Aller au contenu

Aller au sommaire

Jeune, es-​tu concentré sur des objectifs spirituels ?

Jeune, es-​tu concentré sur des objectifs spirituels ?

« Roule tes œuvres sur Jéhovah lui-​même, et tes plans seront solidement établis » (PROV. 16:3).

CANTIQUES : 135, 144

1-3. a) Dans quelle situation les jeunes se trouvent-​ils, et à quoi pourrait-​on comparer cette situation ? (voir l’illustration du titre). b) Qu’est-​ce qui aidera les jeunes chrétiens à faire les bons choix ?

IMAGINE que tu prévoies de te rendre dans une ville éloignée pour assister à un évènement important. Pour cela, tu dois prendre le car. À la gare routière, il y a tellement de monde et les cars sont si nombreux que tu te sens un peu perdu. Mais heureusement, tu sais exactement où tu veux aller et quel car tu dois prendre. Il ne te viendrait pas à l’idée d’en prendre un autre, parce que tu sais qu’il t’emmènerait dans une mauvaise direction.

2 La vie est comme un voyage, et tu es comme un de ces passagers à la gare routière. Quelquefois, il y a tellement de possibilités qui s’offrent à toi que tu peux te sentir un peu perdu. Mais si tu sais exactement où tu veux aller, ce sera plus facile de faire les bons choix. Quelle direction devrais-​tu prendre ?

3 Cet article t’encouragera à toujours chercher à plaire à Jéhovah en premier. Cela signifie suivre ses conseils dans chacune de tes décisions : Quelles études et quel métier choisiras-​tu ? Vas-​tu te marier ? avoir des enfants ? Cela signifie aussi t’efforcer  d’atteindre des objectifs spirituels, c’est-à-dire des objectifs qui t’aideront à te rapprocher de Jéhovah. Si le servir est ta priorité, sois sûr qu’il te bénira et t’aidera à réussir ta vie (lire Proverbes 16:3).

POURQUOI SE FIXER DES OBJECTIFS SPIRITUELS ?

4. De quoi parlerons-​nous dans cet article ?

4 C’est bien de se fixer des objectifs spirituels. Pour quelles raisons ? Nous en considérerons trois. Les deux premières t’aideront à comprendre que si tu t’efforces d’atteindre des objectifs spirituels, ton amitié avec Jéhovah se renforcera. La troisième montrera quels bienfaits tu te procureras en te fixant ces objectifs tant que tu es jeune.

5. Pour quelle raison principale devrais-​tu te fixer des objectifs spirituels ?

5 Premièrement, te fixer des objectifs spirituels est une façon de remercier Jéhovah pour son amour et pour ce qu’il a fait pour toi. Un psalmiste a écrit : « Il est bon de [remercier] Jéhovah [...]. Car tu m’as réjoui, ô Jéhovah, à cause de ton action ; à cause des œuvres de tes mains je pousse des cris de joie » (Ps. 92:1, 4 ; Parole de Vie). Pense à tout ce que Jéhovah t’a donné : la vie, le privilège de le connaître, la Bible, la congrégation et l’espérance de vivre pour toujours dans le Paradis. Quand tu te fixes des objectifs spirituels, tu montres à Jéhovah que tu es reconnaissant pour toutes ces choses et cela te rapproche de lui.

6. a) Quelle influence les objectifs spirituels ont-​ils sur ta relation avec Jéhovah ? b) Quels objectifs peux-​tu te fixer même si tu es très jeune ?

6 Deuxièmement, quand tu t’efforces d’atteindre des objectifs spirituels, cela te pousse à accomplir de belles œuvres pour Jéhovah, ce qui te rapproche encore plus de lui. L’apôtre Paul a donné cette garantie : « Dieu n’est pas injuste pour oublier votre œuvre et l’amour que vous avez montré pour son nom » (Héb. 6:10). On n’est jamais trop jeune pour se fixer des objectifs. Par exemple, Christine avait 10 ans quand elle a décidé de lire régulièrement les biographies de fidèles serviteurs de Jéhovah. Toby en avait 12 quand il s’est fixé l’objectif de lire toute la Bible avant de se faire baptiser. Maxim avait 11 ans et sa sœur Noemi en avait 10 quand ils se sont fait baptiser. Tous les deux se sont fixé l’objectif de devenir béthélites. Pour rester concentrés sur leur objectif, ils ont accroché une demande d’entrée au Béthel à un mur de leur maison. Et toi ? Y a-​t-​il des objectifs que tu peux te fixer et t’efforcer d’atteindre petit à petit ? (lire Philippiens 1:10, 11).

