Aller au contenu

Aller au sommaire

Donner rend heureux

Donner rend heureux

« Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir » (ACTES 20:35).

CANTIQUES : 76, 110

1. Qu’est-​ce qui prouve que Jéhovah est généreux ?

À UNE époque, Jéhovah était le seul être vivant. Puis, il a décidé de créer d’autres êtres intelligents, au ciel et sur la terre, pour qu’eux aussi profitent de la vie. Jéhovah, le « Dieu heureux », aime faire de beaux dons (1 Tim. 1:11 ; Jacq. 1:17). Et comme il veut que nous aussi nous soyons heureux, il nous enseigne à être généreux (Rom. 1:20).

2, 3. a) Pourquoi donner rend-​il heureux ? b) Qu’examinerons-​nous dans cet article ?

2 Dieu a créé les humains à son image (Gen. 1:27). Cela signifie que nous avons la capacité de manifester ses qualités. Pour être vraiment heureux, nous devons imiter Jéhovah en nous intéressant sincèrement aux autres et en partageant avec eux ce que nous avons (Phil. 2:3, 4 ; Jacq. 1:5). Pourquoi ? Parce qu’il nous a créés ainsi. Même si nous sommes imparfaits, nous pouvons imiter sa générosité.

3 Dans cet article, nous examinerons ce que la Bible enseigne sur la générosité. Nous verrons pourquoi nous plaisons à Jéhovah quand nous manifestons cette qualité et comment elle nous aide à remplir la mission qu’il nous a confiée. Nous  verrons aussi quel lien il y a entre la générosité et le bonheur, et pourquoi nous devons continuer d’être généreux.

COMMENT PLAIRE À JÉHOVAH

4, 5. Quels exemples de générosité Jéhovah et Jésus nous ont-​ils donnés ?

4 Jéhovah veut que nous l’imitions (Éph. 5:1). C’est pourquoi, quand nous nous montrons généreux, nous lui plaisons. À l’évidence, il veut que les humains soient heureux. En effet, il nous a créés d’une façon extraordinaire et nous a donné une belle planète qui contient tout ce qu’il faut pour que notre vie soit agréable (Ps. 104:24 ; 139:13-16). Alors, quand nous nous efforçons de rendre les autres heureux, nous l’honorons.

5 Nous avons un autre modèle, Jésus, qui a montré de façon parfaite comment un humain peut être généreux. Il a dit : « Le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme rançon en échange d’un grand nombre de personnes » (Mat. 20:28). Et l’apôtre Paul a donné cet encouragement aux chrétiens : « Gardez en vous cet état d’esprit qui était aussi en Christ Jésus, lui qui, bien qu’ayant la forme de Dieu, [...] s’est dépouillé lui-​même [et] a pris la forme d’un esclave » (Phil. 2:5-7). Alors, demandons-​nous : « Puis-​je suivre l’exemple de Jésus d’encore plus près ? » (lire 1 Pierre 2:21).

6. Quelle leçon Jésus nous enseigne-​t-​il dans l’exemple du bon Samaritain ? (voir l’illustration du titre).

6 Nous plaisons à Jéhovah quand, comme lui et Jésus, nous nous intéressons aux autres et cherchons des façons de les aider. Dans l’exemple du bon Samaritain, Jésus a montré que ses disciples devaient se donner du mal pour les autres, même ceux qui sont d’origines différentes (lire Luc 10:29-37). Te souviens-​tu de ce qui a poussé Jésus à donner cet exemple ? Un homme juif lui a demandé : « Qui est mon prochain ? » La réponse de Jésus montre que, si nous voulons plaire à Dieu, nous devons être prêts à donner généreusement, comme le Samaritain.

7. Comment montrer que nous sommes convaincus que la domination de Jéhovah est la meilleure ? Explique.

7 Une autre raison d’être généreux est liée à ce qui s’est passé dans le jardin d’Éden. Satan a prétendu qu’Adam et Ève seraient plus heureux s’ils désobéissaient à Jéhovah et ne se préoccupaient que d’eux-​mêmes. Adam et Ève ont tous les deux agi de façon égoïste : Ève a cherché à devenir comme Dieu, et Adam a voulu plaire à sa femme plutôt qu’à Dieu (Gen. 3:4-6). Les conséquences de leurs décisions ont été catastrophiques. Cela nous apprend que l’égoïsme ne mène pas au bonheur. Par contre, en faisant preuve de générosité, qui s’oppose à l’égoïsme, nous montrons que nous sommes convaincus que la domination de Jéhovah est la meilleure.

