Aller au contenu

Aller au sommaire

 DE L’AIDE POUR LES FAMILLES | LA VIE DE COUPLE

Comment surmonter le ressentiment

Comment surmonter le ressentiment

LE DÉFI

Vous n’arrivez pas à oublier ce que votre conjoint a dit ou fait. Certains mots durs et comportements blessants restent gravés dans votre mémoire. L’amour a progressivement laissé place au ressentiment. Vous n’avez pas d’autre choix, semble-t-il, que d’endurer ce mariage sans amour. Raison de plus pour en vouloir à votre conjoint...

Rassurez-vous, votre situation peut s’améliorer. Mais d’abord, que faut-il savoir sur le ressentiment ?

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

En gardant du ressentiment, vous traînez un poids qui empêche votre couple d’avancer.

Le ressentiment peut détruire votre couple. Pourquoi ? Il attaque ce qui devrait être le fondement d’un mariage : des qualités comme l’amour, la confiance et la fidélité. Le ressentiment n’est donc pas la conséquence d’un problème conjugal, c’est un problème conjugal. Voilà pourquoi la Bible conseille : « Ne gardez pas dans votre cœur le mal qu’on vous a fait » (Éphésiens 4:31, Parole de Vie).

En gardant du ressentiment, c’est à vous que vous faites du mal. Nourrir du ressentiment, c’est comme se frapper soi-même en espérant que l’autre ait mal. Dans son livre Combler les fossés familiaux (angl.), Mark Sichel a écrit : « Il est fort possible que le membre de votre famille qui est l’objet de votre ressentiment aille très bien, prenne du bon temps et ne soit pas du tout perturbé par [ce qui se passe dans votre tête]. » Résultat ? « Le ressentiment cause plus de tort à vous qu’à lui. »

Nourrir du ressentiment, c’est comme se frapper soi-même en espérant que l’autre ait mal.

Garder du ressentiment est un choix. Certains pourraient en douter. Ils diront peut-être de leur conjoint : « C’est lui qui me met dans cet état ! » Mais avec un tel raisonnement, ils se concentrent sur quelque chose qu’ils ne maîtrisent pas : les actions de l’autre. La Bible propose plutôt « que chacun examine sa propre conduite » (Galates 6:4, Bible en français courant). Nous ne pouvons pas maîtriser ce que l’autre dit ou fait, mais nous pouvons choisir notre façon d’y réagir. Garder du ressentiment n’est donc pas la seule option.

 CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE

Assumez la responsabilité de votre ressentiment. Évidemment, il est facile de rejeter la faute sur son conjoint. Mais rappelez-vous que garder du ressentiment est un choix, tout comme pardonner. Vous pouvez décider de suivre ce conseil de la Bible : « Que votre ressentiment s’apaise avant la nuit » (Éphésiens 4:26, Parole vivante). En étant disposé à pardonner, vous aborderez vos problèmes de couple avec un meilleur état d’esprit. (Principe biblique : Colossiens 3:13.)

Ayez un regard honnête sur vous-même. La Bible fait observer que certains sont « port[és] à la colère » et « enclin[s] à la fureur » (Proverbes 29:22). Vous reconnaissez-vous dans cette description ? Demandez-vous : « Ai-je tendance à être rancunier ? À me vexer facilement ? À faire toute une affaire de choses sans importance ? » La Bible dit que celui « qui parle sans cesse d’une [faute] sépare les intimes » (Proverbes 17:9 ; Ecclésiaste 7:9). Cela peut aussi arriver dans le mariage. Alors, si vous avez une tendance au ressentiment, posez-vous cette question : « Est-ce que je pourrais être plus patient avec mon conjoint ? » (Principe biblique : 1 Pierre 4:8.)

Faites la part des choses. La Bible dit qu’il y a « un temps pour se taire et un temps pour parler » (Ecclésiaste 3:7). Il n’est pas nécessaire de revenir sur chaque faute commise. Parfois, il vaudra mieux suivre ce conseil : « Parlez en votre cœur, sur votre lit, et gardez le silence » (Psaume 4:4). Par contre, lorsqu’une discussion est nécessaire, attendez de ne plus être en colère. « Quand je me sens blessée, dit Beatriz, j’essaie d’abord de me calmer. Il m’arrive ensuite de me dire que ce n’était pas si grave. Je suis alors plus disposée à parler respectueusement à mon mari. » (Principe biblique : Proverbes 19:11.)

Rappelez-vous ce que « pardonner » veut dire. Dans la Bible, le mot traduit par « pardonner » a parfois le sens de « laisser aller ». Pardonner ne signifie pas minimiser la faute ou faire comme si rien ne s’était passé. Cela signifie plutôt passer sur ce qui vous a blessé, conscient que le ressentiment peut faire plus de dégâts à votre santé et à votre couple que la faute elle-même.