Aller au contenu

Aller au sommaire

La science et le récit de la Genèse

La science et le récit de la Genèse

Beaucoup prétendent que la science réfute le récit biblique de la création. Cependant, la véritable contradiction se situe non entre la science et la Bible, mais entre la science et les croyances des chrétiens fondamentalistes. Certains d’entre eux affirment que, d’après la Bible, l’ensemble de la création matérielle a été achevé en six jours de 24 heures, il y a environ 10 000 ans.

Toutefois, la Bible n’appuie pas cette conclusion. Si c’était le cas, bien des découvertes des cent dernières années auraient discrédité ce livre. Un examen attentif de son contenu ne révèle aucune contradiction avec les faits scientifiques avérés. C’est pourquoi les Témoins de Jéhovah sont en désaccord avec les chrétiens fondamentalistes et bon nombre de créationnistes. Voyons ce qu’enseigne réellement la Bible.

La Genèse n’enseigne pas que la Terre et l’Univers ont été créés en six jours de 24 heures il y a quelques milliers d’années seulement.

Le “ commencement ”, quand a-t-il eu lieu ?

Le récit de la Genèse s’ouvre par cette déclaration simple mais puissante : “ Au commencement Dieu créa les cieux et la terre. ” (Genèse 1:1). De nombreux biblistes sont unanimes : ces mots évoquent un acte distinct de ceux qui ont été accomplis durant les jours de création décrits à partir du verset 3. Ce n’est pas sans implications. Conformément aux paroles d’introduction de la Bible, l’Univers, dont la planète Terre, existait depuis une période indéterminée avant que ne commencent les jours de création.

Les géologues évaluent l’âge de la Terre à 4 milliards d’années et, selon les calculs des astronomes, l’Univers aurait 15 milliards d’années. Ces découvertes — ou les affinements dont elles pourraient faire l’objet — contredisent-elles Genèse 1:1 ? Non. La Bible ne précise pas l’âge des “ cieux et [de] la terre ”. Donc, la science n’est pas en désaccord avec la Bible.

Combien de temps ont duré les jours de création ?

Qu’en est-il des jours de création ? Ont-ils littéralement duré 24 heures ? Étant donné que Moïse, le rédacteur de la Genèse, a parlé plus tard du jour qui a suivi les six jours de création comme d’un modèle pour le sabbat hebdomadaire, certains prétendent que chaque jour de création a forcément été de 24 heures (Exode 20:11). La formulation du texte de la Genèse soutient-elle cette conclusion ?

Absolument pas. Il est à noter que le mot hébreu traduit par “ jour ” peut désigner divers espaces de temps, et pas  uniquement une période de 24 heures. Par exemple, pour récapituler l’œuvre créatrice de Dieu, Moïse parle des six jours de création comme d’un seul jour (Genèse 2:4). En outre, au cours du premier jour de création, “ Dieu appelait la lumière Jour, mais les ténèbres, il les appela Nuit ”. (Genèse 1:5.) Ici, le mot “ jour ” ne désigne qu’une portion d’une période de 24 heures. Ainsi, rien dans la Bible n’autorise à affirmer de façon arbitraire que chaque jour de création a duré 24 heures.

Mais alors, combien de temps ont-ils duré ? La Bible ne l’indique pas ; par contre, la formulation des chapitres 1 et 2 de la Genèse montre qu’ils se sont étendus sur de très longues périodes.

Six périodes de création

Moïse a écrit son récit en hébreu et avec l’optique d’un observateur terrestre. Ces deux éléments associés au fait que l’Univers existait avant le début des périodes, ou “ jours ”, de création permettent en grande partie d’apaiser la controverse relative au récit de la création. Comment cela ?

Des épisodes de création ayant commencé un certain “ jour ” se sont poursuivis sur un ou plusieurs des “ jours ” suivants.

Un examen attentif du récit de la Genèse révèle que des épisodes de création ayant commencé un certain “ jour ” se sont poursuivis sur un ou plusieurs des “ jours ” suivants. Par exemple, avant que le premier “ jour ” de création ne commence, la lumière venant du Soleil (qui existait déjà) n’atteignait pas la surface terrestre, peut-être à cause de nuages épais (Job 38:9). Durant le premier “ jour ”, cet écran a commencé à se dissiper, laissant pénétrer dans l’atmosphère une lumière diffuse *.

