Aller au contenu

Aller au sommaire

 EN COUVERTURE | LES DRAMES DE LA VIE : COMMENT S’EN RELEVER

Une maladie grave

Une maladie grave

Mabel, qui vit en Argentine, avait une vie bien remplie. Elle était kinésithérapeute. En 2007, elle a commencé à se sentir très fatiguée et à avoir de terribles maux de tête chaque jour. « Je suis allée voir plusieurs médecins et j’ai essayé toutes sortes de traitements, dit-elle, mais rien n’y a fait. » Elle a plus tard passé une IRM, qui a révélé une tumeur au cerveau. « J’étais sous le choc ! Je n’arrivais pas à croire que j’avais cette ennemie à l’intérieur de moi.

« C’est seulement après l’opération que je me suis rendu compte de la gravité de la situation. Quand je me suis réveillée aux soins intensifs, je n’arrivais plus à bouger. Tout ce que je pouvais faire, c’était regarder le plafond. Avant l’opération, j’étais active et autonome, et tout d’un coup, plus rien. Je suis restée plusieurs jours aux soins intensifs, dans le bruit confus des appareils médicaux, des alarmes et des gémissements des autres patients. Tout autour de moi respirait la souffrance.

« Aujourd’hui, je me suis plus ou moins rétablie. J’arrive à marcher et je peux parfois même sortir toute seule. Mais j’ai une vision double et j’ai toujours du mal à coordonner mes mouvements. »

COMMENT FAIRE FACE

Restez optimiste. La Bible déclare en Proverbes 17:22 : « Un cœur joyeux peut guérir une maladie, mais la tristesse fait perdre des forces » (Parole de Vie). Mabel se souvient : « Pendant ma convalescence, j’ai rencontré les mêmes difficultés que mes anciens patients. Les exercices étaient très douloureux et j’avais parfois envie d’abandonner. Je devais m’obliger à rejeter ces pensées négatives. Je savais que mes efforts finiraient par payer. »

Consolidez votre espérance. Elle vous aidera à endurer. « J’avais appris dans la Bible pourquoi les malheurs arrivent, dit Mabel. Je savais aussi que chaque jour qui passe nous rapproche du moment où la souffrance disparaîtra pour toujours *. »

Rappelez-vous que Dieu se soucie personnellement de vous (1 Pierre 5:7). Mabel se souvient comment cela l’a aidée : « Quand on m’a emmenée au bloc opératoire, je me suis rappelé Isaïe 41:10, où Dieu dit : “N’aie pas peur, car je suis avec toi.” J’ai ressenti une paix immense en me disant que Jéhovah Dieu n’était pas indifférent à ce qui m’arrivait. »

Le saviez-vous ? La Bible annonce une époque où les humains ne tomberont plus malades (Isaïe 33:24 ; 35:5, 6).