Aller au contenu

Aller au sommaire

 HASARD OU CONCEPTION ?

La jambe du cheval

La jambe du cheval

LE CHEVAL peut galoper à une vitesse de 50 kilomètres-heure. Bien que cela représente d’importants mouvements musculaires, il dépense relativement peu d’énergie. Comment est-ce possible ? Le secret se trouve dans ses jambes.

Que se passe-t-il quand un cheval est au galop ? À chaque fois que sa jambe touche le sol, les couples muscles-tendons, d’une grande élasticité, absorbent l’énergie. Ensuite, ils la restituent, tel un ressort, pour propulser l’animal vers l’avant.

De plus, les jambes du cheval au galop vibrent à une fréquence élevée, ce qui pourrait causer des lésions aux tendons. Mais les muscles des jambes jouent le rôle d’amortisseurs. Selon des chercheurs, cette « structure muscle-tendon très spécifique » donne à l’animal à la fois de l’agilité et de la force.

Des ingénieurs essaient de copier la structure des jambes du cheval pour améliorer des robots à quatre pattes. Cependant, selon le laboratoire de robotique biomimétique de l’Institut de technologie du Massachusetts, cette structure est tellement complexe qu’elle est difficile à reproduire avec les matériaux et les connaissances en ingénierie dont on dispose aujourd’hui.

Qu’en pensez-vous ? La jambe du cheval est-elle le produit du hasard ? Ou d’une conception ?