7, 8. a) Pourquoi disons-​nous que se fixer des objectifs aide à prendre de bonnes décisions ? b) Pourquoi une adolescente a-​t-​elle décidé de ne pas aller à l’université ?

7 Troisièmement, te fixer des objectifs spirituels à un jeune âge t’aidera à prendre de bonnes décisions. En effet, en tant que jeune, tu auras de nombreux choix à faire, comme celui des études et du travail. Prendre une décision, c’est comme choisir quelle route prendre à un carrefour. Si tu sais où tu veux aller, c’est facile de choisir la bonne route. Pareillement, si tu sais ce que tu veux faire de ta vie, c’est plus facile de prendre de bonnes décisions. Proverbes 21:5 explique que l’homme qui fait des projets et qui travaille pour les réaliser obtient de bons résultats. Plus tôt tu commenceras à faire des projets en te fixant de bons objectifs, plus tôt tu obtiendras de bons résultats. C’est ce que Damaris a constaté. Quand elle était adolescente, elle a dû prendre une décision importante.

8 Au lycée, elle avait d’excellentes notes. On lui a proposé d’étudier le droit à l’université sans qu’elle ait à payer les  frais d’inscription. Mais elle a préféré travailler dans une banque. Pourquoi ? Elle explique : « Très jeune, j’avais décidé que je serais pionnière. Pour cela, il me faudrait un travail à temps partiel. Avec un diplôme universitaire de droit, j’aurais pu gagner beaucoup d’argent, mais je n’aurais probablement pas trouvé de travail à temps partiel. » Cela fait maintenant 20 ans que Damaris est pionnière. A-​t-​elle le sentiment de s’être fixé le bon objectif et d’avoir pris la bonne décision quand elle était adolescente ? Elle répond : « Dans la banque où je travaille, je suis souvent en contact avec des avocats. Ils font le genre de travail que j’aurais fait si j’avais étudié le droit. Mais beaucoup sont très déçus par leur emploi. Grâce à mon choix de devenir pionnière, j’ai pu éviter les déceptions d’une carrière dans le monde et passer de nombreuses années formidables au service de Jéhovah. »

9. Pourquoi les jeunes de nos congrégations méritent-​ils des félicitations ?

9 Des milliers de jeunes chrétiens dans le monde méritent des félicitations. Ils donnent la priorité à Jéhovah et à des objectifs spirituels. Ces jeunes profitent pleinement de la vie tout en apprenant à suivre les conseils de Dieu dans tous les domaines, comme les études, le travail et la vie de famille. Salomon a dit : « Mets ta confiance en Jéhovah de tout ton cœur [...]. Dans toutes tes voies tiens compte de lui, et lui, il rendra droits tes sentiers » (Prov. 3:5, 6). Jeunes, Jéhovah vous aime beaucoup ! Vous êtes précieux pour lui. Il veut vous protéger, vous guider et vous bénir.

PRÉPARE-​TOI BIEN

10. a) Pourquoi la prédication devrait-​elle être une de nos priorités ? b) Qu’est-​ce qui peut t’aider à mieux expliquer tes croyances ?

10 Si tu cherches toujours à plaire à Jéhovah en premier, tu auras envie de parler de lui. D’ailleurs, la prédication est urgente et devrait être une de nos priorités. En effet, Jésus a dit qu’« il faut d’abord que la bonne nouvelle soit prêchée » (Marc 13:10). Pourrais-​tu te fixer l’objectif de prêcher plus souvent ? Pourrais-​tu devenir pionnier ? Mais peut-être que tu n’aimes pas beaucoup prêcher, ou que tu as du mal à expliquer tes croyances. Dans ce cas, deux choses peuvent t’aider : une bonne préparation et la détermination à parler de Jéhovah. Tu seras peut-être alors surpris de voir à quel point tu prendras plaisir à prêcher.

