Aller au contenu

Aller à la table des matières

La maîtrise de soi : indispensable pour avoir l’approbation de Jéhovah

La maîtrise de soi : indispensable pour avoir l’approbation de Jéhovah

« Un jour, mon cousin m’a provoqué. On a commencé à se disputer, et je l’ai attrapé à la gorge pour l’étrangler. Je voulais le tuer » (Paul).

« À la maison, j’explosais de colère pour un rien. Je me mettais à casser des jouets, des meubles, tout ce qui me tombait sous la main » (Marco).

Il s’agit là d’exemples extrêmes. Toutefois, nous avons tous parfois du mal à nous maîtriser. En effet, nous avons hérité de tendances imparfaites de notre ancêtre, Adam (Rom. 5:12). Certains, comme Paul et Marco, trouvent difficile de maîtriser leur colère. D’autres ont du mal à maîtriser leurs pensées ; ils sont sans cesse tourmentés par des peurs et des pensées négatives. D’autres encore doivent lutter contre l’envie de commettre un acte sexuel immoral, de boire ou de se droguer.

Si quelqu’un ne maîtrise pas ses pensées, ses désirs et ses actions, il peut gâcher sa vie. Mais il est possible de ne pas en arriver là. Comment ? En cultivant la maîtrise de soi. Pour nous y aider, nous répondrons à ces questions : 1) Qu’est-​ce que la maîtrise de soi ? 2) Pourquoi est-​elle indispensable ? 3) Comment développer cette qualité qui fait partie du « fruit de l’esprit » ? (Gal. 5:22, 23). Puis nous verrons ce que nous pouvons faire s’il nous arrive de manquer de maîtrise.

QU’EST-​CE QUE LA MAÎTRISE DE SOI ?

Quelqu’un qui sait se maîtriser ne réagit pas de façon impulsive. Il se retient de parler ou d’agir d’une manière qui déplaît à Dieu.

Jésus a clairement montré ce que se maîtriser veut dire.

Jésus nous a montré ce que la maîtrise de soi implique. La Bible dit : « Quand on l’insultait, il ne rendait pas l’insulte. Quand il souffrait, il ne menaçait pas, mais il s’en remettait à celui qui juge avec justice » (1 Pierre 2:23). Il s’est maîtrisé lorsque ses ennemis se sont moqués de lui alors qu’il était attaché à un poteau de supplice (Mat. 27:39-44). Il a aussi fait preuve d’une maîtrise remarquable quand des chefs religieux lui ont posé des questions pièges (Mat. 22:15-22). Et il a laissé un bel exemple à imiter lorsque des Juifs furieux ont tenté de le lapider. Au lieu de chercher à se venger, il « se cacha et sortit du Temple » (Jean 8:57-59).

Est-​il possible d’imiter Jésus ? Oui, dans une certaine mesure. L’apôtre Pierre a écrit : « Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un modèle pour que vous suiviez fidèlement ses traces » (1 Pierre 2:21). Ainsi, même si nous sommes imparfaits, nous pouvons suivre fidèlement son exemple. Pourquoi est-​ce indispensable ?

 POURQUOI LA MAÎTRISE DE SOI EST INDISPENSABLE

La maîtrise de soi est indispensable pour avoir l’approbation de Dieu. Même si nous le servons depuis longtemps, nous pourrions perdre son amitié si nous ne maîtrisions pas nos paroles et nos actions.

Parlons de Moïse. Il était « de beaucoup le plus humble de tous les hommes » (Nomb. 12:3). Mais un jour, alors qu’il avait supporté pendant des dizaines d’années les plaintes des Israélites, il a manqué de maîtrise. Quand, une fois de plus, ils se sont plaints de ne pas avoir d’eau, il s’est mis en colère et leur a parlé durement. Il leur a dit : « Écoutez donc, rebelles ! Devrons-​nous faire sortir de ce rocher de l’eau pour vous ? » (Nomb. 20:2-11).

Moïse n’a pas réussi à se maîtriser. Il n’a pas glorifié Dieu : il ne l’a pas présenté comme celui qui allait accomplir le miracle (Ps. 106:32, 33). Jéhovah ne lui a donc pas permis d’entrer en Terre promise (Nomb. 20:12). Jusqu’à la fin de sa vie, Moïse a dû regretter d’avoir perdu sa maîtrise (Deut. 3:23-27).

