Aller au contenu

Aller au sommaire

 ARTICLE D’ÉTUDE 8

Pourquoi exprimer notre reconnaissance ?

Pourquoi exprimer notre reconnaissance ?

« Montrez-​vous reconnaissants » (COL. 3:15).

CANTIQUE 46 Merci, Jéhovah

APERÇU *

1. Comment un Samaritain guéri par Jésus se montre-​t-​il reconnaissant ?

LES dix hommes sont dans une situation terrible. Ils sont lépreux et ont peu d’espoir que leur état s’améliore. Mais un jour, ils aperçoivent Jésus, le grand Enseignant. Ils ont entendu dire qu’il guérit toutes sortes de maladies et ils sont convaincus qu’il pourra faire quelque chose pour eux aussi. Ils lui crient alors : « Jésus, Enseignant, aie pitié de nous ! » Et Jésus les guérit complètement ! Ils sont sans doute tous reconnaissants à Jésus pour sa bonté. Mais l’un d’eux, un Samaritain, fait plus que ressentir de la reconnaissance * : il l’exprime. Une fois guéri, il se sent poussé à glorifier Dieu « d’une voix forte » (Luc 17:12-19).

2-3. a) Pourquoi nous arrive-​t-​il parfois de ne pas exprimer notre reconnaissance ? b) Qu’examinerons-​nous dans cet article ?

2 Comme le Samaritain, nous voulons remercier ceux qui sont bons avec nous. Mais parfois, nous oublions d’exprimer notre reconnaissance, que ce soit en paroles ou en actes.

3 Dans cet article, nous verrons pourquoi c’est important de nous montrer reconnaissants. Nous tirerons leçon de l’exemple de personnages bibliques qui ont été reconnaissants et d’autres qui ne l’ont pas été. Et nous verrons quelques moyens pratiques d’exprimer notre gratitude.

POURQUOI EXPRIMER NOTRE RECONNAISSANCE ?

4-5. Pourquoi exprimer notre reconnaissance ?

4 Jéhovah est un modèle pour ce qui est d’exprimer sa reconnaissance. Il le fait par exemple en récompensant ceux  qui s’efforcent de lui plaire (2 Sam. 22:21 ; Ps. 13:6 ; Mat. 10:40, 41). Or la Bible nous encourage à devenir « des imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés » (Éph. 5:1). Ainsi, une raison importante de nous montrer reconnaissants est que nous voulons imiter Jéhovah.

5 Voyons une autre raison de le faire. La reconnaissance, c’est comme un bon repas : elle est encore meilleure quand on la partage. Quand nous savons que les autres sont reconnaissants pour ce que nous faisons, nous sommes heureux. Et quand nous leur exprimons notre reconnaissance, c’est à leur tour d’être heureux. Ils savent ainsi que leurs efforts pour nous aider ou combler un de nos besoins en valaient la peine. Par conséquent, notre amitié avec eux se renforce.

6. Quels points communs y a-​t-​il entre des témoignages de reconnaissance et des pommes en or ?

6 Nos témoignages de reconnaissance sont précieux. La Bible déclare : « Comme des pommes en or dans des ornements en argent, ainsi est une parole dite au bon moment » (Prov. 25:11). Imagine la beauté de pommes en or placées au milieu de décorations en argent ! Et pense à leur valeur ! Que ressentirais-​tu si on t’offrait un tel cadeau ? Eh bien, ce que tu dis pour remercier les autres est tout aussi précieux. De plus, un objet en or a une durée de vie très longue. De même, tes témoignages de reconnaissance peuvent rester dans la mémoire de celui qui les reçoit pour le reste de sa vie.

