Aller au contenu

Aller au sommaire

Cherchez la paix et le bonheur durables avec le peuple de Dieu

Cherchez la paix et le bonheur durables avec le peuple de Dieu

Autrefois, Dieu avait choisi les Israélites comme représentants terrestres.

1, 2. a) Autrefois, comment les Israélites étaient-​ils organisés pour servir de représentants de Dieu sur la terre ? b) Pourquoi Jéhovah a-​t-​il rejeté la nation d’Israël, et par qui l’a-​t-​il remplacée ?

TOUT au long de l’Histoire, le Créateur a fait en sorte que ceux qui le cherchent réellement puissent venir l’adorer. En d’autres termes, Jéhovah a toujours eu sur la terre des adorateurs fidèles qui lui ont servi de canal de communication et de représentants.

2 À partir du XVIsiècle avant notre ère et pendant environ 15 siècles, les Israélites ont été le peuple choisi de Dieu, ses représentants sur la terre (Exode 19:5, 6). Jéhovah les a organisés en nation, leur a donné ses lois et leur a fourni des informations détaillées sur le culte pur. Plus tard, il a même établi un roi sur eux. Cependant, ils ont été si souvent infidèles qu’il a fini par les rejeter au Ier siècle de notre ère (Matthieu 23:37, 38). Durant son séjour terrestre, Jésus a clairement indiqué le chemin menant à Dieu, par ces mots : « Je suis le chemin, et la vérité, et la vie. Personne ne vient vers le Père sinon par moi » (Jean 14:6). Dieu a ensuite agréé les disciples de Jésus pour le représenter sur la terre en remplacement de la nation d’Israël (1 Pierre 2:9, 10).

3. Qu’est-​ce qui caractérisait les premiers chrétiens ?

3 Les chrétiens du Ier siècle formaient une communauté unie de frères qui se consacrait pleinement à l’évangélisation (Matthieu 28:19, 20). Ils  adhéraient aux enseignements de la Bible. Ils étaient réputés pour leur obéissance aux lois, leur respect des autorités et leur amour du prochain. Malgré tout cela, ils ont subi une opposition et une persécution virulentes. Pourquoi ? Parce qu’ils croyaient fermement que seul le Royaume de Dieu pouvait apporter la paix et le bonheur durables aux humains. Par obéissance au commandement de Jésus, ils ont soutenu totalement le Royaume de Dieu, en restant strictement neutres quant aux affaires du monde et en ne se mêlant à aucune activité politique ou militaire (Matthieu 6:33 ; Jean 18:36). Leur position a souvent été mal comprise, ce qui leur a valu hostilité et persécution. Pourtant, ils ont prêché le Royaume avec un zèle inébranlable. Ainsi que  Paul l’a écrit aux croyants de Colosses, la bonne nouvelle s’était « présentée à [eux], tout comme elle port[ait] du fruit et [croissait] dans le monde entier ». Les premiers chrétiens ont prêché la bonne nouvelle dans tout l’Empire romain (Colossiens 1:6).

Une période de ténèbres : l’apparition de la chrétienté

4, 5. Comment l’Église catholique romaine est-​elle venue à l’existence, et en quoi est-​elle différente de la congrégation chrétienne primitive ?

4 Par la suite, la congrégation chrétienne a traversé une période de changements considérables. Conformément aux prédictions de la Bible, de faux chrétiens se sont infiltrés dans l’organisation de Dieu et y ont exercé une influence pernicieuse, en y introduisant des enseignements et des pratiques contraires aux Écritures (Matthieu 13:24-30, 36-43 ; Actes 20:29, 30 ; 2 Thessaloniciens 2:6-8 ; 1 Timothée 4:1-3 ; 2 Timothée 2:16-18 ; 2 Pierre 2:1-3).

5 Dans la congrégation chrétienne du Ier siècle, il n’y avait pas de distinction de classe. Dès le IIsiècle, une hiérarchie d’évêques et de presbytres avait vu le jour, avec pour conséquence une séparation clergé-​laïcs. Puis les prétendus chrétiens ont adopté des doctrines païennes, telles que la Trinité, l’immortalité de l’âme et l’enfer de feu. Ensuite, en 313 de notre ère, l’empereur romain Constantin a ordonné que le christianisme apostat soit reconnu comme une religion autorisée. À la fin du IVsiècle, l’Église « chrétienne », qui se mêlait activement de politique, a été déclarée religion officielle de l’Empire romain, et s’est appelée l’Église catholique romaine.

6, 7. Comment les Églises protestantes sont-​elles apparues, et pourquoi n’ont-​elles pas marqué le retour au christianisme véritable ?

6 Au XVIsiècle, la Réforme a apporté de nouveaux changements dans le paysage religieux européen. Des réformateurs, comme Martin Luther, Ulrich Zwingli et Jean Calvin, ont attaqué l’Église catholique sur plusieurs sujets, ce qui a entraîné la naissance de groupes  religieux qui se sont libérés de l’autorité papale de Rome. Plus tard, ces groupes ont été appelés les protestants (parce qu’ils protestaient contre l’Église catholique romaine).

