Aller au contenu

Aller à la table des matières

Les fréquentations en vue du mariage

Les fréquentations en vue du mariage

 D’après la Bible

Les fréquentations en vue du mariage

Julie et Lee * se fréquentaient et étaient décidés à rester moralement purs. Mais un soir, quand ils se sont retrouvés seuls, leur désir s’est fait de plus en plus fort. Heureusement, ils sont revenus à la raison avant d’aller trop loin et de commettre une faute grave.

LE VRAI culte implique davantage que l’assistance hebdomadaire à un service religieux. C’est un mode de vie qui influence la conduite et les normes morales d’une personne. Jésus Christ a déclaré que seuls ceux qui ‘ font la volonté ’ de Dieu méritent Son approbation (Matthieu 7:21). Pour plaire à Dieu, nous devons veiller à ce que nos relations avec l’autre sexe restent honorables et avoir le mariage en vue quand nous fréquentons quelqu’un.

Les couples subissant de fortes incitations à se dégager de toute contrainte morale, comment garder votre relation pure aux yeux de Dieu ? Premièrement, reconnaissez que les normes divines ont été établies pour notre plus grand bien. Deuxièmement, acceptez la vérité sur la nature humaine. Troisièmement, définissez des règles de conduite précises. Et quatrièmement, incluez Dieu dans votre relation. Analysons ces points un par un.

Des normes sur mesure pour notre bien

Nous lisons en Isaïe 48:17, 18 : “ Moi, Jéhovah, je suis ton Dieu, Celui qui t’enseigne pour ton profit, Celui qui te fait cheminer sur le chemin où tu dois marcher. Ah ! si seulement tu étais bien attentif à mes commandements ! Alors ta paix deviendrait comme un fleuve et ta justice comme les vagues de la mer. ”

En effet, les commandements et les principes énoncés dans la Parole inspirée de Dieu, la Sainte Bible, sont pour notre bien (2 Timothée 3:16, 17). Ils démontrent que notre Créateur se soucie vraiment de nous, et qu’il veut notre bonheur et notre réussite dans tous les domaines de la vie (Psaume 19:7-10). En êtes-​vous profondément convaincu ? Si oui, vous faites preuve de sagesse véritable.

Acceptez la vérité sur vous-​même

Tel un vrai ami, Jéhovah est honnête avec nous ; il nous dit la vérité sur nous-​mêmes. Ainsi, sa Parole nous avertit : “ Traître est le cœur, plus que toute autre chose, et il est extrêmement mauvais. Qui peut le connaître ? ” (Jérémie 17:9). La Bible déclare également : “ Qui a confiance dans son propre cœur est stupide, mais qui marche dans la sagesse, celui-là échappera. ” — Proverbes 28:26.

Comment deux personnes qui se fréquentent pourraient-​elles avoir confiance dans leur propre cœur ? Par exemple, en se laissant entraîner dans des situations où elles seraient tentées d’être trop intimes, comme le couple cité plus haut. Ou bien en ne tenant pas compte des sages conseils de leurs parents attachés à Dieu. Ceux-ci savent que les pulsions sexuelles, surtout durant la jeunesse, peuvent être comme un moteur puissant qui demande une bonne maîtrise.

Par conséquent, les jeunes qui ‘ marchent dans la sagesse divine ’ prennent au sérieux la direction parentale. Ils acceptent les conseils de parents qui les aiment assez pour leur dire des choses qu’un fils ou une fille n’a peut-être pas envie d’entendre. Bien sûr, celui qui vous aime le plus, c’est votre Père céleste, Jéhovah Dieu, qui vous recommande d’‘ éloigner de votre cœur le dépit et d’écarter de votre chair le malheur ’.  (Ecclésiaste 11:9, 10.) Comment y parvenir ? En ne cédant pas à des désirs inconvenants.

Définissez des règles de conduite claires

“ La sagesse est chez ceux qui délibèrent. ” (Proverbes 13:10). Tôt dans sa relation, un couple prudent applique ces paroles en convenant de témoignages d’affection bibliquement acceptables, et en étant déterminé à respecter les limites qu’il s’est fixées. Se permettre des libertés ou être trop confiant, c’est comme rouler dangereusement. Il est trop tard pour prendre des résolutions en matière de sécurité routière au moment où on vous extrait d’une épave !

“ Quand le malheur arrive, une personne prudente se met à l’abri, déclare la Bible. Mais les gens sans expérience continuent leur chemin et ils en paient les conséquences. ” (Proverbes 22:3, Parole de Vie). En se fréquentant en saine compagnie — dans un groupe ou en présence d’un chaperon —, deux personnes peuvent éviter beaucoup de problèmes. Une conduite insensée lors des fréquentations peut avoir comme conséquences une conscience troublée, la perte du respect de soi et de l’autre personne, et la honte éprouvée par tous les intéressés, y compris les membres des familles. Alors, soyez prudent ; décidez avec votre ami(e) de suivre les normes bibliques, et faites-​le !

Formez avec Jéhovah “ un cordon triple ”

Le mariage est comparable à un cordon triple, Dieu étant le brin principal. “ Et un cordon triple ne se rompt pas vite ”, dit Ecclésiaste 4:12. Ce principe s’applique aux fréquentations. Un couple qui recherche la bénédiction divine la reçoit si chacun reste proche de Dieu. Psaume 1:1-3 affirme : “ Heureux l’homme [ou la femme] qui n’a pas marché dans le conseil des méchants [...]. Mais son plaisir est dans la loi de Jéhovah, et dans sa loi il lit à voix basse jour et nuit [...], et tout ce qu’il fait réussira. ”

Soyons-​en sûrs, la vraie réussite dans la vie, notamment dans les fréquentations et le mariage, n’est possible que si nous agissons comme Jéhovah le veut. Il est notre Créateur, et les sentiments amoureux et le mariage sont des dons précieux de sa part. En tant que tels, ils méritent notre plus grand respect. — Jacques 1:17.

[Note]

^ § 3 Par souci d’anonymat, certains prénoms ont été changés.

QU’EN PENSEZ-​VOUS ?

● Comment savons-​nous que Dieu veut ce qu’il y a de mieux pour nous ? — Isaïe 48:17, 18.

● Quelle vérité sur nous-​mêmes devrions-​nous accepter ? — Jérémie 17:9.

● Quel est le secret de la réussite dans les fréquentations et, plus tard, dans le mariage ? — Psaume 1:1-3.

[Illustration, page 13]

Tôt dans sa relation, un couple prudent convient de témoignages d’affection bibliquement acceptables, et est déterminé à respecter les limites qu’il s’est fixées.