Aller au contenu

Aller à la table des matières

Soyez économe plutôt que dépensier

Soyez économe plutôt que dépensier

 Soyez économe plutôt que dépensier

“ CE N’EST pas drôle d’économiser, direz-​vous. C’est plus amusant d’acheter des vêtements, des gadgets électroniques, etc. ”

Que la crise vous ait touché ou pas, vous trouverez utile d’envisager des façons d’épargner ainsi que des façons de dépenser avec bon sens. Voici les conseils d’une source fiable qui ont aidé des millions de personnes au fil des siècles à s’en sortir financièrement.

Trois vieux principes utiles

Dans une de ses paraboles, Jésus Christ a souligné un principe financier important. Il y parle d’un maître qui reproche à son serviteur : “ Tu devais mettre mon argent à la banque. De cette façon, à mon retour, je pouvais reprendre l’argent avec les intérêts ! ” (Matthieu 25:27, Parole de Vie). Cette leçon est des plus pertinente aujourd’hui. Voyons pourquoi.

Il fut un temps où, dans certains pays, les intérêts gagnés en dix ans dépassaient la somme investie au départ. De nos jours, rares sont les banques qui proposent des taux d’intérêt aussi attractifs, et les intérêts sur placement ne sont pas toujours aussi élevés que les investisseurs l’espéraient. Malgré tout, il est prudent d’avoir des économies à disposition pour les imprévus.

La Bible appuie cette idée en ces termes : “ La sagesse procure une protection tout comme l’argent procure une protection. ” (Ecclésiaste 7:12). Mais l’argent ne peut pas vous protéger si vous n’en avez pas mis de côté ! Comme la Bible le recommande, “ que [...] chacun de vous [...] mette quelque chose de côté selon qu’il prospérera ”. — 1 Corinthiens 16:2.

Comment économiser

Premièrement, avant d’acheter un article coûteux, demandez-​vous s’il vous le faut vraiment.

Deuxièmement, si vous avez besoin de quelque chose, préférez un article neuf en solde ou d’occasion en bon état. Espen et Janne, un couple norvégien, recherchaient une poussette pour leur bébé. Ils en ont déniché une quasi neuve à moitié prix. “ Quand elle sera trop petite pour Daniel, dit Espen, je suis sûr qu’on arrivera à bien la revendre. ” Il prévient toutefois : “ Ça peut prendre pas mal de temps de chercher la bonne affaire *. ”

 Troisièmement, n’achetez pas sur un coup de tête ; réfléchissez-​y à deux fois. Et si vous pensez quand même qu’un article vous est indispensable, peut-être voudrez-​vous rechercher l’équivalent dans une solderie ou un magasin d’occasion. Sachez aussi qu’on dépense moins si on ne se sent pas obligé d’acheter de la marque. En outre, au lieu d’acheter à vos enfants des vêtements dernier cri dans des boutiques chères, pourquoi ne pas les habiller avec des vêtements qu’on vous donne ?

Dans la même veine, une maman peut envisager d’utiliser pour son bébé des couches en tissu lavables. Dans son livre Faire son budget — Comment affronter la tempête en gérant ses dépenses et son argent (angl.), Denise Chambers déclare : “ Les couches jetables vous coûteront [1 500 euros] ou plus sur deux ans. Les couches en tissu [...] [200 à 350 euros] sur la même période. ” Et d’ajouter : “ Les couches en tissu d’aujourd’hui sont tellement plus faciles d’emploi, et la planète vous remerciera ! ”

Quatrièmement, songez qu’il est souvent plus économique d’acheter ses ingrédients et de cuisiner que de manger à l’extérieur. Pourquoi ne pas enseigner à vos enfants dès leur jeune âge les avantages des repas faits maison ? Et plutôt que des boissons coûteuses, buvez de l’eau. C’est bien meilleur pour la santé et pour le porte-monnaie !

