Aller au contenu

Aller au sommaire

 ARTICLE D’ÉTUDE 51

Connais-tu bien Jéhovah ?

Connais-tu bien Jéhovah ?

« Ceux qui connaissent ton nom auront confiance en toi ; tu n’abandonneras jamais ceux qui te recherchent, ô Jéhovah ! » (PS. 9:10).

CANTIQUE 56 Vis la vérité !

APERÇU *

1-2. Comme le montre l’exemple d’Angelito, que devons-​nous tous faire ?

TES parents sont-​ils Témoins de Jéhovah ? Si oui, sois conscient que tu ne peux pas hériter de leur amitié avec Jéhovah. Que nos parents servent Dieu ou pas, nous devons tous nouer une relation personnelle avec lui.

2 Prenons l’exemple d’Angelito. Il a été élevé par des parents Témoins. Mais quand il était plus jeune, il ne se sentait pas particulièrement proche de Dieu. Il reconnaît : « Je servais Jéhovah uniquement parce que je voulais faire comme ma famille. » Toutefois, Angelito a un jour décidé de passer plus de temps à lire et à méditer la Bible. Et il s’est mis à prier Jéhovah plus souvent. Résultat ? Il répond : « J’ai compris que la seule façon d’être proche de mon cher Père, Jéhovah, c’est de faire la démarche personnelle d’apprendre à le connaître. » L’exemple d’Angelito soulève des questions importantes : Quelle est la différence entre savoir certaines choses sur Jéhovah et bien le connaître ? Et comment pouvons-​nous apprendre à le connaître ?

3. Quelle est la différence entre savoir certaines choses sur Jéhovah et bien le connaître ?

3 Savoir certaines choses sur Dieu, c’est par exemple savoir quel est son nom ou avoir appris certaines des choses qu’il a dites ou faites. Mais bien connaître Jéhovah implique davantage. Nous devons prendre le temps d’apprendre  à le connaître lui, ainsi que ses merveilleuses qualités. C’est seulement alors que nous pourrons comprendre ce qui l’a poussé à parler et à agir comme il l’a fait. Cela nous aidera à savoir si notre point de vue, nos décisions et nos actions lui plaisent. Et une fois que nous aurons discerné ce que Jéhovah veut que nous fassions, nous devons le faire.

4. Que peuvent nous apprendre certains exemples bibliques ?

4 Parfois, certaines personnes se moquent de nous quand elles voient que nous voulons servir Jéhovah, et elles s’opposent encore plus à nous quand nous nous mettons à l’adorer aux côtés de ses serviteurs. Cependant, si nous lui faisons confiance, il ne nous abandonnera jamais. Nous nouerons avec lui une belle amitié, qui durera toujours. Mais est-​il vraiment possible d’être proche de Jéhovah ? Oui ! Les exemples d’hommes imparfaits, comme Moïse et David, prouvent que c’est possible. Tandis que nous examinerons ce qu’ils ont fait, nous répondrons à ces deux questions : Comment ont-​ils appris à connaître Jéhovah ? Et quelles leçons pouvons-​nous tirer de leurs exemples ?

MOÏSE A VU « CELUI QUI EST INVISIBLE »

5. Quelle décision Moïse a-​t-​il prise ?

5 Moïse a décidé de servir Dieu. Quand il avait environ 40 ans, il a choisi de se joindre aux Hébreux, le peuple de Dieu, plutôt que d’être connu comme le « fils de la fille de Pharaon » (Héb. 11:24). Il a donc abandonné une position importante. En se plaçant du côté des Hébreux, qui étaient esclaves en Égypte, il a pris le risque de subir la colère de Pharaon, un dirigeant puissant qui était considéré comme un dieu. Quel acte de foi remarquable ! Moïse avait une confiance totale en Jéhovah. Une telle confiance est la base d’une relation durable avec Dieu (Prov. 3:5).

