Aller au contenu

Aller au sommaire

 ARTICLE D’ÉTUDE 23

« Prenez garde que personne ne vous fasse prisonniers ! »

« Prenez garde que personne ne vous fasse prisonniers ! »

« Prenez garde que personne ne vous fasse prisonniers au moyen de la philosophie et d’une vaine tromperie fondées sur la tradition humaine » (COL. 2:8).

CANTIQUE 96 Le Livre de Dieu : un trésor

APERÇU *

1. D’après Colossiens 2:4, 8, comment Satan essaie-​t-​il de « capturer » notre esprit ?

SATAN veut que nous arrêtions de servir Jéhovah. Pour atteindre son objectif, il cherche à influencer notre façon de penser, à capturer en quelque sorte notre esprit pour l’amener à lui obéir. Il essaie de nous tromper, ou de nous persuader, afin de nous amener à le suivre, et pour cela, il se sert de nos désirs (lire Colossiens 2:4, 8).

2-3. a) Pourquoi prêter attention à l’avertissement contenu en Colossiens 2:8 ? b) Que verrons-​nous dans cet article ?

2 Satan pourrait-​il vraiment nous tromper ? Sommes-​nous réellement en danger ? Absolument ! Rappelle-​toi que Paul n’a pas adressé l’avertissement contenu en Colossiens 2:8 à des non-croyants. Il l’a adressé à des chrétiens oints d’esprit saint (Col. 1:2, 5). Ces chrétiens étaient en danger à l’époque, et le danger est encore plus grand pour nous aujourd’hui (1 Cor. 10:12). Pourquoi ? Parce que Satan a été jeté sur la terre et que son objectif est d’égarer, ou de tromper, les serviteurs de Dieu (Rév. 12:9, 12, 17). De plus, nous vivons une époque où ‘les méchants et les imposteurs avancent vers le pire’ (2 Tim. 3:1, 13).

3 Dans cet article, nous verrons comment Satan se sert de ‘vaines tromperies’ pour essayer d’influencer notre façon de penser. Nous examinerons trois de ses « ruses », ou « manœuvres » (Éph. 6:11 ; note). Puis, dans l’article suivant, nous verrons comment combattre les effets négatifs que ses méthodes ont peut-être eus sur notre façon de penser. Mais pour commencer, examinons comment Satan a trompé les Israélites  après leur entrée en Terre promise et les leçons que nous pouvons en tirer.

POUSSÉS À ADORER DE FAUX DIEUX

4-6. D’après Deutéronome 11:10-15, quand les Israélites se sont installés en Terre promise, quelles nouvelles méthodes ont-​ils dû apprendre pour cultiver la terre ?

4 Satan a habilement poussé les Israélites à adorer de faux dieux. Comment s’y est-​il pris ? Il savait qu’ils auraient besoin de produire de la nourriture, et il s’est servi de ce besoin. Quand les Israélites sont entrés en Terre promise, ils ont dû changer de méthodes pour cultiver la terre. En Égypte, ils irriguaient leurs champs en utilisant l’eau du Nil. Par contre, en Terre promise, l’agriculture dépendait non pas d’un immense système de cours d’eau et de canaux, mais des pluies saisonnières et de la rosée qui se déposait sur les végétaux (lire Deutéronome 11:10-15 ; Is. 18:4, 5). Les Israélites devaient donc apprendre de nouvelles méthodes pour cultiver la terre. Cela n’allait pas être facile, car la plupart de ceux qui avaient une expérience dans l’agriculture étaient morts dans le désert.

Comment Satan a-​t-​il réussi à changer la façon de penser des cultivateurs israélites * ? (voir les paragraphes 4-6).

5 Jéhovah a d’abord expliqué à ses serviteurs que leur situation allait changer. Puis il leur a donné l’avertissement suivant, qui, à première vue, semble n’avoir aucun rapport avec l’agriculture : « Prenez garde, de peur que votre cœur ne se laisse égarer, et que vous n’adoriez d’autres dieux et ne vous prosterniez devant eux » (Deut. 11:16, 17). Pourquoi Jéhovah a-​t-​il mis son peuple en garde contre l’idolâtrie alors qu’il venait de lui parler de nouvelles méthodes pour cultiver la terre ?

