Aller au contenu

Aller à la table des matières

 Cantique 111

Jéhovah appellera

Jéhovah appellera

(Job 14:13-15)

1. Brève, éphémère, la vie n’est que brume,

Fragile fleur que l’on cueille.

La joie d’hier fait place à l’amertume,

Le rire aux larmes et au deuil.

Si un homme meurt, peut-​il vivre encore ?

Quel espoir après la mort ?

(REFRAIN)

Au beau jour de la relève,

Notre Dieu appellera,

Car il languit après ceux

Qui sont l’œuvre de ses doigts.

Ayons foi : si la mort nous prend,

Dieu redonne un lendemain,

Et nous, au fil des siècles,

Serons l’œuvre de ses mains.

2. Pour les amis du Dieu des vivants,

La mort n’est pas l’oubli, non !

Dans sa mémoire, ils dorment en attendant

Jusqu’à l’appel de leurs noms.

Alors s’ouvrira, douce et infinie,

Leur vie dans le Paradis.

(REFRAIN)

Au beau jour de la relève,

Notre Dieu appellera,

Car il languit après ceux

Qui sont l’œuvre de ses doigts.

Ayons foi : si la mort nous prend,

Dieu redonne un lendemain,

Et nous, au fil des siècles,

Serons l’œuvre de ses mains.