Aller au contenu

Aller à la table des matières

 ARTICLE D’ÉTUDE 28

Sois convaincu que tu es dans la vérité

Sois convaincu que tu es dans la vérité

« Reste attaché aux choses que tu as apprises et dont on t’a convaincu » (2 TIM. 3:14).

CANTIQUE 56 Vis la vérité !

APERÇU *

1. Qu’entendons-​nous par l’expression « la vérité » ?

« COMMENT as-​tu connu la vérité ? » « As-​tu été élevé dans la vérité ? » « Depuis combien de temps es-​tu dans la vérité ? » On t’a sans doute déjà posé ce genre de questions. Ou peut-être que tu les as toi-​même posées à d’autres. Mais qu’entendons-​nous par l’expression « la vérité » ? Généralement, nous l’utilisons pour parler de nos croyances, du culte que nous rendons à Dieu ou de notre mode de vie. Ceux qui sont « dans la vérité » savent ce que la Bible enseigne et vivent en accord avec ses principes. Ils sont donc délivrés des mensonges religieux, et ils mènent la meilleure vie que des humains imparfaits puissent avoir (Jean 8:32).

2. D’après Jean 13:34, 35, qu’est-​ce qui peut attirer en premier une personne à la vérité ?

2 Qu’est-​ce qui t’a attiré en premier à la vérité ? Peut-être la belle conduite des serviteurs de Jéhovah (1 Pierre 2:12). Ou peut-être l’amour qu’ils manifestent aux autres. Beaucoup de ceux qui ont assisté pour la première fois à une de nos réunions ont remarqué cet amour, et cela les a davantage marqués que tout ce qui a été dit depuis l’estrade. Ce n’est pas surprenant, car Jésus a expliqué que c’est à l’amour que ses disciples auraient les uns pour les autres qu’on les reconnaîtrait (lire Jean 13:34, 35). Mais pour que notre foi soit forte, il ne nous suffit pas d’être touchés par l’amour que nous observons dans le peuple de Dieu.

3. Que pourrait-​il arriver si notre foi en Dieu était uniquement basée sur l’amour que nos frères et sœurs manifestent ?

3 Notre foi ne doit pas être uniquement basée sur l’amour qui règne dans l’assemblée chrétienne. Pourquoi ? Imagine qu’un de tes compagnons, peut-être même un ancien ou un pionnier, commette un péché grave. Ou bien qu’un frère ou une sœur te blesse d’une manière ou d’une autre. Ou encore que quelqu’un devienne un apostat et affirme que nous ne  sommes pas dans la vérité. Si une chose de ce genre se produisait, cela t’amènerait-​il à arrêter de servir Jéhovah ? En fait, si ta foi était basée sur la façon dont certains se comportent plutôt que sur ta relation avec Jéhovah lui-​même, elle ne serait pas solide. Pour la bâtir, tu dois utiliser non seulement des matériaux souples, comme les sentiments et les émotions, mais aussi des matériaux solides, comme des faits et des raisonnements logiques. Tu dois « vérifier personnellement » que la Bible contient la vérité sur Jéhovah (Rom. 12:2).

4. D’après Matthieu 13:3-6, 20, 21, comment certains réagissent-​ils quand leur foi est mise à l’épreuve ?

4 Jésus a dit que certains accepteraient la vérité « avec joie », mais que, quand leur foi serait éprouvée, elle s’affaiblirait grandement (lire Matthieu 13:3-6, 20, 21). Ces personnes ne comprennent peut-être pas que suivre Jésus s’accompagne d’épreuves (Mat. 16:24). Ou alors elles pensent que les chrétiens sont protégés contre toute difficulté et ne connaissent que des bénédictions. Mais dans ce monde imparfait, nous rencontrons tous des problèmes. Notre situation peut changer, et notre joie peut alors diminuer pendant un temps (Ps. 6:6 ; Eccl. 9:11).

5. De quelle façon la grande majorité de nos frères et sœurs montrent-​ils qu’ils ont la conviction d’être dans la vérité ?

5 La grande majorité de nos frères et sœurs montrent qu’ils ont la conviction d’être dans la vérité. De quelle façon ? Même si un de leurs compagnons les blesse ou se comporte d’une manière qui ne convient pas à des chrétiens, leur conviction ne s’affaiblit pas (Ps. 119:165). À chaque épreuve, leur foi devient plus forte, et non plus faible (Jacq. 1:2-4). Comment peux-​tu cultiver une foi aussi solide ?

