Aller au contenu

Aller à la table des matières

Pourquoi la souffrance, la vieillesse et la mort ?

Pourquoi la souffrance, la vieillesse et la mort ?

Notre Créateur nous considère comme ses enfants. Il ne veut donc pas nous voir souffrir. Alors pourquoi la souffrance est-​elle si répandue ?

Nous souffrons à cause de nos premiers parents

« Par un seul homme le péché est entré dans le monde et par le péché la mort, et la mort s’est donc étendue à tous les hommes » (ROMAINS 5:12).

Dieu a créé le premier homme et la première femme, Adam et Ève, parfaits mentalement et physiquement. Il leur a donné, sur la terre, un lieu d’habitation paradisiaque appelé « jardin d’Éden ». Il les a autorisés à manger des fruits de tous les arbres de ce jardin, sauf d’un arbre. Cependant, Adam et Ève ont décidé de manger d’un fruit de cet arbre. Cet acte était un péché (Genèse 2:15-17 ; 3:1-19). À la suite de leur désobéissance, Dieu les a chassés du jardin. Leur vie est alors devenue très difficile. Puis ils ont eu des enfants, qui eux aussi ont eu une vie difficile. Tous ont vieilli et sont morts (Genèse 3:23 ; 5:5). Nous tombons malades, vieillissons et mourons parce que nous sommes les descendants de ce couple qui a désobéi.

Nous souffrons aussi à cause des esprits malfaisants

« Le monde entier se trouve au pouvoir du méchant » (1 JEAN 5:19).

Ce « méchant » est appelé Satan. C’est un être invisible (un esprit) qui s’est rebellé contre Dieu (Jean 8:44 ; Révélation 12:9). Par la suite, d’autres esprits se sont rangés du côté de Satan. Ils sont appelés « démons ». Ces esprits mauvais se servent de leur pouvoir pour tromper les humains et les détourner du Créateur. Ils en incitent beaucoup  à faire des choses mauvaises (Psaume 106:35-38 ; 1 Timothée 4:1). Satan et les démons prennent plaisir à causer de la douleur et des souffrances.

Nous souffrons parfois à cause de nous-​mêmes

« Ce que quelqu’un sème, c’est aussi ce qu’il récoltera » (GALATES 6:7).

Nous souffrons tous de diverses manières à cause du péché hérité de nos premiers parents et de l’influence de Satan sur le monde actuel. Mais parfois, certains se créent des souffrances eux-​mêmes. Comment ? En faisant des choses mauvaises ou en prenant des décisions insensées. Souvent, ils en « récoltent » (ou en subissent) des conséquences désastreuses. Inversement, les gens qui font des choses bonnes en « récoltent » des conséquences positives. Par exemple, un mari et père qui est honnête, travailleur et aime sa famille en récoltera beaucoup de bonnes choses, et il rendra sa femme et ses enfants heureux. Par contre, s’il boit, est accro aux jeux d’argent ou est paresseux, il risque de faire sombrer toute sa famille dans la pauvreté. Nous avons donc tout intérêt à écouter notre Créateur. Il veut nous voir récolter beaucoup de bonnes choses et en particulier, une « paix abondante » (Psaume 119:165).

Nous sommes dans les « derniers jours »

« Dans les derniers jours, [...] les gens seront égoïstes, amis de l’argent, [...] désobéissants à leurs parents, [...] sans maîtrise de soi, cruels, sans amour du bien » (2 TIMOTHÉE 3:1-5).

Aujourd’hui, beaucoup de personnes se comportent exactement comme ces versets des Écritures l’ont prédit. Ces comportements constituent une des preuves que nous sommes dans les « derniers jours » du monde actuel. Les Écritures ont également prédit que notre époque se caractériserait par des guerres, des famines, de grands tremblements de terre et des maladies (Matthieu 24:3, 7, 8 ; Luc 21:10, 11). Toutes ces choses entraînent beaucoup de souffrances et la mort.