ILS SE SONT MONTRÉS RECONNAISSANTS

7. Comment David, d’après Psaume 69:30, et les descendants d’Assaf ont-​ils manifesté leur reconnaissance ?

7 Dans le passé, beaucoup de serviteurs de Dieu se sont montrés reconnaissants. L’un d’eux est David (lire Psaume  69:30). Il accordait une grande valeur au culte pur et cela se voyait dans ses actions. Par exemple, il a offert une grande partie de sa richesse pour financer la construction du temple. Citons également les descendants d’Assaf. Ils ont exprimé leur reconnaissance en écrivant des psaumes, ou chants de louange. Dans un de leurs chants, ils remercient Dieu et disent toute l’admiration qu’ils ont pour ses « œuvres prodigieuses » (Ps. 75:1). À l’évidence, David et les descendants d’Assaf voulaient montrer à Jéhovah à quel point ils appréciaient toutes ses bénédictions. Vois-​tu certaines façons de les imiter ?

Que nous enseigne la lettre de Paul aux Romains sur la façon d’exprimer notre reconnaissance * ? (voir les paragraphes 8-9).

8-9. Comment Paul a-​t-​il exprimé sa reconnaissance à ses frères et sœurs, et quel en a probablement été le résultat ?

8 L’apôtre Paul aimait ses frères et sœurs chrétiens, et il le montrait dans sa façon de parler d’eux. Il remerciait toujours Dieu à leur sujet dans ses prières personnelles. Et il leur faisait savoir dans ses lettres qu’ils étaient importants pour lui. Par exemple, en Romains 16:1-15, il a mentionné 27 de ses compagnons par leur nom. Il a précisé que Prisca et Aquilas avaient « risqué leur propre tête » pour lui et que Phébé s’était faite « le défenseur de beaucoup », y compris de lui-​même. Il a félicité ces compagnons bien-aimés pour leur travail courageux.

9 Paul savait très bien qu’ils étaient imparfaits, mais dans la conclusion de sa lettre aux Romains, il a choisi de se concentrer sur leurs qualités. Comme ils ont dû être encouragés d’entendre les félicitations de Paul lues à haute voix dans l’assemblée ! Cela a sans doute renforcé leur amitié pour lui. Et toi, exprimes-​tu régulièrement ta reconnaissance aux membres de ton assemblée pour les bonnes choses qu’ils disent et font ?

10. Que nous apprend la façon dont Jésus a exprimé sa reconnaissance à ses disciples ?

10 Dans les messages que Jésus a adressés à certaines assemblées d’Asie Mineure, il a félicité ses disciples pour leur bon travail. Par exemple, il a commencé par dire à l’assemblée de Thyatire : « Je connais tes actions, ton amour, ta foi, ton ministère et ton endurance, et je sais que tes actions récentes sont plus nombreuses que celles du début » (Rév. 2:19). Il les a félicités d’avoir augmenté leur activité, mais aussi d’avoir de belles qualités qui les poussaient à l’action. Même s’il a dû conseiller certains frères de cette assemblée, il a commencé et terminé son message par des encouragements (Rév. 2:25-28). Jésus est le chef des assemblées : pense à toute l’autorité qu’il a ! Il n’est pas obligé de nous remercier pour le travail que nous accomplissons à son service. Malgré cela, c’est très important pour lui d’exprimer sa reconnaissance. Quel excellent exemple pour les anciens !

ILS ONT MANQUÉ DE RECONNAISSANCE

11. Selon Hébreux 12:16, comment Ésaü considérait-​il les choses sacrées ?

11 Malheureusement, certains personnages bibliques ne se sont pas montrés reconnaissants. Prenons l’exemple d’Ésaü. Bien qu’ayant été élevé par des parents qui aimaient et respectaient Jéhovah, il méprisait les choses sacrées (lire Hébreux 12:16). Qu’est-​ce qui a clairement montré qu’Ésaü était ingrat ? Il a cédé son droit de fils aîné à son frère, Jacob, en échange d’un simple plat de lentilles (Gen. 25:30-34). Plus tard, il a profondément regretté ce choix. Mais puisqu’il n’avait pas accordé de valeur à ce qu’il avait, il ne pouvait pas se plaindre de ne pas recevoir la bénédiction réservée au fils aîné.

12-13. Comment les Israélites ont-​ils montré qu’ils manquaient de reconnaissance, et quel a été le résultat de leur ingratitude ?