LA MISSION QUE DIEU NOUS A CONFIÉE

8. Pourquoi disons-​nous qu’Adam et Ève auraient dû penser aux autres ?

8 Même si Adam et Ève étaient seuls dans le jardin d’Éden, ils auraient dû penser aux autres. Pourquoi disons-​nous cela ? Jéhovah leur avait confié une mission : remplir la terre de leurs descendants et en faire un paradis (Gen. 1:28). Nos premiers parents auraient dû se préoccuper du bonheur de leurs futurs enfants, tout comme notre Créateur se préoccupe beaucoup  du bonheur de ses enfants humains. Jéhovah prévoyait que tous, Adam, Ève et leurs descendants, collaborent ensemble pour faire de la terre un paradis. C’était un projet immense qui les aurait rendus heureux !

9. Pourquoi cela aurait-​il rendu les humains heureux de faire de la terre un paradis ?

9 Si Adam et Ève n’avaient pas péché, la terre aurait été remplie d’humains parfaits. Ces humains auraient coopéré pleinement avec Jéhovah pour faire de la terre un paradis et accomplir ainsi sa volonté. Ils seraient alors entrés dans son repos (Héb. 4:11). Imagine comme cette activité aurait été agréable et enrichissante ! En donnant d’eux-​mêmes pour le bien des autres, ils se seraient procuré une immense satisfaction et de nombreuses bénédictions.

10, 11. Comment pouvons-​nous accomplir la mission de prêcher et de faire des disciples ?

10 À notre époque, la mission que Jéhovah a confiée à ses serviteurs est celle de prêcher et de faire des disciples. Pour l’accomplir, nous devons nous soucier sincèrement des autres. En fait, nous ne pourrons persévérer dans cette activité que si nous avons les bonnes motivations : l’amour pour Jéhovah et l’amour pour les gens.

11 Au Ier siècle, Paul a dit de lui-​même et d’autres chrétiens qu’ils étaient des « collaborateurs de Dieu » parce qu’ils prêchaient et enseignaient la vérité aux gens (1 Cor. 3:6, 9). Nous pouvons, nous aussi, être les « collaborateurs de Dieu » en donnant généreusement de notre temps, de notre énergie et de notre argent pour prêcher. Quel grand honneur !

Peu de choses apportent autant de joie que d’aider quelqu’un à découvrir les vérités bibliques (voir le paragraphe 12).

12, 13. D’après toi, quelles joies se procure-​t-​on quand on fait des disciples ?

12 En étant généreux de notre temps et de notre énergie quand nous prêchons et enseignons, nous nous procurons de grandes joies. C’est ce que disent beaucoup de frères et sœurs qui donnent des cours bibliques. Nous sommes très heureux de voir nos étudiants s’enthousiasmer en découvrant des vérités bibliques, progresser dans la foi, faire des changements dans leur vie et commencer à parler aux autres de ce qu’ils apprennent. Jésus aussi a éprouvé beaucoup de joie quand les 70 disciples qu’il avait envoyés prêcher sont revenus tout contents des bons résultats qu’ils avaient obtenus (Luc 10:17-21).

13 Partout dans le monde, les proclamateurs se réjouissent de voir le message de la Bible aider les gens à améliorer leur vie. Prenons le cas d’Anna *, une jeune sœur célibataire qui voulait faire plus pour Jéhovah. Elle est partie s’installer  dans une région d’Europe de l’Est où il y avait besoin de proclamateurs. Elle écrit : « On peut facilement diriger des cours bibliques ici, et ça me plaît beaucoup. Mon service me procure de grandes joies. Quand je rentre chez moi, je n’ai pas le temps de me concentrer sur mes problèmes. Je pense à ceux que j’enseigne et à ce qui les préoccupe. Je cherche des façons de les encourager et de les aider sur le plan pratique. Je suis vraiment convaincue qu’“il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir” » (Actes 20:35).

En faisant de ton mieux pour contacter un maximum de personnes, tu leur donnes la possibilité d’entendre le message du Royaume (voir le paragraphe 14).

14. Même si ton territoire n’est pas très productif, qu’est-​ce qui peut t’aider à trouver de la joie à prêcher ?

14 Tu peux trouver de la joie à prêcher en donnant aux gens la possibilité d’entendre la bonne nouvelle, même s’ils décident de ne pas écouter. En fait, notre mission est semblable à celle d’Ézéchiel, à qui Jéhovah a dit : « Tu devras leur dire mes paroles, qu’ils écoutent ou non » (Ézéch. 2:7 ; Is. 43:10). Même si certains n’apprécient pas notre message, Jéhovah accorde du prix à nos efforts (lire Hébreux 6:10). Un frère a dit à propos de la prédication : « Nous plantons, arrosons et prions Jéhovah de faire grandir l’intérêt » (1 Cor. 3:6).

