nous lisons en Révélation 21:1 : « L’ancien ciel et l’ancienne terre avaient disparu. » « L’ancien ciel » désigne les gouvernements humains, agissant sous l’influence de Satan et de ses démons (Mat. 4:8, 9 ; 1 Jean 5:19). Dans son emploi biblique, « terre » peut désigner les habitants de la terre (Gen. 11:1, note ; Deut. 32:1). « L’ancienne terre » désigne donc la société humaine méchante d’aujourd’hui. Jéhovah ne va pas se contenter de refaçonner, ou de rénover, le « ciel » et la « terre » actuels. Non, il va faire place nette, puis les remplacer par « un nouveau ciel et une nouvelle terre », c’est-à-dire par un nouveau gouvernement et une nouvelle société humaine.

10. Qu’est-ce que Jéhovah a l’intention de rendre ‘nouveau’ ?

10 En Révélation 21:5, Jéhovah parle ensuite de ce qu’il compte rétablir, ou rendre nouveau. Notons qu’il ne dit pas : « Je suis en train de faire toutes nouvelles choses. » Il dit plutôt : « Je suis en train de faire toutes choses nouvelles. » Ainsi, Jéhovah va rendre ‘nouveaux’ la terre et les humains obéissants en leur faisant atteindre la perfection. Comme prédit par Isaïe, la terre tout entière sera transformée en un jardin splendide, un Éden planétaire ! Chaque humain, pour sa part, sera rendu ‘nouveau’, ou bénéficiera d’un rétablissement. Les boiteux, les aveugles et les sourds seront guéris, et les morts seront rendus à la vie (Is. 25:8 ; 35:1-7).

« CES PAROLES SONT DIGNES DE FOI ET VRAIES, ELLES SONT ACCOMPLIES ! »

11. Quel ordre Jéhovah a-t-il donné à Jean, et quelle était la raison de cet ordre ?

11 De quoi la garantie de Dieu se compose-t-elle encore ? Jéhovah a dit à Jean : « Écris, car ces paroles sont dignes de foi et vraies » (Rév. 21:5). Jéhovah n’a pas seulement donné à Jean l’ordre d’‘écrire’. Il lui a fourni une raison de le faire. Il a en effet ajouté : « Car ces paroles sont dignes de foi et vraies. » Autrement dit, les déclarations divines sont fiables et exactes. Ne sommes-nous pas heureux que Jean ait obéi à cet ordre d’‘écrire’ ? Grâce à cela, nous pouvons lire cette promesse d’un paradis et méditer sur les immenses bonheurs qui nous attendent.

12. Pourquoi Jéhovah est-il bien placé pour dire : « Elles sont accomplies ! » ?

12 Que dit ensuite Jéhovah ? « Elles sont accomplies ! » (Rév. 21:6). À présent, il parle comme si tout ce qu’il a promis au sujet du paradis s’était déjà réalisé. Personne n’est mieux placé que lui pour parler ainsi, car absolument rien ne peut l’empêcher d’accomplir son projet. Mais avec la partie suivante de sa garantie, il nous fournit une autre raison solide de croire en sa promesse. De quoi s’agit-il ?

« JE SUIS L’ALPHA ET L’OMÉGA »

13. Que veut montrer Jéhovah lorsqu’il se présente comme « l’Alpha et l’Oméga » ?

13 Comme déjà mentionné, Jéhovah en personne parle à trois reprises dans les visions reçues par Jean (Rév. 1:8 ; 21:5, 6 ; 22:13). Et à chaque fois, il fait cette même déclaration : « Je suis l’Alpha et l’Oméga. » « Alpha » est la première lettre de l’alphabet grec, et « oméga », la dernière. En se présentant comme « l’Alpha et l’Oméga », Jéhovah montre que lorsqu’il commence quelque chose, il le mène immanquablement à son terme.

Lorsque Jéhovah commence quelque chose, il le mène immanquablement à son terme (voir paragraphes 14, 17).

14. a) Cite un exemple où Jéhovah a dit en quelque sorte : « Alpha », puis où il dira en quelque sorte : « Oméga ». b) Quelle garantie trouvons-nous en Genèse 2:1-3 ?

14 Après avoir créé Adam et Ève, Jéhovah a révélé son projet initial concernant les humains et la terre. Nous lisons dans la Bible : « Dieu les bénit et leur dit : “Soyez féconds et devenez nombreux ; remplissez la terre et soumettez-la” » (Gen. 1:28). À ce moment-là, Jéhovah a en quelque sorte dit : « Alpha ». Son projet était clair : le jour viendrait où la terre serait entièrement peuplée et transformée en un paradis par les descendants d’Adam et Ève, tous des humains parfaits et obéissants à Dieu. Ce jour-là, Jéhovah dira en quelque sorte : « Oméga ». Après avoir achevé la création ‘du ciel, de la terre et de tout ce qui s’y trouve’, Jéhovah a donné une garantie. On la trouve en Genèse 2:1-3 (lire). Dieu décrète ici que le septième jour est sacré. Qu’est-ce que cela signifie ? Qu’il consacre ce septième jour à la réalisation de son projet concernant l’humanité. Déclarer ce jour sacré est donc une façon de dire qu’à la fin du septième jour, son projet sera pleinement accompli.