 12 Les Israélites avaient beaucoup de raisons de se montrer reconnaissants. Jéhovah les avait libérés de leur esclavage en Égypte en faisant venir dix plaies sur le pays. Ensuite, il les avait sauvés de la mort en détruisant toute l’armée égyptienne dans la mer Rouge. À ce moment-​là, les Israélites étaient tellement reconnaissants à Jéhovah qu’ils l’avaient loué par un chant de victoire. Mais sont-​ils restés reconnaissants ?

13 Face à de nouvelles difficultés, ils ont vite oublié toutes les bonnes choses que Jéhovah avait faites pour eux. Ils ont alors montré qu’ils manquaient de reconnaissance (Ps. 106:7). Comment ? « Toute la communauté des Israélites se mit à murmurer contre Moïse et contre Aaron. » En réalité, c’est contre Dieu qu’ils murmuraient (Ex. 16:2, 8). Jéhovah a été très déçu par leur ingratitude. Plus tard, il a annoncé que tous les Israélites de cette génération, sauf Josué et Caleb, mourraient dans le désert (Nomb. 14:22-24 ; 26:65). Voyons comment ne pas suivre ces mauvais exemples, mais plutôt imiter les bons.

EXPRIMONS NOTRE RECONNAISSANCE

14-15. a) Comment des conjoints peuvent-​ils montrer qu’ils s’aiment ? b) Comment des parents peuvent-​ils apprendre à leurs enfants à se montrer reconnaissants ?

14 Aux membres de notre famille. Quand chaque membre d’une famille se montre reconnaissant, toute la famille en tire profit. Plus des conjoints expriment leur reconnaissance l’un à l’autre, plus leur couple est solide, et plus il leur est facile de se pardonner l’un à l’autre. Un mari qui aime sa femme ne fait pas que remarquer les bonnes choses qu’elle dit ou fait : il « se lève, et il dit tout le bien qu’il pense d’elle » (Prov. 31:10, 28). Et une femme sage fait savoir à son mari ce qu’elle apprécie en particulier chez lui.

15 Parents, comment apprendre à vos enfants à se montrer reconnaissants ? Rappelez-​vous qu’ils ont tendance à imiter vos paroles et vos actions. Alors donnez-​leur un bon exemple en les remerciant quand ils font quelque chose pour vous. De plus, enseignez-​leur à dire merci quand les autres font quelque chose pour eux. Aidez-​les à comprendre que c’est leur cœur qui doit les pousser à exprimer de la reconnaissance et que leurs mots peuvent faire  beaucoup de bien. Par exemple, une jeune femme qui s’appelle Clary raconte : « À 32 ans, ma mère s’est soudain retrouvée seule avec trois enfants à élever. Quand j’ai moi-​même eu 32 ans, j’ai essayé de me représenter à quel point ça avait dû être difficile pour elle. Et je lui ai dit toute ma reconnaissance pour les nombreux sacrifices qu’elle avait faits pour nous élever mes frères et moi. Récemment, elle m’a dit que mes paroles continuent de lui faire beaucoup de bien, qu’elle y repense souvent et qu’elles illuminent toujours ses journées. »

Enseigne à tes enfants à se montrer reconnaissants * (voir le paragraphe 15).

16. Donne un exemple montrant comment un témoignage de reconnaissance peut encourager les autres.

16 Aux membres de notre assemblée. Quand nous exprimons notre reconnaissance à nos frères et sœurs, nous les encourageons. Prenons l’exemple de Jorge, un ancien de 28 ans. À cause d’une maladie grave, il n’a pas pu assister aux réunions pendant un mois. Et même quand il a pu y retourner, il n’était toujours pas capable de présenter des exposés ou des discours. Il admet : « Comme je ne pouvais pas exercer de responsabilités dans l’assemblée, je me sentais bon à rien. Mais un jour, un frère est venu me voir après la réunion et m’a dit : “J’aimerais te remercier pour le bel exemple que tu donnes à ma famille. Et tu ne peux pas savoir à quel point tes discours nous ont toujours fait du bien. Ils ont renforcé notre foi.” Ça m’a tellement touché que je me suis mis à pleurer. C’était exactement ce que j’avais besoin d’entendre. »

17. D’après Colossiens 3:15, comment nous montrer reconnaissants envers Jéhovah pour sa générosité ?

17 À notre Dieu généreux. Jéhovah nous donne de la nourriture spirituelle en abondance. Par exemple, il nous enseigne au moyen de nos réunions, de nos revues et de nos sites Internet. T’est-​il déjà arrivé d’entendre un discours, de lire un article ou de regarder une émission mensuelle, et de penser : « C’est exactement ce qu’il me fallait ! » ? Alors, comment nous montrer reconnaissants envers Jéhovah ? (lire Colossiens 3:15). Une façon de le faire est de régulièrement le remercier dans nos prières pour ses beaux dons (Jacq. 1:17).