7 Même si les nombreuses Églises protestantes s’organisent diversement, elles ont en gros gardé le principe de séparation clergé-​laïcs. Elles continuent aussi à enseigner des doctrines non bibliques : la Trinité, l’immortalité de l’âme, les tourments éternels dans les flammes de l’enfer, etc. En ce qui concerne la neutralité, les protestants ne sont pas différents des catholiques. Ils font toujours partie du monde. Bien que la Réforme ait amené quelques changements, elle n’a pas marqué le retour au christianisme véritable. Cependant, dans une parabole, Jésus avait prédit que le temps viendrait où le christianisme authentique serait rétabli et où les vrais chrétiens, comparés à du blé, « resplendir[aie]nt comme le soleil » (Matthieu 13:24-30, 36-43).

Les vrais adorateurs de Dieu aux temps modernes

8. Comment le christianisme véritable a-​t-​il été rétabli à notre époque ?

8 À la fin du XIXsiècle, en Pennsylvanie (États-Unis), un groupe d’étudiants sincères de la Bible a commencé à discerner que beaucoup des doctrines enseignées par les Églises étaient contraires aux Écritures. Ils ont décidé d’entreprendre une étude méthodique de la Bible pour découvrir ce qu’elle dit vraiment. Ils n’ont pas tardé à faire connaître les vérités qu’ils apprenaient en publiant et en distribuant des livres, des revues et des tracts. En à peine plus d’un siècle, cette poignée d’étudiants est devenue une foule de sept millions de personnes présentes dans plus de 235 pays et territoires et connues sous le nom de Témoins de Jéhovah.

Les Témoins de Jéhovah manifestent le véritable amour chrétien.

9, 10. Qu’est-​ce qui prouve que les Témoins de Jéhovah représentent vraiment Dieu et sont ses véritables adorateurs aux temps modernes ?

9 Jésus a déclaré à ses disciples : « Je vous donne un commandement nouveau : que vous vous aimiez les uns les autres [...]. Par là tous sauront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour entre vous » (Jean 13:34, 35). C’est pour cette raison que les Témoins de Jéhovah ne participent pas aux guerres ou aux conflits sociaux. Ils sont déterminés à rester fermes dans leur position et à s’aimer les uns les autres jusqu’à la fin, même dans les pires épreuves. Par exemple, pendant la Seconde Guerre mondiale, ils ont fait de grands sacrifices pour se conformer au commandement de Jésus. Au sujet de ce qui s’est passé dans l’Allemagne nazie, l’historienne Claudia Koonz dit ceci dans Les mères-patrie du IIIReich : les femmes et le nazisme : « Les Témoins de Jéhovah refusèrent dès le premier jour de collaborer avec l’État nazi. [...] Près de la moitié des Témoins de  Jéhovah (surtout des hommes) furent envoyés en camps de concentration, un millier d’entre eux furent exécutés et mille autres moururent entre 1933 et 1945 *. » Ainsi, les Témoins étaient prêts à sacrifier leur vie par amour pour Dieu et pour leur prochain. Cela permet de les identifier aux vrais chrétiens.

10 Comme les premiers chrétiens, les Témoins de Jéhovah sont des citoyens respectueux des lois. Ils prennent à cœur ces paroles de Jésus : « Rendez [...] les choses de César à César, mais les choses de Dieu à Dieu » (Matthieu 22:21). Ils obéissent donc à « César » — à l’État — en s’acquittant avec soin de leurs devoirs de citoyens, comme le paiement des impôts ou l’obéissance aux lois sur les recensements et l’enregistrement des mariages. Toutefois, lorsqu’il y a conflit entre une loi de César et les lois divines, ils imitent les premiers chrétiens, qui ont dit : « Nous devons obéir à Dieu, en sa qualité de chef, plutôt qu’aux hommes » (Actes 5:29). Assurément, dans ces aspects (et tous les autres) de leur vie et de leur culte, les Témoins de Jéhovah constituent les véritables adorateurs de Dieu aux temps modernes.

Adoptez la vraie religion maintenant

Grâce à ces publications, on peut apprendre la vérité sur Dieu.

11. Que font les Témoins de Jéhovah pour aider des personnes de toutes nations à se tourner vers Dieu ?

11 « Dieu n’est pas partial, affirme la Bible, mais [...] en toute nation l’homme qui le craint et pratique la justice est agréé de lui. » (Actes 10:34, 35). En effet, il veut que des personnes de toutes nations apprennent à le connaître pour leur bien. C’est pourquoi les Témoins de Jéhovah impriment des publications bibliques en plus de 400 langues. Ils utilisent tout moyen disponible pour annoncer la bonne nouvelle aux gens du monde entier (Matthieu 24:14). Et ils proposent gratuitement une étude de la Bible à tous ceux que cela intéresse. Ils vous invitent à vous joindre à eux dans la recherche de la paix et du bonheur durables. Accepterez-​vous l’invitation ?

12. Pourquoi vous faut-​il choisir la bonne religion dès maintenant ?

12 Depuis les deux derniers millénaires, de nombreuses institutions et organisations religieuses représentent mal le vrai christianisme et calomnient le nom de Dieu et celui du Christ. Bientôt, Dieu exécutera sa sentence contre l’ensemble de la fausse religion ! En prévision de cela, les Témoins de Jéhovah incitent ceux qui aiment réellement Dieu à sortir de toutes les fausses religions, comme l’ordonne Révélation 18:4. Le vrai culte est rétabli, et des millions d’humains affluent vers lui (Isaïe 2:2-4). Êtes-​vous du nombre ? Si oui, réjouissez-​vous : de merveilleuses bénédictions vous attendent !

^ § 9 Trad. M.-L. Colson et L. Gentil, Paris, Lieu Commun, 1989, p. 404.