Aller au contenu

Aller à la table des matières

“ Parfois, j’ai l’impression de rêver ”

“ Parfois, j’ai l’impression de rêver ”

 “ Parfois, j’ai l’impression de rêver ”

Lourdes regarde la ville par sa fenêtre ; ses doigts recouvrent sa bouche qui tremble. Pendant plus de 20 ans, cette Latino-Américaine a été victime des violences d’Alfredo, son mari. Alfredo a trouvé la motivation pour changer. Lourdes a cependant encore du mal à parler des souffrances physiques et affectives qu’elle a subies.

“ Tout a commencé deux semaines seulement après notre mariage, confie Lourdes à voix basse. Un jour, il m’a cassé deux dents ; une autre fois, je me suis baissée subitement pour éviter son poing qui a cogné dans une armoire. Mais ses injures me blessaient encore plus. Il m’appelait ‘ sale ordure ’ et me traitait comme si je n’étais pas capable de raisonner. Je voulais partir, mais comment aurais-​je pu avec trois enfants ? ”

Alfredo touche tendrement l’épaule de Lourdes. “ Je suis cadre supérieur, dit-​il. Je me suis senti humilié lorsque j’ai été assigné en justice et que j’ai reçu l’ordre de ne plus approcher ma femme. J’ai essayé de changer, mais je recommençais. ”

Comment la situation s’est-​elle inversée ? “ La dame qui tient le magasin au coin de la rue est Témoin de Jéhovah, explique Lourdes, visiblement plus détendue. Elle m’a proposé de m’aider à comprendre la Bible. J’ai appris que Jéhovah Dieu se soucie des femmes. J’ai commencé à assister aux réunions des Témoins de Jéhovah, même si au départ Alfredo était furieux. Pour la première fois, je passais du temps avec des amis, à la Salle du Royaume. J’ai été étonnée de découvrir que je pouvais avoir mes propres croyances, les exprimer librement et même les enseigner. J’ai compris que j’avais de la valeur aux yeux de Dieu. Cela m’a donné du courage.

“ Il y a eu un tournant décisif que je n’oublierai jamais. Alfredo allait encore à la messe tous les dimanches, et il désapprouvait ce que je faisais avec les Témoins de Jéhovah. Je l’ai regardé droit dans les yeux et je lui ai dit calmement, mais fermement : ‘ Alfredo, ce que tu penses n’est pas ce que je pense. ’ Et il ne m’a pas frappée ! Peu après, je me suis fait baptiser, et depuis cinq ans il ne me bat plus du tout. ”

Mais des changements plus grands encore se profilaient à l’horizon. Alfredo raconte : “ Environ trois ans après le baptême de Lourdes, un de mes collègues qui est Témoin de Jéhovah m’a invité chez lui et il m’a expliqué des choses fascinantes sur la Bible. Sans le dire à ma femme, je me suis mis à étudier la Bible avec lui. J’ai rapidement accompagné Lourdes aux réunions. Beaucoup de discours qui y étaient prononcés traitaient de la vie de famille, et ils me mettaient souvent mal à l’aise. ”

Alfredo a été impressionné de voir des membres de la congrégation, dont des hommes, balayer la salle après les réunions. Lorsqu’il leur rendait visite, il a remarqué que des maris aidaient leur femme à faire la vaisselle. Alfredo a ainsi compris comment se démontre le véritable amour.

Peu après, Alfredo s’est fait baptiser. Sa femme et lui sont à présent ministres à plein temps. “ Il me donne souvent un coup de main pour débarrasser la table après les repas et pour faire les lits, déclare Lourdes. Il me complimente sur ma cuisine et me laisse libre de mes choix, en matière de musique ou d’achat d’articles pour la maison par exemple. Alfredo n’aurait jamais agi de cette façon auparavant. Récemment, il m’a offert un bouquet de fleurs pour la première fois. Parfois, j’ai l’impression de rêver ! ”

 [Illustration, page 10]

“ J’ai compris que j’avais de la valeur aux yeux de Dieu. Cela m’a donné du courage. ”

[Illustration, page 10]

Alfredo a été impressionné de voir des membres de la congrégation, dont des hommes, balayer la salle après les réunions.

[Illustration, page 10]

Il a remarqué que des maris aidaient leur femme à faire la vaisselle.

[Illustration, page 10]

“ Récemment, il m’a offert un bouquet de fleurs pour la première fois. ”