6 Jéhovah savait que les Israélites seraient tentés d’aller voir comment leurs voisins cananéens faisaient pour cultiver la terre. Bien sûr, ces peuples étaient bien plus expérimentés que les Israélites, et ils  avaient sans doute des techniques très utiles à leur apprendre. Mais il y avait un danger. La façon de penser de ces peuples païens était influencée par leur croyance en Baal. Pour eux, Baal était le propriétaire du ciel et celui qui donnait les pluies. Jéhovah ne voulait pas que son peuple soit trompé par ces fausses croyances. Cependant, à de nombreuses reprises, les Israélites ont choisi d’adorer Baal (Nomb. 25:3, 5 ; Juges 2:13 ; 1 Rois 18:18). Voyons comment Satan a réussi à faire prisonniers les Israélites.

TROIS MÉTHODES QUE SATAN A UTILISÉES POUR FAIRE PRISONNIERS LES ISRAÉLITES

7. Quelle situation a mis à l’épreuve la foi des Israélites après leur entrée en Terre promise ?

7 Satan a utilisé une première méthode : il s’est servi d’un désir normal des Israélites, celui de voir le pays arrosé par la pluie. À partir de la fin du mois d’avril jusqu’en septembre, il pleuvait très peu en Terre promise. La survie des Israélites et l’abondance des récoltes dépendaient des pluies, qui commençaient généralement vers octobre. Satan a fait croire aux Israélites que, pour avoir des récoltes abondantes, ils devaient imiter les pratiques de leurs voisins païens. Leurs voisins pensaient qu’ils devaient accomplir certains rites pour que leurs dieux fassent venir la pluie. Les Israélites qui manquaient de foi en Jéhovah ont cru que c’était la seule façon d’éviter que la sécheresse se prolonge. Ils ont donc accompli des rites païens en l’honneur du faux dieu Baal.

8. Quelle deuxième méthode Satan a-​t-​il utilisée ? Explique.

8 Satan a utilisé une deuxième méthode pour faire prisonniers les Israélites : il les a incités à satisfaire des désirs immoraux. Les nations païennes adoraient leurs dieux en pratiquant des actes sexuels honteux. Elles pratiquaient notamment la prostitution sacrée : des hommes et des femmes se prostituaient dans les temples. L’homosexualité et d’autres actes sexuels immoraux étaient tolérés, et ils étaient même considérés comme normaux (Deut. 23:17, 18 ; 1 Rois 14:24). Les païens croyaient que ces rites sexuels encourageaient leurs dieux à rendre leurs terres plus productives. Beaucoup d’Israélites ont été attirés par ces rites et se sont laissé entraîner à servir de faux dieux. En réalité, ils ont été faits prisonniers par Satan.

9. En accord avec Osée 2:16, 17, comment Satan a-​t-​il fait oublier aux Israélites qui Jéhovah est vraiment ?

9 Satan a utilisé une troisième méthode : il a fait oublier aux Israélites qui Jéhovah est vraiment. À l’époque du prophète Jérémie, Jéhovah a dit que les faux prophètes faisaient oublier son nom à son peuple « à cause de Baal » (Jér. 23:27). Les Israélites ont manifestement arrêté d’utiliser le nom de Dieu et l’ont remplacé par le nom « Baal », qui signifie « propriétaire » ou « maître ». À cause de cela, il est devenu difficile pour eux de faire la différence entre Jéhovah et Baal, ce qui les a amenés à introduire des rites du culte de Baal dans le culte de Jéhovah (lire Osée 2:16, 17 et la note).

LES MÉTHODES DE SATAN AUJOURD’HUI

10. Quelles méthodes Satan utilise-​t-​il aujourd’hui ?

10 Satan utilise les mêmes méthodes aujourd’hui. Il fait prisonniers les gens en se servant de leurs désirs naturels, en les incitant à commettre des actes sexuels immoraux et en les empêchant de connaître Jéhovah. Intéressons-​nous à cette dernière méthode.