Que fais-​tu pour te préparer à parler de Jéhovah ? (voir les paragraphes 11, 12).

11, 12. a) Que peux-​tu faire pour te préparer à parler aux autres de Jéhovah ? b) Quelle occasion de parler de Jéhovah un jeune a-​t-​il saisie à l’école ?

11 Commence par te préparer à répondre à une question que tes camarades pourraient te poser, comme « pourquoi est-​ce que tu crois en Dieu ? ». Tu trouveras sur notre site jw.org des articles qui t’y aideront, par exemple sous l’onglet LA BIBLE ET VOUS > ADOLESCENTS. La fiche de réflexion « Pourquoi est-​ce que je crois en Dieu ? » t’aidera à préparer une réponse dans tes propres termes. Elle cite trois versets que tu pourrais utiliser : Hébreux 3:4, Romains 1:20 et Psaume 139:14. Il existe d’autres fiches encore, qui te permettront de répondre à beaucoup de questions (lire 1 Pierre 3:15).

12 Saisis les occasions d’encourager tes camarades * à se rendre par eux-​mêmes sur notre site jw.org. C’est ce qu’a fait Luca. Un jour en classe, le cours portait  sur les religions. Luca a remarqué que le manuel scolaire disait des choses inexactes sur les Témoins de Jéhovah. Même s’il hésitait un peu, il a demandé au professeur l’autorisation de rectifier certaines informations. Luca a pu expliquer ses croyances, mais aussi montrer notre site à toute la classe. Et quels devoirs le professeur a-​t-​il donnés aux élèves ? Regarder la vidéo Mets un harceleur K.-O. sans utiliser les poings ! (dans la rubrique « Le tableau s’anime »). Luca était très content d’avoir saisi l’occasion de parler de Jéhovah !

13. Pourquoi ne pas renoncer quand tu rencontres des difficultés ?

13 Quand tu rencontres des difficultés, ne te décourage pas. Poursuis plutôt tes efforts pour atteindre tes objectifs (2 Tim. 4:2). C’est ce qu’a fait Katharina. À 17 ans, elle s’est fixé l’objectif de prêcher à chacun de ses collègues. L’un d’eux l’a insultée plusieurs fois, mais elle ne s’est pas découragée. Sa belle conduite dans cette situation a impressionné Hans, un autre collègue. Il s’est mis à lire nos publications, il a étudié la Bible et il s’est fait baptiser. Katharina ne le savait pas, car entre-temps, elle avait déménagé. Treize ans plus tard, un jour qu’elle assistait à une réunion avec sa famille, elle a découvert que le frère qui allait faire le discours était Hans. Imagine sa surprise ! Katharina avait vraiment bien fait de ne pas renoncer à son objectif de prêcher à ses collègues !

NE PERDS PAS DE VUE TES OBJECTIFS

14, 15. a) Quand des jeunes t’incitent à faire comme eux, à quoi dois-​tu être déterminé ? b) Que peux-​tu faire pour ne pas te laisser tenter par tes camarades ?

14 Nous avons vu qu’il est important que tu cherches toujours à plaire à Jéhovah en premier et que tu te fixes des objectifs spirituels. Cela dit, à ton âge, beaucoup ne pensent qu’à s’amuser, et certains t’inciteront sûrement à faire comme eux. Tôt ou tard, tu devras montrer que tu es déterminé à atteindre tes objectifs spirituels. Ne laisse pas les autres te faire perdre de vue ces objectifs. Si tu étais à la gare routière dont nous avons  parlé en introduction, monterais-​tu dans un car simplement parce que les passagers ont l’air de bien s’amuser ? Bien sûr que non !

