Aller au contenu

Aller à la table des matières

 Des raisons d’avoir confiance en la Bible

4. Son exactitude scientifique

4. Son exactitude scientifique

À l’époque moderne, la science a fait des progrès spectaculaires. En conséquence, de vieilles théories ont cédé la place à de nouvelles, ce qui était autrefois accepté comme un fait passe maintenant pour une aberration, et les manuels de science doivent régulièrement être révisés.

LA Bible n’est pas un manuel de science. Pourtant, en ce qui concerne les sujets scientifiques, elle se montre remarquable tant dans ce qu’elle dit que dans ce qu’elle ne dit pas.

Aucune affirmation contraire à la science.

Dans l’Antiquité, beaucoup de croyances erronées étaient largement répandues. Certains pensaient que la terre était plate, d’autres que des substances ou des objets tangibles la maintenaient en suspension. Bien avant que la science ne découvre les modes de propagation et de prévention des maladies, les médecins recouraient à des pratiques qui étaient à tout le moins inefficaces, et au pire mortelles. Cependant, pas une fois dans ses plus de 1 100 chapitres la Bible ne mentionne une conception ou une pratique non scientifique ou dangereuse.

Des déclarations en accord avec la science.

Il y a 3 500 ans, la Bible affirmait que la terre est suspendue “ sur rien ”. (Job 26:7.) Au VIIIsiècle avant notre ère, Isaïe parlait du “ cercle [ou : sphère] de la terre ”. (Isaïe 40:22.) Une terre sphérique qui tient dans l’espace sans support visible ou physique : n’est-​ce pas une description étonnamment moderne ?

Écrite vers 1500 avant notre ère, la Loi mosaïque (que l’on retrouve dans les cinq premiers livres de la Bible) comportait des lois sages sur la quarantaine pour les malades, la manipulation des cadavres et l’élimination des déchets. — Lévitique 13:1-5 ; Nombres 19:1-13 ; Deutéronome 23:13, 14.

Grâce notamment à l’observation du ciel à travers des télescopes puissants, les chercheurs sont parvenus à la conclusion que l’univers a eu une “ naissance ” soudaine. Les implications de cette conclusion ne plaisent pas à tous les scientifiques. Un professeur a fait remarquer : “ Un univers qui a eu un commencement semble requérir une cause première ; car qui imaginerait un tel effet sans une cause suffisante ? ” Or, longtemps avant l’apparition du télescope, le premier verset de la Bible déclarait sans détours : “ Au commencement Dieu créa les cieux et la terre. ” — Genèse 1:1.

Bien en avance sur son temps, la Bible déclarait avec justesse que la terre est ronde et qu’elle est suspendue “ sur rien ”.

Bien qu’elle soit un livre ancien et qu’elle traite de nombreux sujets, la Bible est exempte d’inexactitudes scientifiques. Un tel livre ne mérite-​t-​il pas au moins notre respect * ?

^ § 9 Pour d’autres exemples de l’exactitude scientifique de la Bible, voir les pages 18-21 de la brochure Un livre pour tous, publiée par les Témoins de Jéhovah.