Aller au contenu

Aller au sommaire

 DES PAYS ET DES PEUPLES

Petit tour en Irlande

Petit tour en Irlande

CETTE île est constituée de deux parties : la plus grande est la République d’Irlande, un État indépendant, et la plus petite est l’Irlande du Nord, qui fait partie du Royaume-Uni.

La Chaussée des Géants

L’Irlande est surnommée « l’Île d’Émeraude » en raison de sa végétation luxuriante, qui profite bien des pluies abondantes. De charmants lacs et rivières ainsi que des montagnes côtières et des collines qui ondulent ajoutent à sa beauté naturelle.

Un cottage au toit de chaume

Son histoire est parsemée d’épisodes tragiques. Par exemple, d’après certaines estimations, un million de personnes sont mortes de faim ou de maladie entre 1845 et 1851, lorsque le mildiou a détruit les récoltes de pommes de terre. Pour échapper à la pauvreté extrême, beaucoup ont émigré dans des pays comme l’Australie, le Canada, les États-Unis et la Grande-Bretagne. Aujourd’hui, 35 millions d’Américains ont des ancêtres irlandais.

Les Irlandais ont la réputation d’être chaleureux et hospitaliers. Ils aiment l’équitation et les sports d’équipe, comme le cricket, le rugby, le football et le football gaélique. Les femmes pratiquent le camogie, un sport d’équipe qui ressemble au hockey sur gazon.

 En Irlande, on prend plaisir à discuter. La musique y occupe aussi une place importante. Les danses traditionnelles irlandaises sont célèbres dans le monde entier. Les danseurs gardent leur buste bien droit tout en effectuant des mouvements rapides et précis avec leurs pieds.

Un groupe irlandais

Les Témoins de Jéhovah sont présents en Irlande depuis plus d’un siècle. Aujourd’hui, ils sont plus de 6 000 à y enseigner la Bible.

Parmi les instruments traditionnels irlandais, il y a ceux qui figurent ci-dessus (de gauche à droite) : la harpe celtique, le uilleann pipes (cornemuse irlandaise), le fiddle (violon), l’accordéon, le tin whistle (flûte à bec en laiton) et le bodhrán (tambour).

LE SAVIEZ-VOUS ?

La Chaussée des Géants, sur la côte nord de l’Irlande du Nord, est constituée de milliers de colonnes de basalte qui se sont formées il y a très longtemps lorsque des coulées de lave se sont refroidies au contact de la mer.