11. Comment Satan empêche-​t-​il les gens de savoir qui est Jéhovah ?

 11 Satan empêche les gens de savoir qui est Jéhovah. Après la mort des apôtres, de soi-disant chrétiens ont commencé à répandre de faux enseignements (Actes 20:29, 30 ; 2 Thess. 2:3). Ces apostats ont rendu floue l’identité du seul vrai Dieu. Par exemple, ils ont arrêté d’utiliser le nom de Dieu dans leurs copies de la Bible et l’ont remplacé par « Seigneur » ou d’autres titres. Il est alors devenu difficile pour un lecteur de la Bible de faire la différence entre Jéhovah et les autres « seigneurs » mentionnés dans ce livre (1 Cor. 8:5). Comme ils ont utilisé le même mot, « Seigneur », pour Jéhovah et pour Jésus, beaucoup ne se rendent pas compte que Jéhovah et son Fils sont des personnes différentes, qui occupent des positions différentes (Jean 17:3). Cette confusion a contribué à la naissance du dogme de la Trinité, un dogme qui n’est pas enseigné dans la Bible. Depuis, beaucoup pensent que Dieu est un mystère et que nous ne pouvons pas le connaître. Mais c’est complètement faux ! (Actes 17:27).

Comment Satan se sert-​il de la fausse religion pour inciter les humains à satisfaire des désirs sexuels immoraux * ? (voir le paragraphe 12).

12. Qu’est-​ce que la fausse religion encourage, et d’après Romains 1:28-31, quels résultats cela a-​t-​il produits ?

12 Satan incite les humains à satisfaire des désirs sexuels immoraux. À l’époque de l’ancien Israël, Satan a utilisé la fausse religion pour répandre des pratiques sexuelles immorales. Il fait la même chose aujourd’hui. La fausse religion tolère, et même encourage, les conduites immorales. Par conséquent, beaucoup de personnes qui disent servir Dieu ont abandonné ses normes de moralité, pourtant claires. Dans sa lettre aux Romains, l’apôtre Paul a parlé des résultats que cela a produits (lire Romains 1:28-31). Parmi les « choses qui ne conviennent pas », il y a toutes les conduites sexuelles immorales, y compris l’homosexualité (Rom. 1:24-27, 32 ; Rév. 2:20). C’est vraiment important pour nous d’obéir fidèlement aux enseignements de la Bible, qui sont clairs.

13. Quelle autre méthode Satan utilise-​t-​il ?

13 Satan se sert de nos désirs naturels. Nous avons le désir naturel d’acquérir des compétences qui vont nous permettre de subvenir à nos besoins et à ceux de notre famille (1 Tim. 5:8). En général,  nous acquérons ces compétences en allant à l’école et en étudiant avec sérieux. Mais nous devons être prudents. Dans beaucoup de pays, le système éducatif propose des formations pratiques, mais il enseigne aussi des philosophies humaines. Les étudiants sont encouragés à remettre en question l’existence de Dieu et à ne pas accorder de valeur à la Bible. On leur dit que la théorie de l’évolution est la seule explication intelligente à l’apparition de la vie (Rom. 1:21-23). Ce genre d’enseignements est contraire à ‘la sagesse de Dieu’ (1 Cor. 1:19-21 ; 3:18-20).

14. À quoi les philosophies humaines incitent-​elles ?

14 Les philosophies humaines ne tiennent pas compte des normes justes de Jéhovah ; elles vont même jusqu’à les contredire. Elles n’incitent pas à cultiver le fruit de l’esprit de Dieu, mais plutôt à pratiquer les « œuvres de la chair » (Gal. 5:19-23). Elles encouragent à être orgueilleux et arrogant, si bien que beaucoup deviennent « amis d’eux-​mêmes » (2 Tim. 3:2-4, note). Ces traits de caractère sont à l’opposé de l’état d’esprit humble et doux que les serviteurs de Dieu sont encouragés à avoir (2 Sam. 22:28). Certains chrétiens qui ont fait de longues études ont fini par adopter la façon de penser du monde plutôt que celle de Dieu. Voyons un exemple qui montre ce qui peut arriver quand on ne tient pas compte de ce danger.

