Aller au contenu

Aller à la table des matières

La foi d’une famille face à l’adversité

La foi d’une famille face à l’adversité

 La foi d’une famille face à l’adversité

INDIA est une adorable fillette de neuf ans qui vit dans le Wisconsin, aux États-Unis. La maladie, elle sait ce que c’est. Pour tout dire, elle a déjà subi trois interventions chirurgicales lourdes et a suivi une multitude de traitements médicaux plus légers. Lori, sa mère, explique : “ Depuis six ans, India passe sa vie entre les salles des urgences, les hôpitaux et les visites chez le docteur. ”

India avait 18 mois quand tout a commencé. Elle s’est mise à présenter d’étranges symptômes, tels que des diarrhées chroniques, de fortes fièvres, des ballonnements et une perte de poids anormale, le tout accompagné de douleurs abdominales. Toutes les nuits, pendant deux ans, la petite India se réveillait à plusieurs reprises en pleurant, en gémissant et parfois même en hurlant de douleur.

Pendant que les docteurs tentaient de trouver ce qui n’allait pas, India souffrait le martyre. “ Notre bébé était tout bonnement en train de mourir de faim ”, dit Lori. “ Pendant plus d’un an, nous avons regardé notre petite fille dépérir sans savoir comment l’aider, raconte Mark, le père. Je me souviens du profond sentiment d’impuissance qui m’habitait cette nuit où, avec Lori, nous avons parlé de l’enterrement d’India, qui nous paraissait alors inéluctable. ”

On a fini par diagnostiquer chez India une rectocolite ulcéro-hémorragique, un mal qui s’attaque à la muqueuse du gros intestin. Elle souffrait aussi de cholangite sclérosante primitive, affection qui touche les canaux biliaires du foie. Ces deux maladies se traitent. Mais il faut passer par la chirurgie et, en ce qui concerne la rectocolite, y associer une médication. Dans un cas comme dans l’autre, le patient doit rester en observation et recevoir des soins tout le temps de sa convalescence.

Voilà maintenant sept ans qu’India est tombée malade. Grâce aux soins de médecins consciencieux, elle est en bonne voie de guérison. Pour Mark et Lori, Témoins de Jéhovah, c’est leur foi dans la Parole de Dieu, particulièrement dans ce qu’elle révèle à propos de  la maladie, de la mort et de l’espérance en une résurrection future, qui leur a permis de garder courage. India l’a vécu de la même façon. “ Elle a toujours parlé ouvertement de l’espoir de la résurrection qu’enseigne la Bible, dit Lori. C’est quelque chose de bien réel à ses yeux. ”

Un jour, dans la salle de jeu d’un hôpital, India a rencontré une enfant dont la sœur était atteinte de leucémie. “ La fillette a dit à India qu’elle avait peur de perdre sa sœur, raconte Lori. Ma fille lui a alors expliqué ce qu’est la mort selon la Bible et lui a dit qu’elle-​même n’avait pas peur de mourir. Le lendemain, la maman de la petite est venue me poser des questions. Elle était stupéfaite qu’India puisse parler de ces choses avec autant de franchise et de courage. ”

Mark et Lori ont constaté de quel soutien immense ont été les prières d’autres chrétiens. “ Avant, déclare Mark, quand je disais à quelqu’un que je prierais pour lui ou lorsque je priais avec lui, je regrettais de ne pouvoir faire plus. Je comprends maintenant à quel point il est important de prier avec et pour les autres. Durant nos heures difficiles, prier était la seule et la meilleure chose qu’on ait pu faire pour nous. Quel bel amour dans notre famille de frères ! ”

Mark reconnaît également que la maladie d’India les a amenés à réfléchir à leurs priorités. “ Notre façon de considérer les choses matérielles a complètement changé, dit-​il. Comme tout cela paraît futile quand vous avez un enfant malade ! Ce qui comptait, et qui compte toujours le plus dans notre vie, ce sont nos relations avec Jéhovah Dieu et avec nos frères et sœurs pleins d’amour. ”

Mark et Lori, ainsi qu’India, son frère et sa sœur attendent avec impatience l’époque prédite par le prophète Isaïe où “ aucun habitant ne dira : ‘ Je suis malade. ’ ” — Isaïe 33:24 ; Révélation 21:4.

[Illustration, page 22]

India Erickson.

[Illustration, page 23]

À l’hôpital pour enfants de San Diego.

[Illustration, page 23]

India et sa famille.