Participer au nettoyage de la Salle du Royaume est une excellente façon d’exprimer notre reconnaissance (voir le paragraphe 18).

18. Comment nous montrer reconnaissants envers Jéhovah pour notre Salle du Royaume ?

18 Nous manifestons aussi notre reconnaissance à Jéhovah en veillant à ce que notre lieu de culte soit toujours propre et bien rangé. Nous le faisons en participant  régulièrement au nettoyage et à l’entretien de notre Salle du Royaume. Et ceux qui utilisent le matériel audio et vidéo lors des réunions le font avec soin. Si nous entretenons bien notre salle, elle durera plus longtemps et nécessitera moins de réparations. Cela permettra de consacrer plus d’argent à la construction et à la rénovation d’autres Salles du Royaume dans le monde.

19. Qu’apprends-​tu de ce qu’un responsable de circonscription et sa femme ont vécu ?

19 À ceux qui travaillent dur pour nous. En exprimant notre reconnaissance, nous pouvons aider une personne à changer la façon dont elle considère ses difficultés. C’est ce qu’un responsable de circonscription et sa femme ont vécu. Après une longue journée d’hiver passée en prédication, ils sont rentrés chez eux épuisés. Il faisait si froid que la sœur s’est couchée avec son manteau. Le lendemain matin, elle a dit à son mari qu’elle ne se sentait pas capable de continuer dans ce service. Plus tard ce matin-​là, une lettre du Béthel est arrivée, adressée à la sœur. Les frères la félicitaient chaleureusement pour son ministère et son endurance. Ils reconnaissaient que ce devait être très difficile de changer de logement chaque semaine. Son mari raconte : « Ces félicitations lui ont fait tellement de bien qu’elle n’a plus jamais reparlé d’arrêter le service itinérant. Elle m’a même encouragé plusieurs fois quand je pensais abandonner. » Ce couple est resté dans cette forme de service presque 40 ans.

20. Que devons-​nous nous efforcer de faire chaque jour, et pourquoi ?

20 Efforçons-​nous chaque jour de nous montrer reconnaissants en paroles et en actes. Nos témoignages de reconnaissance seront peut-être exactement ce qu’il faut à un compagnon pour endurer un jour de plus dans ce monde ingrat. Et nous pourrons ainsi construire des amitiés qui dureront toujours. Par-dessus tout, nous imiterons notre Père généreux et reconnaissant, Jéhovah.

CANTIQUE 20 Tu as donné ton Fils bien-aimé

^ § 5 Que nous enseignent Jéhovah, Jésus et un lépreux samaritain sur la façon de se montrer reconnaissant ? Dans cet article, nous examinerons ces exemples et d’autres. Nous verrons pourquoi c’est très important d’exprimer notre reconnaissance et comment le faire dans la pratique.

^ § 1 POUR BIEN COMPRENDRE : Avoir de la reconnaissance, ou de la gratitude, pour quelqu’un ou quelque chose signifie qu’on accorde beaucoup de valeur aux bienfaits que cette personne ou cette chose nous procure. C’est une qualité qui vient du cœur.

^ § 55 DESCRIPTION DE L’ILLUSTRATION : Une lettre de Paul est lue à l’assemblée de Rome ; Aquilas, Prisca, Phébé et d’autres sont heureux que Paul les mentionne par leur nom.

^ § 57 DESCRIPTION DE L’ILLUSTRATION : Une mère aide sa fille à montrer sa reconnaissance à une sœur âgée pour le bon exemple qu’elle donne.