Aller au contenu

Aller au sommaire

Un bon traitement ne soigne pas seulement les symptômes d’une maladie ; il soigne aussi ses causes profondes.

 LA DIFFICULTÉ

S’attaquer à la racine du problème

S’attaquer à la racine du problème

Pensez-​vous que les humains sont capables de résoudre les problèmes du monde qui nous empêchent de vivre en paix et en sécurité, et qui menacent notre avenir ? Pour être efficace, une solution doit s’attaquer aux causes profondes des problèmes, pas juste aux symptômes.

Prenons un exemple : Un homme appelé Tom est tombé malade et a fini par mourir. Pourquoi ? Le médecin de l’hôpital où il avait été admis peu avant sa mort a écrit : « Quand les premiers symptômes sont apparus, personne n’a pensé à chercher la cause profonde de son problème. » Apparemment, les médecins qui s’étaient occupés de Tom au début lui avaient simplement donné des médicaments pour qu’il se sente mieux.

Les humains n’essaient-​ils pas de guérir les maux de l’humanité de la même façon ? Par exemple, pour combattre la criminalité, les gouvernements adoptent des lois, installent des caméras de vidéosurveillance et renforcent les forces de police. Ces mesures, aussi efficaces soient-​elles, ne s’attaquent pas aux causes profondes du problème. En général, c’est ce que les gens pensent, ressentent et veulent qui dicte leur comportement.

Daniel vit dans un pays d’Amérique du Sud dont la situation économique est instable. Il explique : « Avant, on avait une vie normale. On n’avait pas peur des attaques à main armée. Mais aujourd’hui, on n’est plus en sécurité dans aucune ville ni dans aucun village. En se dégradant, la situation économique a révélé la véritable nature de beaucoup de gens : ils veulent toujours plus d’argent et ils n’ont aucun respect pour la vie ou les biens des autres. »

Un homme a dû fuir un conflit au Moyen-Orient et s’est mis par la suite à étudier la Bible. Il raconte : « Dans la ville où j’ai grandi, les familles et les autorités politiques et religieuses encourageaient les jeunes hommes à participer à la guerre pour devenir des héros. Et dans le camp opposé, il se passait exactement la même chose ! Tout ça m’a fait réaliser que, si on fait confiance aux dirigeants humains, on finit par être très déçu. »

Un livre ancien, réputé pour sa sagesse, déclare avec raison :

  • « Les pensées de l’homme se tournent vers le mal dès sa jeunesse » (Genèse 8:21).

  • « Le cœur est plus traître que toute autre chose et il est prêt à tout. Qui peut le connaître ? » (Jérémie 17:9).

  • « C’est du cœur que viennent les raisonnements mauvais, les meurtres, [...] les actes sexuels immoraux, les vols, les faux témoignages » (Matthieu 15:19).

Aucun remède n’a été trouvé contre les tendances qui poussent les humains à faire du mal. Et, comme mentionné dans l’article précédent, il semble même que ces mauvaises tendances ne font qu’empirer (2 Timothée 3:1-5). Ce constat est paradoxal, car les humains n’ont jamais disposé d’autant d’informations et de moyens de communication qu’aujourd’hui. Mais alors, pourquoi n’arrivent-​ils pas à faire du monde un endroit paisible et sûr ? Cela dépasse-​t-​il leurs capacités ? Serait-​ce demander l’impossible ?

ESPÉRONS-​NOUS L’IMPOSSIBLE ?

Même si, par miracle, les humains arrivaient à se débarrasser de leurs mauvaises tendances, ils ne pourraient tout de même pas faire du monde un endroit sûr. Pourquoi ? Parce qu’ils ont des limites.

La réalité est toute simple : « Ce n’est pas à l’homme [...] de diriger ses pas » (Jérémie 10:23). En effet, nous  n’avons pas été créés pour nous gouverner nous-​mêmes. En fait, tout comme nous n’avons pas été créés pour vivre sous l’eau ou dans l’espace, nous n’avons pas été créés pour dominer d’autres humains.

Tout comme nous n’avons pas été créés pour vivre sous l’eau, nous n’avons pas été créés pour dominer d’autres humains.

Quand on y pense, est-​ce que les gens aiment qu’on leur dicte leur façon de vivre et leurs valeurs ? Est-​ce qu’ils apprécient qu’on leur dise ce qu’ils doivent penser par exemple de l’avortement ou de la peine capitale, ou bien qu’on leur dise comment ils doivent éduquer leurs enfants ? Ce ne sont là que quelques sujets qui divisent les gens. Donc, c’est peut-être difficile à admettre, mais la Bible dit vrai : nous n’avons tout simplement ni la capacité ni le droit de dominer d’autres humains. Mais alors, où pouvons-​nous trouver de l’aide ?

La solution la plus logique, c’est de chercher de l’aide auprès de notre Créateur. Après tout, c’est lui qui nous a créés ! Et contrairement à ce que certains peuvent penser, il ne nous a pas oubliés. En découvrant la sagesse contenue dans la Bible, nous réalisons qu’il se soucie de nous. Plus nous en apprenons sur ce livre exceptionnel, plus nous en apprenons sur nous-​mêmes. De plus, nous pouvons comprendre pourquoi l’histoire de l’humanité est aussi désastreuse. D’ailleurs, le philosophe allemand Hegel a écrit : « Peuples et gouvernements n’ont jamais rien appris de l’histoire, [...] ils n’ont jamais agi suivant les maximes qu’on aurait pu en tirer. » Grâce à la Bible, nous pouvons comprendre pourquoi cela a toujours été le cas.

LA SAGESSE CONTENUE DANS LA BIBLE NOUS PROTÈGE

Un homme sage du passé a dit que « la sagesse se reconnaît à tout ce qu’elle produit » (Luc 7:35). Cette sagesse se retrouve par exemple dans le conseil contenu en Isaïe 2:22 : « Arrêtez donc de faire confiance à de simples humains ! » Si nous suivons ce conseil, nous n’espérerons pas quelque chose qui n’arrivera jamais. Kenneth vit dans une ville d’Amérique du Nord où sévit une grande violence. Il dit : « Les hommes politiques qui se succèdent promettent tous d’améliorer les choses, mais ils en sont incapables. Leurs échecs répétés nous rappellent constamment que ce que la Bible dit est vrai et sage. »

Daniel, que nous avons cité précédemment, écrit : « Chaque jour qui passe me convainc un peu plus que les humains sont incapables d’être de bons dirigeants. [...] Ce n’est pas parce que vous avez un bon compte en banque ou une bonne caisse de retraite que vous n’avez plus à vous inquiéter de l’avenir. Je connais des gens qui sont tombés de haut dans ce domaine. »

Non seulement la Bible nous aide à ne pas entretenir des attentes irréalistes, mais elle nous donne aussi un espoir. C’est ce que nous allons voir dans les articles suivants.