Aller au contenu

Aller au sommaire

 CHAPITRE 94

L’importance de la prière et de l’humilité

L’importance de la prière et de l’humilité

LUC 18:1-14

  • L’EXEMPLE DE LA VEUVE PERSÉVÉRANTE

  • LE PHARISIEN ET LE COLLECTEUR D’IMPÔTS

Jésus a déjà donné à ses disciples un exemple sur l’importance de persévérer dans la prière (Luc 11:5-13). Il est maintenant peut-être en Samarie ou en Galilée, et il va de nouveau souligner cette idée à l’aide d’un autre exemple :

« Dans une ville, il y avait un juge qui ne craignait pas Dieu et qui ne respectait personne. Dans cette ville, il y avait aussi une veuve qui allait sans cesse le voir pour lui dire : “Fais en sorte que j’obtienne justice contre celui qui est en procès avec moi.” Pendant un certain temps, il a refusé. Cependant, par la suite il s’est dit : “Je ne crains pas Dieu et je ne respecte personne, mais parce que cette veuve n’arrête pas de me harceler, je vais faire en sorte qu’elle obtienne justice. Sinon, elle continuera de venir et finira par m’épuiser” » (Luc 18:2-5).

Jésus en fait l’application suivante : « Notez bien ce que ce juge a dit, alors qu’il était injuste ! Et Dieu, ne fera-​t-​il pas en sorte que justice soit rendue à ceux qu’il a choisis et qui crient vers lui jour et nuit, tout en étant patient avec eux ? » (Luc 18:6, 7). Qu’enseigne Jésus à propos de son Père ?

À l’évidence, Jésus ne veut pas dire que Jéhovah ressemble un tant soit peu au juge injuste. Il établit plutôt un contraste : si même un juge humain injuste finit par répondre aux supplications persistantes, Dieu le fera aussi sans le moindre doute. Étant juste et bon, il répondra à ses serviteurs qui persévèrent dans la prière. Cela ressort de ce que Jésus ajoute : « Je vous le dis, [Dieu] fera en sorte que justice leur soit rendue rapidement » (Luc 18:8).

Les petits et les pauvres obtiennent rarement justice, alors que ceux qui sont riches et puissants sont souvent favorisés. Mais ce n’est pas ainsi que Dieu agit. En temps voulu, il veillera à ce que les méchants soient punis et que ses serviteurs aient la vie éternelle.

Qui a une foi semblable à celle de la veuve ? Combien sont convaincus que Dieu « fera en sorte que justice leur soit rendue rapidement » ? Jésus vient d’illustrer l’importance de persévérer dans la prière. À présent, au sujet de la foi dans le pouvoir de la prière, il demande : « Quand le Fils de l’homme arrivera, trouvera-​t-​il vraiment ce genre de foi sur la terre ? » (Luc 18:8). Jésus laisse entendre que, quand il arrivera, peu de gens auront une telle foi.

Certains de ses auditeurs sont persuadés d’avoir la foi et d’être justes, et ils méprisent les autres. Jésus leur adresse donc cet exemple :

« Deux hommes sont montés au Temple pour prier : l’un était un pharisien, l’autre collecteur d’impôts. Le pharisien, debout, s’est mis à prier ainsi en lui-​même : “Ô Dieu, je te remercie parce que je ne suis pas comme tous les autres — qui sont voleurs, injustes, adultères — ou même comme ce collecteur d’impôts. Je jeûne deux fois par semaine et je donne le dixième de tout ce que j’acquiers” » (Luc 18:10-12).

 Les pharisiens ont la réputation de faire étalage de leur prétendue justice. Ils le font pour impressionner les autres. Ils ont coutume de s’imposer un jeûne le lundi et le jeudi, des jours de marché ; ils peuvent ainsi être vus par beaucoup de monde. De plus, ils paient scrupuleusement la dîme, même sur les plantes aromatiques (Luc 11:42). Quelques mois plus tôt, ils ont exprimé leur mépris pour les gens du peuple : « Cette foule qui ne connaît pas la Loi [l’interprétation qu’en font les pharisiens], ce sont des maudits » (Jean 7:49).

Jésus poursuit son exemple : « Le collecteur d’impôts, lui, se tenait à une certaine distance et ne voulait même pas lever les yeux vers le ciel. Il se frappait la poitrine en disant : “Ô Dieu, aie pitié de moi, qui suis un pécheur.” » Le collecteur d’impôts reconnaît humblement ses manquements. Jésus conclut : « Je vous le dis, cet homme est redescendu chez lui s’étant révélé plus juste que le pharisien. Car celui qui s’élève sera humilié, mais celui qui s’humilie sera élevé » (Luc 18:13, 14).

Jésus explique ainsi l’importance d’être humble. Ce conseil est utile pour ses disciples, qui ont grandi dans une société où les pharisiens mettent en avant la position sociale. Mais il est également précieux pour tous les disciples de Jésus aujourd’hui.