Aller au contenu

Aller au sommaire

 EN COUVERTURE | POURQUOI S’ACCROCHER ?

Vous pouvez recevoir de l’aide

Vous pouvez recevoir de l’aide

« Rejetez sur [Dieu] toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous » (1 PIERRE 5:7).

La mort peut vous sembler préférable à la vie si vous avez l’impression que vous ne pouvez rien faire pour améliorer votre situation. Mais vous pouvez recevoir de l’aide.

La prière. La prière n’est pas une béquille psychologique, ni un dernier recours lorsque la situation est désespérée. Quand vous priez, vous communiquez avec Jéhovah Dieu, qui se soucie de vous. Il veut que vous lui confiiez vos problèmes. C’est ce à quoi la Bible vous encourage : « Jette ton fardeau sur Jéhovah lui-même, et lui te soutiendra » (Psaume 55:22).

Pourquoi ne pas prier Dieu aujourd’hui ? Utilisez son nom, Jéhovah, et parlez-lui du fond du cœur (Psaume 62:8). Jéhovah veut que vous le considériez comme votre ami (Isaïe 55:6 ; Jacques 2:23). La prière est un moyen de communication que vous pouvez utiliser n’importe quand, n’importe où.

Selon la Fondation américaine pour la prévention du suicide, « des études ont invariablement montré que la grande majorité de ceux qui se suicident — 90 % ou plus — souffrent d’un trouble psychique au moment de leur mort. Mais souvent, ces troubles n’ont pas été pris au sérieux, diagnostiqués ou traités de manière appropriée ».

Des gens qui se soucient de vous. Votre vie compte aux yeux d’autres personnes, notamment les membres de votre famille ou des amis qui ont peut-être déjà exprimé leur inquiétude pour vous. Même des personnes que vous ne connaissez pas se soucient de vous. Alors qu’ils prêchaient de porte en porte, des Témoins de Jéhovah ont rencontré des gens au bout du rouleau, dont certains ont reconnu qu’ils avaient désespérément besoin d’aide et qu’ils avaient pensé au suicide. Ces Témoins ont eu l’occasion de les secourir. À l’exemple de Jésus, ils se soucient de leur prochain. Ils se soucient de vous (Jean 13:35).

Une aide médicale. Les pensées suicidaires sont souvent le signe d’un trouble de l’humeur, comme la dépression. Il n’y a aucune honte à souffrir d’une maladie psychique, pas plus que d’une maladie physique. D’ailleurs, certains parlent de la dépression comme du « rhume de l’esprit ». N’importe qui peut l’attraper. Et on peut la soigner *.

RAPPELEZ-VOUS CECI : On ne peut généralement pas se sortir tout seul d’un puits profond comme la dépression. Mais en saisissant une main secourable, vous pouvez y arriver.

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE DÈS À PRÉSENT : Cherchez un bon spécialiste qui traite les troubles de l’humeur comme la dépression.

^ § 8 Si des pensées suicidaires vous obsèdent, renseignez-vous sur les services d’aide disponibles, peut-être une ligne téléphonique d’écoute ou des urgences psychiatriques. Vous aurez affaire à des professionnels qui sauront comment vous aider.