Aller au contenu

Aller au sommaire

 Des raisons d’avoir confiance en la Bible

2. Sa franchise et son honnêteté

2. Sa franchise et son honnêteté

L’honnêteté est le fondement de la confiance. Un homme qui a la réputation d’être honnête gagnera sans doute votre confiance, mais qu’il vous mente une seule fois et il risque de la perdre.

LES rédacteurs de la Bible étaient des hommes honnêtes qui s’exprimaient en toute sincérité. Leur franchise donne à leurs récits l’accent de la vérité.

Les erreurs et les défauts.

Les hommes qui ont écrit la Bible ont admis avec franchise leurs fautes et leurs faiblesses. Moïse reconnaît avoir commis une erreur qui lui a coûté cher (Nombres 20:7-13). Asaph explique que, pendant un temps, il enviait la prospérité des méchants (Psaume 73:1-14). Yona raconte sa désobéissance et la mauvaise attitude qu’il a tout d’abord manifestée quand Dieu a fait miséricorde à des pécheurs repentants (Yona 1:1-3 ; 3:10 ; 4:1-3). Matthieu ne cache pas qu’il a abandonné Jésus la nuit où celui-ci a été arrêté. — Matthieu 26:56.

Des rédacteurs de la Bible, comme Yona, ont mentionné leurs erreurs.

Les rédacteurs des Écritures hébraïques révèlent que leur peuple n’arrêtait pas de grogner et de se rebeller (2 Chroniques 36:15, 16). Ils n’épargnent personne, pas même les chefs de leur nation (Ézékiel 34:1-10). Avec tout autant de franchise, les lettres des apôtres nous apprennent les problèmes graves qu’ont rencontrés au Ier siècle des chrétiens, y compris des responsables, ainsi que des congrégations. — 1 Corinthiens 1:10-13 ; 2 Timothée 2:16-18 ; 4:10.

Des vérités peu flatteuses.

Les rédacteurs de la Bible n’ont pas essayé de passer sous silence des faits qui auraient pu sembler embarrassants. Ainsi, les chrétiens du Ier siècle ont reconnu ouvertement que le monde ne les admirait pas, mais bien plutôt les jugeait sots et sans distinction (1 Corinthiens 1:26-29). Les rédacteurs ont écrit que les apôtres de Jésus étaient considérés comme “ des hommes sans instruction et des gens ordinaires ”. — Actes 4:13.

Les écrivains des Évangiles n’ont pas enjolivé les faits pour présenter Jésus sous un jour plus favorable. Non, ils ont rapporté avec honnêteté qu’il a eu une humble naissance dans une famille d’ouvriers, qu’il n’a pas suivi d’études dans les écoles prestigieuses de son temps et que la plupart de ses auditeurs ont rejeté son message. — Matthieu 27:25 ; Luc 2:4-7 ; Jean 7:15.

De toute évidence, la Bible contient de nombreuses preuves que ses rédacteurs étaient honnêtes. Cela ne vous incite-t-il pas à leur faire confiance ?