6. Que nous apprend l’exemple de Moïse ?

6 Quelle est la leçon ? Comme Moïse, nous avons tous un jour ou l’autre une décision à prendre : servirons-​nous Dieu et nous joindrons-​nous à ses serviteurs ? Un tel choix nous obligera sans doute à faire des sacrifices. Et nous devrons peut-être prendre le risque de subir l’opposition de ceux qui ne connaissent pas Jéhovah. Mais si nous avons une confiance totale dans notre Père céleste, nous pourrons compter sur son soutien !

7-8. Qu’est-​ce que Moïse a toujours cherché à mieux connaître ?

7 Moïse a toujours cherché à mieux connaître les qualités de Jéhovah et à faire sa volonté. Par exemple, quand il a reçu la mission de libérer la nation d’Israël de l’esclavage, il manquait de confiance en lui. À plusieurs reprises, il a dit à Jéhovah qu’il ne se sentait pas capable de l’accomplir. Mais Jéhovah lui a manifesté une réelle compassion : il a compris ce qu’il ressentait et il l’a aidé (Ex. 4:10-16). Grâce à son soutien, Moïse a pu transmettre de terribles messages de jugement à Pharaon. Puis Jéhovah a sauvé les Israélites et a fait disparaître Pharaon et ses armées dans la mer Rouge. Moïse a ainsi été témoin de sa puissance (Ex. 14:26-31 ; Ps. 136:15).

8 Après que Moïse les a fait sortir d’Égypte, les Israélites trouvaient sans cesse des raisons de se plaindre. Moïse a alors pu observer Jéhovah traiter le peuple qu’il avait libéré de l’esclavage avec une grande patience (Ps. 78:40-43).  Il a également vu Jéhovah manifester une humilité remarquable le jour où, à sa demande, il a changé d’avis (Ex. 32:9-14).

9. D’après Hébreux 11:27, quel genre de relation Moïse avait-​il avec Jéhovah ?

9 Après l’Exode, l’amitié de Moïse avec Jéhovah est devenue si étroite que c’était comme s’il voyait son Père céleste (lire Hébreux 11:27). Ils étaient tellement proches l’un de l’autre que la Bible dit : « Jéhovah parlait à Moïse face à face, comme un homme parle à un autre homme » (Ex. 33:11).

10. Pour bien connaître Jéhovah, que devons-​nous faire ?

10 Quelle est la leçon ? Pour bien connaître Jéhovah, nous ne devons pas seulement savoir quelles sont ses qualités. Il nous faut aussi faire sa volonté. Et que veut-​il aujourd’hui ? « Que toutes sortes de gens soient sauvés et parviennent à une connaissance exacte de la vérité » (1 Tim. 2:3, 4). Une façon de faire la volonté de Jéhovah est donc d’enseigner aux autres qui il est.

11. Pourquoi disons-​nous qu’en enseignant aux autres qui est Jéhovah, nous en venons à mieux le connaître ?

11 C’est souvent en enseignant aux autres qui est Jéhovah que nous en venons à mieux le connaître. Par exemple, nous voyons clairement qu’il est plein de compassion quand il nous guide vers ceux qui ont l’état d’esprit qu’il faut pour avoir la vie éternelle (Jean 6:44 ; Actes 13:48). Nous avons également l’occasion d’observer sa puissance lorsque ceux qui étudient la Bible avec nous arrivent à abandonner de mauvaises habitudes et commencent à revêtir la personnalité nouvelle (Col. 3:9, 10). Enfin, nous constatons qu’il a beaucoup de patience quand nous le voyons donner aux gens de notre territoire de nombreuses occasions de le connaître et d’être sauvés (Rom. 10:13-15).

12. Comme le montre Exode 33:13, qu’a demandé Moïse, et pourquoi ?

12 Moïse accordait une très grande valeur à son amitié avec Jéhovah. Même après avoir accompli des miracles impressionnants au nom de Dieu, il lui a respectueusement demandé de l’aider à mieux le connaître (lire Exode 33:13). Quand il a fait cette demande particulière, Moïse avait plus de 80 ans. Mais il savait qu’il avait encore beaucoup de choses à apprendre sur son Père céleste aimant.