15 Que peux-​tu faire pour ne pas te laisser tenter par tes camarades ? Déjà, évite les situations à risques (Prov. 22:3). Pense aux conséquences qu’un mauvais comportement entraîne (Gal. 6:7). Et avec humilité, admets que tu as besoin de conseils. Écoute les suggestions de tes parents et celles des frères et sœurs de ta congrégation (lire 1 Pierre 5:5, 6).

16. Raconte un fait montrant l’importance de l’humilité.

16 L’humilité a aidé Christoph à accepter des conseils. Peu après son baptême, il a commencé à se rendre régulièrement dans un centre de fitness. Là-bas, des jeunes lui ont proposé d’intégrer leur club sportif. Il en a parlé à un ancien, qui l’a encouragé à réfléchir à certains dangers, comme celui de développer l’esprit de compétition. Christoph a quand même décidé d’intégrer le club. Mais au bout d’un moment, il s’est rendu compte que le sport pratiqué était violent et même dangereux. Il est allé voir plusieurs anciens, qui lui ont donné des conseils bibliques. Il conclut : « Jéhovah m’a envoyé de bons conseillers, et j’ai suivi sa direction, même si ça m’a pris du temps. » Es-​tu suffisamment humble pour écouter les conseils ?

17, 18. a) Que veut Jéhovah pour les jeunes ? b) Comment éviter d’avoir à regretter tes choix quand tu seras adulte ? Cite un exemple.

17 La Bible dit : « Réjouis-​toi, jeune homme [ou jeune fille], dans ta jeunesse, et que ton cœur te fasse du bien aux jours de ton adolescence » (Eccl. 11:9). Ainsi, Jéhovah veut que tu profites pleinement de ta jeunesse et que tu sois heureux. Cet article a montré qu’un moyen d’y arriver est de rester concentré sur tes objectifs spirituels, en mettant Jéhovah au centre de ta vie. Plus tôt tu agiras ainsi, plus tôt tu sentiras qu’il te guide, te protège et te bénit. Pense à tous les bons conseils qu’il te donne dans sa Parole et applique ce verset : « Souviens-​toi donc de ton Grand Créateur aux jours de ton adolescence » (Eccl. 12:1).

18 On ne reste pas jeune éternellement. Et malheureusement, quand ils sont adultes, beaucoup regrettent de ne pas s’être fixé les bons objectifs, ou de ne pas s’en être fixé du tout, quand ils étaient jeunes. Par contre, si tu restes concentré sur des objectifs spirituels, tu seras heureux de tes choix une fois adulte. C’est ce qui s’est passé pour Mirjana. Adolescente, elle était très bonne en sport. On lui a même proposé de participer aux Jeux olympiques d’hiver. Au lieu de cela, elle a choisi de servir Jéhovah à plein temps. Une trentaine d’années plus tard, Mirjana est toujours pionnière, avec son mari. Elle explique : « La célébrité, la gloire, le pouvoir et la richesse, tout cela ne dure qu’un temps et ne rend pas vraiment heureux. » Pour elle, le meilleur objectif qui soit, c’est de servir Dieu et d’aider les gens à le connaître.

19. Quels bienfaits un jeune se procure-​t-​il en se concentrant sur des objectifs spirituels ?

19 Chers jeunes, vous méritez de sincères félicitations, car malgré les difficultés, vous êtes déterminés à mettre Jéhovah au centre de votre vie. Vous vous fixez des objectifs spirituels, et la prédication a une grande importance pour vous. De plus, vous ne laissez pas le monde vous faire perdre de vue vos objectifs. Soyez sûrs que vos efforts ne sont pas inutiles. Cela vous vaut l’amour et le soutien de vos frères et sœurs. Et si vous comptez sur Jéhovah dans tout ce que vous faites, vos projets réussiront !

^ § 12 Dans certains pays, la loi interdit de propager ses opinions religieuses dans les écoles publiques. Les vrais chrétiens sont connus pour leur respect des lois (Mat. 22:21). Il revient à chacun de décider comment agir dans des situations particulières, par exemple quand un enseignant ou un élève pose une question.