ACQUIERS LA « CONNAISSANCE EXACTE DE DIEU »

6. Sur quoi la foi des disciples du 1er siècle était-​elle basée ?

6 La foi des disciples du 1er siècle était basée sur leur connaissance des Écritures et sur les enseignements de Jésus, c’est-à-dire la « vérité de la bonne nouvelle » (Gal. 2:5). Cette vérité englobe tous les enseignements chrétiens, y compris celui de la rançon et de la résurrection. L’apôtre Paul était convaincu que ces enseignements étaient vrais. Comment le savons-​nous ? Il ‘citait des passages’ des Écritures pour ‘prouver qu’il fallait que le Christ souffre et qu’il ressuscite d’entre les morts’ (Actes 17:2, 3). Les disciples du 1er siècle acceptaient ces enseignements et recherchaient l’aide de l’esprit saint pour comprendre la Parole de Dieu. Et ils vérifiaient personnellement que ce qu’on leur enseignait était fondé sur les Écritures (Actes 17:11, 12 ; Héb. 5:14). Leur foi n’était pas uniquement basée sur des sentiments ou des émotions. Et ils ne servaient pas Jéhovah simplement parce qu’ils se sentaient bien en compagnie des autres chrétiens. Leur foi était plutôt basée sur la « connaissance exacte de Dieu » (Col. 1:9, 10).

7. Comment notre foi dans les enseignements de la Bible nous aidera-​t-​elle ?

7 Les vérités de la Parole de Dieu ne changent pas (Ps. 119:160). Elles ne changent pas quand un de nos compagnons nous offense ou commet un péché grave. Et elles ne changent pas lorsque nous sommes confrontés à une épreuve. Il nous faut bien connaître les enseignements de la Bible et être convaincus qu’ils sont vrais. Une telle foi nous aidera à tenir bon face aux difficultés, tout comme une ancre peut stabiliser un bateau pendant une tempête. Comment peux-​tu renforcer ta conviction que tu es dans la vérité ?

 « UTILISE TA RAISON »

8. Comme le montre 2 Timothée 3:14, 15, qu’est-​ce qui a convaincu Timothée qu’il était dans la vérité ?

8 Timothée était convaincu qu’il était dans la vérité. Comment était-​il arrivé à cette conclusion ? (lire 2 Timothée 3:14, 15). Sa mère et sa grand-mère lui avaient fait connaître les enseignements des « écrits sacrés ». Mais il avait sans aucun doute consacré de son côté du temps et de l’énergie à étudier ces écrits. Cela l’avait convaincu qu’ils contenaient la vérité. Par la suite, Timothée, sa mère et sa grand-mère ont découvert le christianisme. Timothée a sûrement été impressionné par l’amour des disciples de Jésus, et il avait le vif désir de passer du temps avec eux et de leur faire du bien (Phil. 2:19, 20). Toutefois, sa foi n’était pas basée sur ce qu’il ressentait pour d’autres humains, mais sur des faits qui l’avaient rapproché de Dieu. Toi aussi, il te faut étudier la Bible et tirer de ton étude des conclusions logiques au sujet de Jéhovah.

9. Quelles vérités bibliques fondamentales dois-​tu vérifier personnellement ?

9 Pour commencer, tu dois vérifier personnellement au moins trois vérités fondamentales : 1) Jéhovah est le Créateur de toutes choses (Ex. 3:14, 15 ; Héb. 3:4 ; Rév. 4:11) ; 2) la Bible est le message que Dieu a fait mettre par écrit pour les humains (2 Tim. 3:16, 17) ; 3) Jéhovah a un groupe d’adorateurs organisé qui le sert sous la direction de Christ, et ce sont les Témoins de Jéhovah qui forment ce groupe (Is. 43:10-12 ; Jean 14:6 ; Actes 15:14). Pour te convaincre de ces vérités, tu n’as pas besoin de devenir une encyclopédie biblique vivante, c’est-à-dire de tout savoir sur la Bible. Ton but doit être de te servir de ta « raison » pour renforcer ta conviction que tu es dans la vérité (Rom. 12:1).

