Aller au contenu

Aller à la table des matières

Le moral

Le moral

La Bible nous met en garde contre les sentiments nocifs et nous encourage à entretenir des sentiments bénéfiques.

LA COLÈRE

PRINCIPE BIBLIQUE : « Celui qui ne s’emporte pas facilement vaut mieux qu’un homme fort » (Proverbes 16:32).

CE QUE CELA SIGNIFIE : Savoir maîtriser ses émotions est une force qu’il est bon de cultiver. Même si la colère se justifie parfois, non maîtrisée, elle est destructrice. Des chercheurs indiquent que, souvent, sous le coup de la colère, les gens disent ou font des choses qu’ils regrettent ensuite.

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE : Apprenez à dominer votre colère avant qu’elle ne vous domine. Certains pensent que donner libre cours à sa colère est un signe de force. Mais il est important de comprendre qu’en réalité, c’est un signe de faiblesse. « Comme une ville forcée qui n’a plus de muraille, ainsi est l’homme qui ne maîtrise pas sa colère », dit la Bible (Proverbes 25:28). Un bon moyen de maîtriser sa colère est de réunir les faits avant de réagir. « Assurément, la perspicacité d’un homme retarde sa colère » (Proverbes 19:11). Il est bon d’écouter attentivement toute personne concernée. Cela nous donnera une bonne compréhension de la situation, ce qui pourra calmer nos émotions.

LA RECONNAISSANCE

PRINCIPE BIBLIQUE : « Montrez-​vous reconnaissants » (Colossiens 3:15).

CE QUE CELA SIGNIFIE : On dit que seuls les gens reconnaissants peuvent être heureux. Même des personnes qui ont subi une immense perte en témoignent. Elles expliquent que si elles tiennent le choc moralement, c’est principalement parce qu’elles  restent concentrées non pas sur la perte, mais sur les raisons qu’elles ont d’être reconnaissantes.

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE : Faites chaque jour la liste des choses qui suscitent en vous de la reconnaissance. Ce ne seront pas forcément de grandes choses. Par exemple, un beau lever de soleil, une conversation agréable avec un être aimé ou simplement une nouvelle journée de vie. Ce sont de petits bonheurs, mais ils peuvent vraiment vous remonter le moral, à condition bien sûr de prendre le temps de les remarquer et de les apprécier.

Autre sujet de réflexion très bénéfique : votre famille et vos amis. Pourquoi êtes-​vous heureux de les avoir ? Une fois que vous avez déterminé ce que vous aimez chez vos proches, dites-​le-​leur, que ce soit de vive voix, ou dans une lettre, un e-mail ou un texto. Cela vous rapprochera très probablement d’eux et vous fera éprouver le bonheur de donner (Actes 20:35).

D’AUTRES PRINCIPES BIBLIQUES

Téléchargez des enregistrements audio de la Bible depuis jw.org (existent en une quarantaine de langues).

FUYEZ LES DISPUTES.

« Déclencher une dispute, c’est comme ouvrir une vanne d’irrigation ; avant que la querelle éclate, pars poliment » (PROVERBES 17:14).

NE VOUS INQUIÉTEZ PAS EXCESSIVEMENT POUR L’AVENIR.

« Ne vous inquiétez jamais du lendemain, car le lendemain aura ses propres inquiétudes. À chaque jour ses problèmes » (MATTHIEU 6:34).

AU LIEU DE RÉAGIR SOUS LE COUP DE L’ÉMOTION, PRENEZ LE TEMPS DE LA RÉFLEXION.

« La capacité de réflexion veillera sur toi et le discernement te préservera » (PROVERBES 2:11).