Aller au contenu

Aller au sommaire

Nous avons tous besoin de conseils et d’une direction

Nous avons tous besoin de conseils et d’une direction

Kien * se fait du souci. Beaucoup de choses le préoccupent. Depuis longtemps, il essaie de trouver un emploi stable pour subvenir aux besoins de sa famille. Il veut que ses enfants reçoivent une bonne instruction et connaissent un bel avenir. Mais tout cela semble inaccessible. Le mieux qu’il puisse espérer, c’est que sa santé lui permette de continuer à travailler pour gagner de quoi nourrir sa famille et payer le loyer. Mais il est vraiment inquiet : s’il lui arrive quelque chose, qui prendra soin de sa maisonnée ?

Minh Hanh, la femme de Kien, est soucieuse elle aussi. Ces derniers temps, il y a des tensions dans son couple. Son mari est toujours fatigué en rentrant du travail. Elle tient à ce qu’il l’aide à inculquer à leurs enfants le respect et les bonnes manières, mais il n’a pas de temps à leur accorder. À son grand regret, Kien et elle se disputent souvent ; ce n’est vraiment pas bon que les enfants voient ça. Et si un des enfants tombe malade ? Où trouvera-​t-​on l’argent pour les médicaments et l’hôpital ? Elle préfère ne pas y penser !

Kien et Minh Hanh remarquent aussi que les choses ont bien changé dans leur entourage. L’entraide dont ils ont la nostalgie semble avoir totalement disparu ; les gens ont peu de temps les uns pour les autres. Tous leurs amis et leurs proches rencontrent les mêmes difficultés  qu’eux et s’inquiètent de l’avenir. On dirait que plus personne n’est serein. Souvent, Minh Hanh songe que ce serait formidable de trouver une solution à ces problèmes et ainsi de connaître la paix et le contentement. Malgré tous leurs efforts, Kien et Minh Hanh ont l’impression que ce qu’ils recherchent est hors de leur portée.

Un jour, ils discutent de leurs préoccupations :

“ Ce serait merveilleux de trouver la voie qui mène à la paix et au bonheur, pas vrai ? lance Kien.

— Oh, oui ! répond Minh Hanh. Ça fait un moment que j’y pense aussi. Ça réglerait certainement tous nos problèmes.

— Mais, répond Kien, il y a tellement d’idées religieuses et de philosophies de la vie. Comment savoir laquelle mène au bonheur ? On ne peut pas les étudier toutes ! En plus, presque toutes affirment avoir la solution aux problèmes de l’existence ; pourtant, tu avoueras qu’aucune n’a vraiment changé la vie des gens. À mon avis, ça ne vaut même pas la peine de chercher. ”

Minh Hanh est d’accord avec son mari, mais en son for intérieur, elle désire obtenir de l’aide pour sa famille. ‘ Il doit bien y avoir un moyen ’, se dit-​elle.

Certaines des préoccupations de Kien et de Minh Hanh sont peut-être aussi les vôtres. Les problèmes auxquels ils font face sont courants dans le monde entier. Partout, les humains aspirent à une bonne santé, à la sérénité et à une vie de famille heureuse. Mais tout cela semble si difficilement accessible. Existe-​il un espoir de trouver la voie de la paix et du bonheur ?

^ § 2 Le contenu de cette publication se présente sous la forme de conversations fictives entre deux couples.