AIDE CEUX QUE TU ENSEIGNES À RAISONNER

10. En plus de connaître la vérité, que nous faut-​il être capables de faire ?

10 Une fois que tu crois fermement aux trois vérités dont nous venons de parler, il  te faut être capable de les prouver aux autres à l’aide de la Bible. Pourquoi ? Parce qu’étant chrétiens, nous avons la responsabilité d’enseigner les vérités que nous avons apprises à ceux qui acceptent de nous écouter * (1 Tim. 4:16). De plus, à mesure que nous nous efforçons d’aider les autres à croire dans ces vérités, nous renforçons notre foi en elles.

11. Quel exemple l’apôtre Paul nous a-​t-​il laissé pour ce qui est d’enseigner ?

11 Quand l’apôtre Paul enseignait les autres, il se servait de la « Loi de Moïse et des Prophètes » pour les « persuader de croire en Jésus » (Actes 28:23). Comment l’imiter lorsque nous enseignons la vérité ? Nous devons faire plus que citer des faits. Nous devons aider nos étudiants à se rapprocher de Jéhovah en raisonnant sur la base de la Bible. Nous voulons qu’ils acceptent les enseignements bibliques, non parce qu’ils nous admirent, mais parce qu’ils ont vérifié personnellement que ce qu’ils apprennent est bien la vérité sur notre Dieu aimant.

Parents, aidez vos enfants à développer une foi forte en leur enseignant les « choses profondes de Dieu » * (voir paragraphes 12-13).

12-13. Comment les parents peuvent-​ils aider leurs enfants à rester dans la vérité ?

12 Parents, vous voulez sans aucun doute que vos enfants restent dans la vérité. Vous vous dites peut-être que, s’ils ont de bonnes fréquentations dans l’assemblée, ils feront des progrès spirituels. Toutefois, pour qu’ils soient convaincus d’être dans la vérité, il ne leur suffit pas d’avoir des amis qui ont une bonne influence sur eux. Ils ont aussi besoin d’avoir une relation personnelle avec Dieu et d’être certains que ce que la Bible enseigne est vrai.

13 Pour enseigner à vos enfants la vérité sur Dieu, vous devez leur donner l’exemple en étant de bons étudiants de la Bible. Il vous faut prendre le temps de méditer sur ce que vous apprenez. Vous serez alors en mesure d’enseigner à vos enfants à faire la même chose. De plus, apprenez-​leur à se servir de nos outils bibliques, tout comme vous le feriez avec un étudiant de la Bible. De cette manière, vous les aiderez à aimer Jéhovah et à être reconnaissants à l’« esclave fidèle et avisé » qu’il utilise pour nous nourrir sur le plan spirituel (Mat. 24:45-47). Ne vous contentez pas d’enseigner à vos enfants les vérités bibliques fondamentales. Aidez-​les à développer une foi forte en leur enseignant les « choses profondes de Dieu » tout en tenant compte de leur âge et de leurs capacités (1 Cor. 2:10).

ÉTUDIE LES PROPHÉTIES BIBLIQUES

14. Pourquoi étudier les prophéties bibliques ? (voir aussi l’encadré «  Pourrais-​tu expliquer ces prophéties ? »).

14 Les prophéties bibliques sont une partie importante de la Parole de Dieu ; elles  nous aident à nous bâtir une foi solide en Jéhovah. Quelles prophéties fortifient ta foi ? Tu penses peut-être à celles qui concernent les « derniers jours » (2 Tim. 3:1-5 ; Mat. 24:3, 7). Mais quelles autres prophéties peuvent renforcer ta foi ? Par exemple, peux-​tu expliquer comment celles contenues en Daniel chapitre 2 et chapitre 11 se sont accomplies et continuent de s’accomplir * ? Si ta foi est solidement basée sur la Bible, elle sera inébranlable. C’est ce qu’illustre l’exemple de nos frères qui ont été durement persécutés en Allemagne pendant la Deuxième Guerre mondiale. Ils ne comprenaient pas pleinement les prophéties sur les derniers jours, mais leur foi dans la Parole de Dieu était forte.

Notre étude de la Bible ainsi que de ses prophéties peut nous aider à tenir bon face aux épreuves * (voir paragraphes 15-17).

15-17. Comment l’étude de la Bible a-​t-​elle fortifié nos frères qui ont été persécutés par les nazis ?