Le deuxième “ jour ”, l’atmosphère a de toute évidence continué de se dégager, ce qui a ménagé un espace entre les couches nuageuses et l’océan. Le quatrième “ jour ”, l’atmosphère s’est progressivement éclaircie au point que le Soleil et la Lune sont apparus “ dans l’étendue des cieux ”. (Genèse 1:14-16.) En d’autres termes, le Soleil et la Lune étaient désormais  visibles depuis la Terre. Ces événements ont eu lieu progressivement.

On lit également dans la Genèse qu’au cinquième “ jour ”, les créatures volantes — dont les insectes et les animaux à ailes membraneuses — ont commencé à apparaître.

Le récit biblique n’exclut pas la possibilité que durant chaque “ jour ”, ou période de création, certains des actes créateurs majeurs se soient produits de façon graduelle plutôt qu’instantanée, et se soient même poursuivis pendant les “ jours ” de création suivants *.

Selon leurs espèces

La flore et la faune ayant fait leur apparition progressivement, faut-il en déduire que Dieu s’est servi de l’évolution pour produire la grande diversité des êtres vivants ? Non. Le récit établit clairement que Dieu a créé la totalité des principales “ espèces ” de vie végétale et animale (Genèse 1:11, 12, 20-25). Ces “ espèces ” végétales  et animales originelles ont-elles été programmées pour s’adapter à un milieu naturel changeant ? Qu’est-ce qui définit les frontières d’une “ espèce ” ? La Bible ne le précise pas. Par contre, elle dit que les créatures vivantes “ pullulèrent selon leurs espèces ”. (Genèse 1:21.) Cette déclaration laisse entendre qu’il y a une limite aux variations possibles à l’intérieur d’une “ espèce ”. Les fossiles et les recherches récentes confirment que les grands groupes végétaux et animaux ont très peu changé sur des périodes considérables.

Les recherches récentes confirment que tous les êtres vivants se reproduisent “ selon leurs espèces ”.

À la différence des allégations de certains fondamentalistes religieux, la Genèse n’enseigne pas que l’Univers, y compris la Terre et tout ce qui y vit, a été créé sur une courte période et dans un passé relativement proche. Au contraire, des aspects de ce qu’elle dit sur la création de l’Univers et l’apparition de la vie sur la Terre s’accordent avec bon nombre de découvertes scientifiques récentes.

En raison de leurs convictions philosophiques, de nombreux scientifiques nient la déclaration biblique selon laquelle Dieu a créé toutes choses. On notera pourtant que, dans la Genèse, Moïse a écrit que l’Univers a eu un commencement et que la vie est apparue par étapes, graduellement, sur plusieurs périodes. Comment Moïse a-t-il eu accès à des informations scientifiques aussi précises il y a 3 500 ans ? Il existe une explication logique. Celui qui est assez puissant et sage pour avoir créé les cieux et la Terre était forcément capable de communiquer à Moïse une connaissance aussi pointue. Cela donne du poids à la Bible lorsqu’elle se déclare “ inspirée de Dieu ” *. — 2 Timothée 3:16.

Mais vous vous demandez peut-être s’il importe vraiment de croire ou non au récit biblique de la création ? La page suivante montre à quel point cela est important.

^ § 13 Dans la description des événements du premier “ jour ”, le mot hébreu rendu par lumière est ʹôr, lequel désigne la lumière au sens général. Mais pour le quatrième “ jour ”, c’est un autre mot, maʹôr, lequel désigne la source de la lumière.

^ § 16 Par exemple, au sixième “ jour ”, Dieu a dit aux humains : “ Devenez nombreux, remplissez la terre. ” (Genèse 1:28, 31). Pourtant, cela n’a commencé à se réaliser qu’au “ jour ” suivant. — Genèse 2:2.

^ § 20 Pour plus d’informations, regarder la courte vidéo Comment être sûrs que la Bible vient de Dieu ? sur jw.org.