15. Pourquoi Satan a-t-il pu croire qu’il avait contrecarré le projet de Jéhovah concernant l’humanité ?

15 Après leur rébellion, Adam et Ève sont devenus pécheurs et ont donc légué à leur descendance le péché et la mort (Rom. 5:12). Le projet de Dieu, selon lequel la terre serait peuplée d’humains parfaits et obéissants, semblait donc avoir été contrecarré par Satan. En apparence, Satan avait empêché Jéhovah de dire un jour : « Oméga ». Il a peut-être pensé qu’il ne restait pas beaucoup d’options à Jéhovah. L’une de ces options consistait à faire mourir Adam et Ève, puis à créer un autre couple parfait afin d’accomplir son projet initial. Mais si Dieu avait agi ainsi, le Diable l’aurait accusé de mensonge. Pourquoi ? Parce que, comme consigné en Genèse 1:28, Jéhovah avait dit à Adam et Ève que la terre serait peuplée par leur descendance.

16. Pourquoi Satan a-t-il pu penser qu’il pourrait accuser Jéhovah d’avoir échoué ?

16 À quelle autre option Satan a-t-il peut-être pensé ? Il a pu aussi imaginer que Jéhovah allait laisser Adam et Ève produire une descendance imparfaite qui ne serait jamais en mesure d’atteindre la perfection (Eccl. 7:20 ; Rom. 3:23). Et dans ce cas, il aurait certainement accusé Jéhovah d’avoir échoué. Pourquoi ? Parce qu’avec cette option, la terre n’aurait jamais pu être peuplée d’humains parfaits issus d’Adam et Ève.

17. Comment Jéhovah a-t-il résolu le problème posé par la rébellion de Satan et des premiers humains, et que permettra à terme cette solution ? (voir aussi illustration).

17 Satan a donc dû être sidéré par la manière dont Jéhovah a résolu le problème posé par sa rébellion et celle des premiers humains (Ps. 92:5). Loin de se révéler menteur, Jéhovah s’est révélé véridique en permettant à Adam et Ève d’avoir des enfants. Et il a prouvé qu’absolument rien ni personne n’est capable de faire échouer ses projets. Il a poursuivi la réalisation de son projet initial en fournissant une « descendance » qui sauverait les descendants d’Adam et Ève obéissants (Gen. 3:15 ; 22:18). La rançon : voilà une solution que Satan n’aurait jamais pu concevoir ! Pourquoi ? Parce qu’elle est fondée sur un amour désintéressé (Mat. 20:28 ; Jean 3:16). Une qualité totalement absente de sa personnalité égoïste ! Ceci étant, que va rendre possible la rançon ? À la fin du règne millénaire, la terre entière sera un paradis peuplé des descendants d’Adam et Ève parfaits et obéissants — exactement ce que Jéhovah avait prévu à l’origine. Ce jour-là, Jéhovah dira en quelque sorte : « Oméga ».

COMMENT FORTIFIER NOTRE CONFIANCE DANS LA PROMESSE D’UN PARADIS

18. Quels sont les trois arguments que Jéhovah nous fournit ? (voir aussi l’encadré «  Trois raisons de croire aux promesses de Jéhovah »).

18 Compte tenu de ce que nous venons d’étudier, quels arguments pouvons-nous présenter aux gens qui doutent de la promesse d’un paradis ? Premièrement, cette promesse est formulée par Jéhovah en personne. Le livre de la Révélation déclare : « Celui qui est assis sur le trône a dit : “Voyez ! Je suis en train de faire toutes choses nouvelles.” » Jéhovah a la sagesse, la puissance et le désir de réaliser sa promesse. Deuxièmement, la réalisation de cette promesse est si certaine que pour Jéhovah, elle est déjà réalisée. Il dit en effet : « Ces paroles sont dignes de foi et vraies. […] Elles sont accomplies ! » Troisièmement, lorsque Jéhovah commence quelque chose, il le mène immanquablement à son terme, comme le confirme la déclaration : « Je suis l’Alpha et l’Oméga. » Jéhovah prouvera qu’en fait, celui qui a menti et échoué, c’est Satan !

19. Que peux-tu faire lorsque des gens doutent de la promesse d’un paradis ?

19 Souviens-toi qu’à chaque fois que tu parles à quelqu’un de cette garantie fournie par Dieu, tu renforces ta propre confiance dans les promesses divines. Alors que peux-tu faire la prochaine fois qu’une personne à qui tu lis Révélation 21:4 te dit : « C’est trop beau pour être vrai » ? Que dirais-tu de lui lire et de lui expliquer les versets 5 et 6 ? Montre-lui que Jéhovah a associé à sa promesse une garantie, comme s’il avait signé cette promesse de sa propre signature (Is. 65:16).

CANTIQUE 145 Dieu nous promet le Paradis

a Cet article étudie la garantie donnée par Jéhovah que sa promesse d’un paradis va se réaliser. À chaque fois que nous parlons de cette garantie à quelqu’un, nous renforçons notre propre confiance en la réalisation des promesses de Jéhovah.

c R. Bratcher et H. Hatton, A Handbook on the Revelation to John, United Bible Societies, 1993.