Aller au contenu

Aller à la table des matières

Le fruit d’or d’Arménie

Le fruit d’or d’Arménie

 Le fruit d’or d’Arménie

● L’abricot se cultive depuis des millénaires en Asie et en Europe. Les Européens l’ont d’abord appelé “ pomme d’Arménie ”, car ils le supposaient originaire de cette partie du monde.

Aujourd’hui, une cinquantaine de variétés d’abricotiers sont cultivées en Arménie. Le riche sol volcanique et l’ensoleillement généreux de ce pays donnent aux fruits un goût particulièrement sucré qui les place aux yeux de beaucoup parmi les plus savoureux au monde. Les récoltes ont lieu de la mi-​juin à la fin août.

Les variétés communes sont de la taille d’une petite prune ; leur couleur varie de l’or clair à l’orange profond. Revêtue d’une peau duveteuse, leur chair est ferme, subtilement juteuse et offre une saveur allant du sucré à l’acidulé. Le goût de certaines variétés prisées se situe, dit-​on, entre celui de la pêche et celui de la prune.

Des cultivateurs ont produit un “ abricot noir ”. Il s’agit en réalité d’un hybride issu d’un croisement entre l’abricot et la prune. Sa chair jaune s’habille d’une peau veloutée lie de vin, presque noire.

Avant même la feuillaison, l’abricotier s’orne de fleurs blanches, parfumées, qui s’autopollinisent. Elles rappellent celles du pêcher, du prunier et du cerisier. L’arbre aux fruits d’or prospère généralement dans des régions où les hivers sont rigoureux et les étés chauds, car pour fleurir et donner du fruit il doit d’abord subir une phase de froid. À ce titre, le climat arménien est idéal !

L’abricot est excellent pour la santé. Il abonde notamment en bêta-carotène et en vitamine C. Étant néanmoins très fragile et périssable, il est souvent plus connu sous sa forme déshydratée. Dans certaines parties du monde, le sec détrône même le frais. Qu’à cela ne tienne : il est lui aussi nourrissant, et riche en fibres et en fer. Par ailleurs, l’abricot se prête à la fabrication d’eau-de-vie, de confiture et de jus.

Mais ce n’est pas tout : on réalise de magnifiques objets en bois d’abricotier. Citons le doudouk, une petite flûte très populaire en Arménie. À Erevan, la capitale, boutiques et marchés proposent aussi aux touristes de jolies sculptures en bois d’abricotier.

Si vous vivez dans une région du monde où l’on trouve des abricots frais, profitez-​en. Le fruit d’or déçoit rarement.