13. Comment pouvons-​nous montrer que nous accordons beaucoup de valeur à notre amitié avec Jéhovah ?

13 Quelle est la leçon ? Que nous le servions depuis longtemps ou pas, nous devrions toujours accorder une très grande valeur à notre amitié avec Jéhovah. Nous montrerons que c’est le cas en lui parlant au moyen de la prière.

14. Pourquoi la prière est-​elle essentielle pour apprendre à mieux connaître Jéhovah ?

14 Pour qu’une amitié soit solide, une bonne communication est essentielle. Alors rapproche-​toi de Dieu en le priant souvent ; n’aie jamais peur de lui dire ce que tu penses et ressens au plus profond de toi (Éph. 6:18). Krista, qui vit en Turquie, explique : « Mon amour pour Jéhovah et ma confiance en lui grandissent à chaque fois que je lui dis ce que je pense et que je constate qu’il me soutient. Voir Jéhovah répondre à mes prières m’aide à le considérer comme un Père et un Ami. »

« UN HOMME SELON MON CŒUR »

15. Qu’a dit Jéhovah du roi David ?

15 David est né dans une nation qui était vouée à Jéhovah. Mais il n’a pas  simplement suivi les traditions religieuses de sa famille. Il a noué une relation personnelle avec Dieu. Et Jéhovah avait une affection toute particulière pour lui. Il a dit de lui qu’il était un ‘homme selon son cœur’ (Actes 13:22, note). Comment David est-​il devenu aussi proche de Jéhovah ?

16. Qu’a appris David sur Jéhovah en observant la création ?

16 David a appris beaucoup de choses sur Jéhovah en observant la création. Quand il était jeune, il passait de nombreuses heures en pleine nature à garder les moutons de son père. C’est sans doute alors qu’il a pris l’habitude de méditer sur la création. Par exemple, quand il levait les yeux vers le ciel la nuit, il voyait non seulement des milliers d’étoiles, mais aussi les qualités de celui qui les avait créées. Il s’est d’ailleurs senti poussé à écrire : « Les cieux proclament la gloire de Dieu ; la voûte céleste proclame l’œuvre de ses mains » (Ps. 19:1, 2). Lorsque David réfléchissait à la façon dont les humains étaient faits, il se rendait compte de la sagesse extraordinaire de Jéhovah (Ps. 139:14). Cette méditation lui enseignait l’humilité (Ps. 139:6).

17. Qu’apprendrons-​nous si nous méditons sur la création ?

17 Quelle est la leçon ? Intéresse-​toi à la création. Ne passe pas sans t’arrêter à côté des choses extraordinaires que Jéhovah a créées. Laisse-​les t’émerveiller ! Dans la vie de tous les jours, médite sur ce que la création autour de toi — les plantes, les animaux et les gens — t’enseigne sur Jéhovah. Alors, chaque jour, tu découvriras de nouvelles choses sur ton Père aimant (Rom. 1:20). Et jour après jour, ton amour pour lui deviendra plus fort.

18. Comme l’indique le Psaume 18, de quoi David était-​il conscient ?

18 David reconnaissait que Jéhovah l’aidait. Par exemple, il savait que c’était Jéhovah qui lui avait donné la force de tuer un lion et un ours pour protéger les moutons de son père. Il a reconnu que c’était Jéhovah qui lui avait permis de vaincre le géant Goliath (1 Sam. 17:37). Et il a remercié Jéhovah de l’avoir sauvé du roi Saül, qui était jaloux de lui (Ps. 18, suscription). Un homme orgueilleux se serait peut-être attribué le mérite de ces exploits. Mais l’humilité de David lui permettait de discerner ce que Jéhovah faisait pour lui (Ps. 138:6).