La leçon ? Même si nous sommes dans la vérité depuis longtemps, nous ne devons jamais parler de façon irrespectueuse à ceux qui nous irritent ou qui doivent être repris (Éph. 4:32 ; Col. 3:12). C’est vrai, avec l’âge, il est parfois plus difficile de se montrer patient. Mais n’oublions pas ce qui est arrivé à Moïse. Nous ne voudrions pas ternir une longue carrière au service de Jéhovah à cause d’un manque de maîtrise de soi. Comment cultiver cette qualité indispensable ?

COMMENT CULTIVER LA MAÎTRISE DE SOI

Prie pour recevoir de l’esprit saint. En effet, la maîtrise de soi est un aspect du fruit de l’esprit, et Jéhovah donne de son esprit à ceux qui lui en demandent (Luc 11:13). Il peut ainsi nous fournir la force dont nous avons besoin (Phil. 4:13). Il peut également nous aider à cultiver les autres aspects du fruit de son esprit, comme l’amour, qui nous aidera à nous maîtriser plus facilement (1 Cor. 13:5).

Rejette tout ce qui pourrait affaiblir ta capacité à te maîtriser.

Rejette tout ce qui pourrait affaiblir ta capacité à te maîtriser. Nous devons rejeter les sites Internet et les divertissements qui mettent en avant une mauvaise conduite (Éph. 5:3, 4). En fait, il nous faut fuir tout ce qui pourrait nous pousser à mal agir (Prov. 22:3 ; 1 Cor. 6:12). Par  exemple, quelqu’un qui lutte contre des désirs sexuels impurs devra peut-être s’interdire les livres et les films romantiques.

Ce conseil nous paraît peut-être difficile à appliquer. Mais si nous fournissons des efforts, Jéhovah nous donnera la force dont nous avons besoin (2 Pierre 1:5-8). Il nous aidera à maîtriser nos pensées, nos paroles et nos actions. Paul et Marco, déjà mentionnés, ont appris à maîtriser leur caractère violent. Citons aussi l’exemple d’un frère qui perdait souvent son calme en voiture ; il se disputait même avec les autres conducteurs. Qu’a-​t-​il fait pour s’améliorer ? « J’ai prié chaque jour, intensément, dit-​il. J’ai étudié des articles sur la maîtrise de soi et j’ai appris par cœur des versets qui m’aident. Même si ça fait des années que je m’efforce de cultiver cette qualité, il m’est toujours utile de commencer chaque journée en me rappelant mon objectif de rester calme. Et quand j’ai un rendez-vous, je pars plus tôt pour ne pas être stressé sur la route. »

SI NOUS AVONS MANQUÉ DE MAÎTRISE

Il nous arrivera de perdre notre maîtrise. Nous pourrions alors nous sentir trop honteux pour prier Jéhovah. Mais c’est justement là que nous avons le plus besoin de son soutien. Alors, si tu as manqué de maîtrise, prie Jéhovah immédiatement. Demande-​lui sincèrement pardon, recherche son aide et sois résolu à ne pas refaire la même erreur (Ps. 51:9-11). Il ne méprisera pas ta prière (Ps. 102:17). L’apôtre Jean nous rappelle que le sang de Jésus « nous purifie de tout péché » (1 Jean 1:7 ; 2:1 ; Ps. 86:5). Et n’oublie pas que Jéhovah demande à ses serviteurs de pardonner aux autres encore et encore ; tu peux donc être certain que c’est ce qu’il fera pour toi aussi (Mat. 18:21, 22 ; Col. 3:13).

Quand Moïse a manqué de maîtrise, cela a déplu à Jéhovah. Mais il lui a pardonné. Et la Bible présente Moïse comme un remarquable exemple de foi (Deut. 34:10 ; Héb. 11:24-28). C’est vrai, Jéhovah ne l’a pas autorisé à entrer en Terre promise, mais il lui permettra de vivre pour toujours dans le paradis. Nous pouvons connaître le même avenir si nous continuons de faire des efforts pour cultiver la maîtrise de soi, cette qualité indispensable (1 Cor. 9:25).