Aller au contenu

Aller au sommaire

Un sujet qui passionne

Un sujet qui passionne

APPRÉHENDEZ-​VOUS l’avenir ? Si oui, vous n’êtes pas le seul. Ce n’est pas d’hier que les gens se lancent dans des prévisions, et l’avenir leur apparaît souvent peu prometteur. En effet, la perspective d’une fin du monde intrigue les esprits depuis des millénaires.

Et c’est toujours le cas aujourd’hui. En témoignent par exemple les bandes dessinées, les émissions télévisées, les centaines de films et les milliers de livres qui mettent en scène une fin prochaine du monde. Les idées ne manquent pas : robots tueurs, monstres en tous genres, extraterrestres, zombies, fantômes, dragons, singes, oiseaux, rats mutants et guêpes géantes semblent prêts à s’abattre sur l’humanité pour l’anéantir. Bien sûr, personne ne prend vraiment ces histoires au sérieux !

Il existe par contre des prévisions et des théories qui suscitent de réelles inquiétudes. Certaines se veulent scientifiques. L’une d’elles annonce que la croûte terrestre va subir un bouleversement total qui déclenchera tsunamis, tremblements de terre et éruptions volcaniques sans précédent. Une autre avance que les planètes vont s’aligner, provoquant un renforcement des vents solaires, qui ravageront alors la terre. Une autre encore affirme que les pôles magnétiques terrestres vont brusquement s’inverser et que les humains périront du fait du rayonnement solaire. Rassurez-​vous : rien de cela n’arrivera. Il n’empêche que de tels scénarios  continuent de nourrir l’imagination de beaucoup.

Que penser des innombrables livres et sites web apocalyptiques annonçant que le monde disparaîtra le 21 décembre de cette année ? Certains prétendent qu’une supposée planète du nom de Nibiru (ou Planète X) se dirige vers la terre et que la collision aura lieu en décembre 2012. Cette théorie et d’autres, non appuyées par des faits, se fondent sur des interprétations d’un ancien calendrier maya, qui prendrait fin en 2012, au solstice d’hiver.

Convaincus par de telles prévisions, certains ont bâti des abris dans leur jardin ou, au prix fort, ont réservé une place dans des bunkers souterrains. D’autres sont partis dans les montagnes pour mener une vie autonome, sans eau courante ni électricité.

Bien sûr, il en est qui rejettent toute idée de fin du monde imminente. Des scientifiques de la NASA, par exemple, affirment : “ Rien de mal n’arrivera à la terre en 2012. Notre planète s’en sort très bien depuis plus de quatre milliards d’années, et aucun scientifique crédible dans le monde ne connaît de menace associée à 2012. ”

Ce serait une erreur, cependant, d’en conclure que rien ne menace l’humanité ou que seuls les naïfs croient que la disparition du monde est plus qu’un sujet de fiction. La fin viendra-​t-​elle vraiment ? Si oui, quand et comment ?