19. Que nous apprend l’exemple de David ?

19 Quelle est la leçon ? Il ne suffit pas de demander de l’aide à Jéhovah. Nous devons aussi essayer de discerner de quelles façons il nous aide. Si nous sommes humbles et conscients de nos limites, nous n’aurons pas de mal à voir que Jéhovah compense ce qui nous manque. Et chaque fois que nous le verrons nous aider, nos liens avec lui se resserreront. Isaac, un frère des Fidji qui sert Jéhovah depuis longtemps, en a fait l’expérience. Il explique : « Quand je regarde en arrière, je me rends compte que, depuis le jour où j’ai commencé à étudier la Bible jusqu’à aujourd’hui, Jéhovah m’a aidé de bien des façons. À présent, je me sens très proche de lui. »

20. Quels bienfaits David retirait-​il de son amitié avec Jéhovah, et qu’est-​ce que cela nous apprend ?

20 David imitait les qualités de Jéhovah. Jéhovah nous a créés avec la capacité d’imiter ses qualités (Gen. 1:26). Mieux nous connaîtrons les qualités de Jéhovah, mieux nous arriverons à l’imiter. David a appris à bien connaître son Père céleste,  ce qui lui a permis de l’imiter dans ses relations avec les autres. Prenons un exemple : Quand il a couché avec Bethsabée et qu’il a fait tuer son mari, il a péché contre Jéhovah (2 Sam. 11:1-4, 15). Mais Jéhovah a choisi de se montrer miséricordieux envers lui. Pourquoi ? Parce que David avait l’habitude de se montrer miséricordieux envers les autres. Comme il avait une relation très étroite avec Jéhovah, il est devenu l’un des rois d’Israël les plus aimés. Et c’est à lui que Jéhovah comparait les rois qui lui ont succédé (1 Rois 15:11 ; 2 Rois 14:1-3).

21. D’après Éphésiens 4:24 et 5:1, si nous imitons Dieu, quel en sera le résultat ?

21 Quelle est la leçon ? Nous devons être des « imitateurs de Dieu ». L’imiter nous procure des bienfaits, mais cela nous permet aussi d’apprendre à mieux le connaître. Quand nous nous efforçons d’améliorer notre personnalité pour mieux l’imiter, nous montrons que nous sommes ses enfants (lire Éphésiens 4:24 ; 5:1).

CHERCHE À MIEUX CONNAÎTRE JÉHOVAH

22-23. Quelles bénédictions recevrons-​nous si nous appliquons ce que nous apprenons sur Jéhovah ?

22 Comme nous l’avons vu, Jéhovah se révèle à nous au moyen de sa création et de sa Parole, la Bible. Ce livre unique en son genre contient un très grand nombre d’exemples de serviteurs de Dieu fidèles que nous pouvons suivre — comme ceux de Moïse et de David. De son côté, Jéhovah a fait le nécessaire. Maintenant, c’est à nous d’ouvrir nos yeux, nos oreilles et notre cœur pour apprendre à le connaître.

23 Nous ne cesserons jamais de découvrir de nouvelles choses sur Jéhovah (Eccl. 3:11). Mais le plus important n’est pas d’en savoir beaucoup à son sujet ; ce qui importe avant tout, c’est la façon dont nous utilisons cette connaissance. Si nous appliquons ce que nous apprenons et essayons d’imiter notre Père aimant, il continuera de s’approcher de nous (Jacq. 4:8). Sa Parole nous donne la garantie qu’il n’abandonnera jamais ceux qui le recherchent.

CANTIQUE 80 « Goûtez et voyez que Jéhovah est bon »

^ § 5 Beaucoup de gens croient en Dieu, mais ils ne le connaissent pas vraiment. Que signifie connaître Jéhovah ? Comment nouer une amitié étroite avec lui ? Et que nous apprennent les exemples de Moïse et de David à ce sujet ? Cet article répond à ces questions.