Aller au contenu

Aller au sommaire

 EN COUVERTURE | POURQUOI S’ACCROCHER ?

Les choses changent

Les choses changent

« Nous sommes pressés de toute manière, mais non pas écrasés ; désemparés, mais non pas désespérés » (2 CORINTHIENS 4:8, Nouvelle Bible Segond).

On dit parfois que le suicide est « une solution définitive à un problème temporaire ». C’est peut-être difficile à croire, mais une situation très pénible, sur laquelle vous semblez même n’avoir aucune maîtrise, n’est peut-être que temporaire. Elle peut s’améliorer de façon inattendue (voir l’encadré  « Leur situation a changé »).

Même si ce n’est pas le cas, il est toujours préférable d’affronter les problèmes l’un après l’autre. « Ne vous inquiétez jamais du lendemain, a conseillé Jésus, car le lendemain aura ses propres inquiétudes. À chaque jour suffit son mal » (Matthieu 6:34).

Et si votre situation ne peut pas changer ? Par exemple, si vous souffrez d’une maladie chronique, si votre mariage s’est brisé ou si vous avez perdu quelqu’un de proche ?

Même là, vous pouvez changer quelque chose : le regard que vous portez sur la situation. En apprenant à accepter ce que vous ne pouvez pas changer, vous verrez probablement les choses de façon plus positive (Proverbes 15:15). Et vous chercherez sans doute des moyens de faire face à la situation plutôt que de recourir à une solution radicale pour y mettre fin. Ainsi, vous commencerez à maîtriser un peu plus une situation qui semblait vous échapper totalement (Job 2:10).

RAPPELEZ-VOUS CECI : Vous ne pouvez pas escalader une montagne d’une seule enjambée. Mais vous pouvez peut-être la gravir pas à pas. Il en est de même pour la plupart des obstacles que vous rencontrez, aussi insurmontables qu’ils puissent paraître.

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE DÈS À PRÉSENT : Parlez à quelqu’un, par exemple à un ami ou à un membre de votre famille. Il pourra peut-être vous aider à porter un regard plus équilibré sur votre situation (Proverbes 11:14).