Aller au contenu

Aller à la table des matières

Une langue sage

Une langue sage

 Une langue sage

‘ SI SEULEMENT je pouvais retirer ce que j’ai dit ! ’ Vous êtes-​vous déjà fait cette réflexion ? En réalité, nous luttons tous pour maîtriser notre langue. L’homme est capable de dompter presque tous les animaux, explique la Bible, “ mais la langue, personne parmi les humains ne peut la dompter ”. (Jacques 3:7, 8.) Faut-​il pour autant renoncer ? Non ! Voyons quelques principes bibliques qui nous aideront à mieux maîtriser cet organe petit mais puissant.

“ Dans l’abondance des paroles la transgression ne manque pas, mais celui qui retient ses lèvres se montre avisé. ” (Proverbes 10:19). Plus nous parlons, plus nous risquons de tenir des propos stupides, voire nuisibles. En effet, une langue débridée peut répandre des calomnies et des bavardages blessants aussi rapidement qu’un feu se propage (Jacques 3:5, 6). Par contre, quand nous ‘ retenons nos lèvres ’, c’est-à-dire quand nous réfléchissons avant de parler, nous envisageons l’effet que nos paroles risquent de produire. De cette façon, nous nous faisons connaître pour notre discrétion, et gagnons le respect et la confiance d’autrui.

“ Tout homme doit être prompt à entendre, lent à parler, lent à la colère. ” (Jacques 1:19). On aime être écouté attentivement, car c’est une marque d’intérêt mais aussi de respect. Que faire néanmoins quand on s’entend dire des choses vexantes ou provocantes ? Il faut s’efforcer d’être “ lent à la colère ”, de ne pas rendre la pareille. Qui sait ? Peut-être votre interlocuteur était-​il sous le coup d’une contrariété et s’excusera-​t-​il pour sa remarque désobligeante. Vous est-​il difficile d’être “ lent à la colère ” ? Dans ce cas, demandez à Dieu la maîtrise de soi. Il ne méprise pas de telles requêtes sincères. — Luc 11:13.

“ La langue douce peut briser un os. ” (Proverbes 25:15). Contrairement à une opinion communément admise, la douceur est une force. Par exemple, une réponse douce peut triompher d’une opposition apparemment aussi dure et inflexible qu’un os, peut-être causée par de la colère ou des préjugés. Reconnaissons qu’être doux, en particulier quand les esprits s’échauffent, relève parfois de l’exploit. Réfléchissez alors aux bienfaits que l’on se procure à appliquer les conseils de la Bible et à ce qui peut arriver quand on ne le fait pas.

Les principes bibliques dénotent vraiment “ la sagesse d’en haut ”. (Jacques 3:17.) Lorsque nous appliquons cette sagesse à notre langage, nos paroles honorent nos semblables, les bâtissent et nous valent leur affection. Véritables “ pommes d’or dans des ciselures d’argent ”, elles sont des plus opportunes. — Proverbes 25:11.