COMMENT ÊTRE HEUREUX

15. Devrions-​nous être généreux seulement si on nous manifeste de la reconnaissance ? Explique.

15 Comme Jéhovah, Jésus veut que nous soyons heureux. C’est pourquoi il nous donne cet encouragement : « Ayez l’habitude de donner, et on vous donnera. On versera dans le repli de votre vêtement une belle mesure, tassée, secouée et débordante. Car c’est avec la mesure que vous utilisez pour mesurer qu’on mesurera aussi pour vous » (Luc 6:38). C’est vrai que tout le monde ne réagit pas à notre générosité comme nous l’aimerions. Mais nos efforts peuvent en inciter certains à se montrer généreux à leur tour. C’est pourquoi, même si tu as l’impression qu’on ne te manifeste pas beaucoup de reconnaissance, continue à donner. Tu n’imagines peut-être pas tout le bien  que tu peux faire avec un seul acte de générosité.

16. Envers qui devrions-​nous être généreux, et pourquoi ?

16 Les personnes vraiment généreuses ne donnent pas pour recevoir quelque chose en retour. Jésus a déclaré : « Quand tu offres un repas de fête, invite plutôt des pauvres, des estropiés, des boiteux et des aveugles, et tu seras heureux, car ils n’ont rien à te donner en retour » (Luc 14:13, 14). La Bible dit aussi : « La personne généreuse sera bénie. » Elle ajoute : « Heureux celui qui s’intéresse au petit » (Prov. 22:9 ; Ps. 41:1). En effet, aider les autres nous rend très heureux.

17. De quelles façons pouvons-​nous donner ?

17 Quand Paul a cité ces paroles de Jésus : « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir », il ne pensait pas seulement aux dons matériels. Nous pouvons aussi offrir des encouragements, des conseils bibliques et de l’aide (Actes 20:31-35). En paroles et en actions, Paul nous a montré qu’il est important d’être généreux de notre temps, de notre énergie, de notre attention et de notre amour.

18. Que disent de nombreux spécialistes sur le fait de donner ?

18 Des spécialistes du comportement humain sont arrivés à la conclusion que donner rend heureux. Selon un article, « les gens se disent beaucoup plus heureux après avoir accompli de bonnes actions pour les autres ». Les spécialistes expliquent aussi que, quand nous aidons les autres, « notre vie a plus de sens » parce que « nous comblons ainsi un besoin humain fondamental ». C’est pourquoi certains conseillent de faire du bénévolat pour être en meilleure santé et plus heureux. Cela ne nous surprend pas, car Jéhovah, notre Créateur aimant, nous a enseigné depuis longtemps que donner rend heureux (2 Tim. 3:16, 17).

CONTINUE À ÊTRE GÉNÉREUX

19, 20. Pour quelles raisons veux-​tu être généreux ?

19 Ce n’est pas facile de continuer à être généreux quand les gens autour de nous ne pensent qu’à eux. Mais Jésus a dit que les deux plus grands commandements sont d’aimer Jéhovah de tout notre cœur, de toute notre âme, de toute notre pensée et de toute notre force, ainsi que d’aimer notre prochain comme nous-​mêmes (Marc 12:28-31). Comme nous l’avons vu dans cet article, ceux qui aiment Jéhovah l’imitent. Jéhovah et Jésus sont tous les deux généreux, et ils nous encouragent à suivre leur exemple, car cela nous rendra vraiment heureux. Si nous nous efforçons d’être généreux envers Jéhovah et notre prochain, nous honorerons Jéhovah et cela nous vaudra des bienfaits à nous et aux autres.

20 Tu t’efforces certainement déjà de donner de toi-​même pour aider les autres, en particulier tes compagnons chrétiens (Gal. 6:10). Si tu continues à le faire, ceux qui t’entourent t’en seront reconnaissants et t’aimeront encore plus, ce qui te rendra heureux. Proverbes 11:25 déclare : « La personne généreuse prospérera, et celui qui donne à boire aux autres sera lui aussi désaltéré. » Bien sûr, que ce soit dans notre vie de chaque jour ou dans notre ministère, il y a de nombreuses façons de se montrer généreux, sans rien attendre en retour. Nous examinerons certaines d’entre elles dans l’article suivant.

^ § 13 Le prénom a été changé.