Aller au contenu

Aller à la table des matières

 Cantique 10

“ Me voici ! Envoie-moi ”

“ Me voici ! Envoie-moi ”

(Isaïe 6:8)

1. Le nom divin est diffamé,

Partout sali et blasphémé.

“ Dieu est cruel ”, dit le borné.

“ Non, Dieu est mort ”, dit l’insensé.

Qui veut laver son nom fameux,

Chanter ses éloges en tous lieux ?

“ Je suis ton serviteur, Seigneur.

Je te louerai du fond du cœur.

(REFRAIN)

“ C’est un honneur pour moi, Jéhovah !

Oui, me voici ! Envoie-​moi. ”

2. L’un raille et dit que Dieu est lent.

Il ne craint pas le Tout-Puissant.

L’autre a César pour dieu et père

Ou prie devant un dieu de pierre.

Qui donc ira dire aux méchants :

“ Le jour de Dieu est imminent ” ?

“ Envoie-​moi, je suis prêt, Seigneur.

J’irai les avertir sans peur.

(REFRAIN)

“ C’est un honneur pour moi, Jéhovah !

Oui, me voici ! Envoie-​moi. ”

 3. Les humbles soupirent et gémissent,

Lassés du mal, de l’injustice.

Sincères, ils ne savent où chercher

La paix, la foi, la vérité.

Qui s’offre à leur porter l’espoir,

À leur parler du Dieu de gloire ?

“ Je veux aller vers eux, Seigneur,

Les enseigner avec douceur.

(REFRAIN)

“ C’est un honneur pour moi, Jéhovah !

Oui, me voici ! Envoie-​moi. ”