15 Quand le parti nazi était au pouvoir en Allemagne, des milliers de nos frères et sœurs ont été envoyés dans des camps de concentration. Hitler et Himmler, le chef de la SS, détestaient les Témoins de Jéhovah. D’après une sœur, Himmler a un jour dit à un groupe de sœurs qui se trouvaient dans un camp de concentration : « Votre Jéhovah règne peut-être dans le ciel, mais sur terre, c’est nous qui dominons ! Nous allons voir qui tiendra le plus longtemps, vous ou nous. » Qu’est-​ce qui a permis aux serviteurs de Jéhovah de rester fidèles ?

16 Ces Étudiants de la Bible savaient que le royaume de Dieu avait commencé à régner en 1914. Ils n’ont donc pas été surpris de rencontrer une vive opposition. Mais ils étaient convaincus qu’aucun gouvernement humain ne pourrait empêcher Dieu d’accomplir son projet. Hitler ne pourrait pas faire disparaître le vrai culte ou établir un gouvernement plus puissant que le royaume de Dieu. Nos frères étaient certains que, d’une façon ou d’une autre, le règne d’Hitler prendrait fin.

17 Leur conviction était bien fondée. Le régime nazi n’a pas tardé à s’effondrer, et Himmler, l’homme qui avait dit : « Sur  terre, c’est nous qui dominons ! », a été obligé de s’enfuir. C’est alors qu’il a rencontré frère Lübke, un ancien prisonnier qu’il a reconnu. Complètement démoralisé, il lui a demandé : « Eh bien, Étudiant de la Bible, que va-​t-​il se passer maintenant ? » Frère Lübke lui a expliqué que les Témoins savaient depuis le début que le régime nazi échouerait et que les serviteurs de Jéhovah seraient libérés. Himmler, qui avait précédemment tant de choses à dire sur les Témoins, n’a pas su quoi ajouter. Peu après, il s’est suicidé. La leçon ? Notre étude de la Bible ainsi que de ses prophéties peut nous aider à nous bâtir une foi inébranlable et à tenir bon face aux épreuves (2 Pierre 1:19-21).

18. Comme le montre Jean 6:67, 68, pourquoi avons-​nous besoin de la « connaissance exacte » et d’un « parfait discernement » ?

18 Chacun de nous doit agir avec amour ; cette qualité est la marque distinctive des vrais chrétiens. Mais nous avons aussi besoin de la « connaissance exacte » et d’un « parfait discernement » (Phil. 1:9). Sinon, nous pourrions nous laisser ‘emporter par tout vent d’enseignement, au moyen de la fourberie des hommes’, y compris de celle des apostats (Éph. 4:14). Au 1er siècle, de nombreux disciples ont arrêté de suivre Jésus. Mais l’apôtre Pierre a exprimé sa ferme conviction que Jésus avait des « paroles de vie éternelle » (lire Jean 6:67, 68). Même si, à l’époque, il ne les comprenait pas toutes, il est resté fidèle parce qu’il avait discerné la vérité sur le Christ. Toi aussi, tu peux renforcer ta conviction que ce que la Bible enseigne est vrai. Alors ta foi restera forte quoi qu’il arrive, et tu aideras les autres à développer eux aussi une foi solide (2 Jean 1, 2).

CANTIQUE 72 Annonçons la vérité du Royaume

^ § 5 Cet article met en évidence l’importance des vérités contenues dans la Parole de Dieu. Il montre aussi ce que nous pouvons faire pour renforcer notre conviction que les enseignements auxquels nous croyons sont vrais.

^ § 10 Pour savoir comment raisonner avec les autres sur des enseignements bibliques fondamentaux, voir la rubrique « Conversation avec un Témoin de Jéhovah », parue dans La Tour de Garde de 2010 à 2015. On y trouve notamment ces questions : « Jésus est-​il Dieu ? », « Quand le Royaume de Dieu a-​t-​il commencé à régner ? » et « Dieu punit-​il les gens en enfer ? ».

^ § 14 Pour un examen de ces prophéties, voir La Tour de Garde du 15 juin 2012 et celle de mai 2020.

^ § 60 DESCRIPTION DE L’ILLUSTRATION : Au cours du culte familial, des parents étudient avec leurs enfants des prophéties bibliques sur la grande tribulation.

^ § 62 DESCRIPTION DE L’ILLUSTRATION : Pendant la grande tribulation, cette même famille n’est pas surprise de ce qui arrive.