Comment notre façon de penser peut-​elle être influencée par des philosophies humaines * ? (voir les paragraphes 14-16).

15-16. Qu’apprends-​tu de ce qu’une sœur a vécu ?

15 Une sœur, qui est dans le service à plein temps depuis plus de 15 ans, raconte : « Comme je suis Témoin de Jéhovah, j’avais lu et entendu des mises en  garde contre les dangers des longues études, mais je n’en ai pas tenu compte. Je pensais que ces conseils ne s’appliquaient pas à moi. » Quelles difficultés a-​t-​elle rencontrées ? Elle explique : « Mes études me demandaient énormément de temps et d’efforts. J’étais trop occupée pour prier tranquillement Jéhovah comme je le faisais avant, trop épuisée pour avoir des discussions bibliques avec les gens et trop fatiguée pour bien me préparer pour les réunions. Heureusement, j’ai fini par me rendre compte que m’investir dans de longues études fragilisait ma relation avec Jéhovah. J’ai alors compris que je devais arrêter. Et c’est ce que j’ai fait. »

16 Comment ses études ont-​elles influencé sa façon de penser ? Elle répond : « J’ai honte de le dire, mais la formation que j’ai reçue m’a amenée à être critique envers les autres, en particulier envers mes frères et sœurs, et à attendre trop d’eux. Je me suis aussi mise à éviter leur compagnie. Il m’a fallu longtemps pour me débarrasser de ces tendances. Cette période de ma vie m’a montré à quel point c’est dangereux de ne pas tenir compte des avertissements que notre Père céleste nous donne au moyen de son organisation. Jéhovah me connaissait mieux que moi-​même. Je regrette de ne pas l’avoir écouté. »

17. a) À quoi devons-​nous être déterminés ? b) Que verrons-​nous dans l’article suivant ?

17 Sois déterminé à ne jamais laisser ‘la philosophie et les vaines tromperies’ du monde de Satan te faire prisonnier. Méfie-​toi en permanence des méthodes de Satan (1 Cor. 3:18 ; 2 Cor. 2:11). Ne le laisse jamais te faire oublier qui est Jéhovah et comment il veut qu’on l’adore. Suis ses normes de moralité élevées. Et ne laisse pas Satan t’amener à rejeter les conseils de Jéhovah. Mais que faire si tu te rends compte que tu as déjà été influencé par la façon de penser de ce monde ? L’article suivant montrera comment la Bible peut nous aider à nous débarrasser de façons de penser et de tendances comparables à des « forteresses » (2 Cor. 10:4, 5).

CANTIQUE 49 Jéhovah, nous réjouirons ton cœur

^ § 5 Satan est très habile à tromper les gens. Il a réussi à faire croire à beaucoup qu’ils sont libres alors qu’en réalité, il les a faits prisonniers. Cet article analyse certaines des méthodes qu’il utilise pour tromper les gens.

^ § 48 DESCRIPTION DE L’ILLUSTRATION : Des Israélites, en compagnie de Cananéens, sont tentés de pratiquer le culte de Baal, qui comprend des rites sexuels.

^ § 51 DESCRIPTION DE L’ILLUSTRATION : Une publicité d’une Église qui tolère l’homosexualité.

^ § 53 DESCRIPTION DE L’ILLUSTRATION : Une jeune sœur suit de longues études. Un professeur enseigne à sa classe que la science et la technologie peuvent résoudre tous les problèmes des humains. La jeune sœur et ses camarades sont convaincus par ses explications. Plus tard, à la Salle du Royaume, ce qui est dit n’intéresse plus vraiment la sœur, et elle est critique envers les autres.