Aller au contenu

Aller à la table des matières

La musique : un don inestimable

La musique : un don inestimable

 La musique : un don inestimable

VOUS imaginez-​vous une vie sans musique ? Pas de berceuses apaisantes, de sérénades romantiques, de refrains populaires, de symphonies vibrantes, de mélodies inspiratrices... Ce serait pour beaucoup une perspective bien morose.

En effet, la musique trouve écho dans presque toute la gamme des émotions humaines. Elle calme et stimule, élève et inspire, ravit et arrache les larmes. En outre, comme elle parle directement au cœur, elle exerce un grand pouvoir. Pourquoi produit-​elle un tel effet sur l’homme ? La raison est très simple : la musique est un magnifique don de Dieu (Jacques 1:17). Elle devrait donc être tenue en haute estime, mais aussi être saine et accessible à tous, jeunes et vieux.

La musique ne date pas d’hier. Des découvertes archéologiques indiquent par exemple que des siècles avant notre ère des tribus africaines jouaient des percussions et du cor, et frappaient des cloches. Jadis, les Chinois soufflaient dans des flûtes de Pan et des sortes d’harmonica. Les peuples d’Égypte, d’Inde, d’Israël et de Mésopotamie, quant à eux, grattaient la harpe. C’est peut-être dans la Bible, en Genèse 4:21, que l’on trouve l’une des premières mentions explicites de la musique. Nous y apprenons qu’un homme nommé Youbal était “ l’ancêtre de tous ceux qui manient la harpe et le chalumeau ”. Des siècles plus tard, Salomon, roi d’Israël, s’est vivement intéressé à la musique et s’est procuré le meilleur bois disponible pour la fabrication de harpes et d’autres instruments à cordes. — 1 Rois 10:11, 12.

Bien sûr à l’époque, pour goûter la musique, il fallait avoir un musicien dans son entourage ou l’être soi-​même. Aujourd’hui, c’est chose accessible à des millions de personnes : il suffit d’un clic ou d’une pression sur un bouton. On peut en effet enregistrer ou télécharger toutes sortes de mélodies ou de chansons et les écouter au moyen d’appareils qui se glissent dans la poche. En 2009, une enquête réalisée dans un pays occidental a révélé que les 8 à 18 ans passent plus de deux heures par jour à écouter de la musique ou d’autres types d’enregistrements audio.

Ce phénomène, loin d’être isolé, permet de comprendre pourquoi la musique et les technologies qu’elle suppose sont devenues des produits commerciaux incontournables. La musique fait assurément l’objet d’un commerce gigantesque. Mais vous êtes-​vous déjà demandé comment naît une chanson à succès ?

[Encadré/Illustration, page 3]

Musique en ligne

TÉLÉCHARGEMENT : Généralement, l’utilisateur paie chaque fichier téléchargé, qui devient donc sa propriété. On peut aussi souscrire à un abonnement, souvent associé à un forfait téléphonique ou à un autre contrat de ce type, qui permet de télécharger de la musique et de l’écouter pendant la durée du contrat.

LECTURE SEULE (STREAMING) : Musique au format numérique que l’on écoute instantanément, sans conserver les fichiers. Elle est généralement accessible gratuitement, bien que certains contenus spécialisés réclament un abonnement.

[Tableau/Illustrations, page 3]

(Voir la publication)

Supports d’enregistrement Repères chronologiques

Années 1880

Disque phonographique

Années 1890

Fil d’acier

Années 1940

Bande magnétique (bobine)

Années 1960

Bande magnétique (cassette)

Années 1980

Disque compact (CD)

Années 1990

Fichiers audionumériques (MP3, AAC, WAV, etc.)