Il n’y a pas si longtemps, chaque famille avait son potager. Que diriez-​vous de cultiver vous aussi quelques fruits et légumes ? Beaucoup, même s’ils habitent un appartement ou une petite maison, ont un espace  utilisable pour jardiner. Vous seriez surpris de tout ce qu’on peut faire pousser dans peu de terre !

Autres suggestions : Si vous êtes obligé d’avoir un téléphone portable, ne pouvez-​vous pas vous en servir uniquement pour les urgences et prépayer un temps d’appel limité ? Avez-​vous pensé à réduire l’usage de votre sèche-linge en faisant sécher une partie de votre lessive, ou la totalité, sur un étendoir ? Limitez aussi l’usage des climatiseurs et des radiateurs. Avant de les mettre en marche, demandez-​vous s’il fait vraiment si chaud ou si froid que ça. Enfin, glanez autour de vous d’autres idées pour réduire votre consommation d’électricité.

Il est également utile d’ouvrir un compte d’épargne. À ce propos, Hilton, travailleur volontaire en Afrique du Sud, explique : “ C’est sage de ne pas avoir tous ses œufs dans le même panier. Parfois, des banques ou des institutions financières font faillite. Nous avons connu ça. ” Aussi, ayez la prévoyance de choisir une banque où votre épargne sera garantie par l’État en cas de faillite.

Comment vous désendetter

Premièrement, pour tout paiement échelonné (facture, crédit, etc.), efforcez-​vous de rembourser plus que le minimum mensuel requis.

Deuxièmement, remboursez d’abord les dettes qui ont le plus fort taux d’intérêt.

Troisièmement, diminuez vos dépenses. Cela est particulièrement important.

Avez-​vous été séduit par des publicités alléchantes ? Danny, un père de famille suédois, avoue l’avoir été. Il a dû vendre son affaire, pourtant prospère, pour rembourser ses dettes de cartes de crédit. La leçon a été dure, mais maintenant il est maître de son argent. Son conseil : “ Gare à l’envie ! Trouvez le contentement en vivant selon vos moyens. ”

Des dettes justifiées

Bien peu sont en mesure de payer une maison ou un appartement en une seule fois. C’est pourquoi l’emprunt bancaire est une solution couramment adoptée. La somme remboursée chaque mois peut être assimilée à un loyer. Sauf qu’au bout de plusieurs années, lorsqu’on a soldé son prêt, on est propriétaire !

Par ailleurs, beaucoup recourent à l’emprunt pour acquérir une voiture peu gourmande. S’il est remboursé au plus vite, le véhicule devient un bien de valeur, autre forme d’épargne *. D’autres achètent une voiture d’occasion en bon état et ayant relativement peu de kilomètres. D’autres encore font des économies en optant pour les transports en commun ou le vélo.

En tout cas, soyez modeste et réaliste quant à ce que vous achetez ; réfléchissez bien avant de décider. Dépenser sans calculer peut devenir comme une drogue et vous causer du tourment. Aussi, apprenez à dépenser en calculant, et vous vous assurerez un avenir serein.

Pour être un économe heureux, vous devez de plus savoir comment gérer votre argent. C’est le sujet de l’article suivant.

[Notes]

^ § 10 Pour être sûr de ne pas acheter un article volé, ayez au minimum la prudence de demander au vendeur un reçu avec son nom et son adresse.

^ § 24 N’oubliez pas que si vous perdez votre source de revenu et ne pouvez plus rembourser, vous risquez de perdre et la voiture (ou la maison) et l’argent que vous avez versé jusque-là.

[Illustrations, page 5]

ASTUCES POUR ÉCONOMISER

Ciblez les articles soldés.

Achetez dans les solderies et les friperies.

Cuisinez au lieu de manger à l’extérieur.

[Illustration, page 6]

Réduisez vos dépenses alimentaires en cultivant un coin potager. Économisez en faisant sécher le linge sur un étendoir.