Aller au contenu

Aller au sommaire

 CHAPITRE 99

Jésus guérit des aveugles et aide Zachée

Jésus guérit des aveugles et aide Zachée

MATTHIEU 20:29-34 MARC 10:46-52 LUC 18:35–19:10

  • JÉSUS GUÉRIT DES AVEUGLES À JÉRICHO

  • ZACHÉE, UN COLLECTEUR D’IMPÔTS, SE REPENT

Jésus et ceux qui voyagent avec lui arrivent à Jéricho, ville située à une journée de marche de Jérusalem. Jéricho est en quelque sorte une ville double, la vieille ville se trouvant à environ un kilomètre et demi de la ville neuve romaine. Alors que Jésus, suivi d’une foule, quitte l’une de ces villes et se dirige vers l’autre, deux mendiants aveugles entendent le brouhaha de la foule. L’un deux s’appelle Bartimée.

En apprenant que c’est Jésus qui passe, Bartimée et son compagnon s’écrient : « Seigneur, aie pitié de nous, Fils de David ! » (Matthieu 20:30). Certains dans la foule leur disent de se taire sur un ton sévère, mais les deux hommes crient encore plus fort. En entendant ces éclats de voix, Jésus s’arrête. Il demande aux disciples qui l’accompagnent de lui amener ceux qui crient ainsi. Les disciples vont voir les mendiants et disent à l’un d’eux : « Courage ! Lève-​toi : il t’appelle » (Marc 10:49). Tout heureux, l’aveugle jette son manteau, se lève d’un bond et va vers Jésus.

« Que voulez-​vous que je fasse pour vous ? », demande Jésus. Les deux aveugles le supplient : « Seigneur, redonne-​nous la vue » (Matthieu 20:32, 33). Ému de pitié, Jésus leur touche les yeux et, s’adressant particulièrement à l’un d’eux, il dit : « Va, ta foi t’a guéri » (Marc 10:52). Les mendiants retrouvent la vue et tous les deux se mettent certainement à glorifier Dieu. En voyant ce qui est arrivé, le peuple aussi loue Dieu. Les deux anciens aveugles suivent alors Jésus.

Jésus traverse Jéricho, entouré d’une foule énorme. Tout le monde veut voir celui qui a guéri les aveugles. Les gens se pressent autour de Jésus, au point que certains ne peuvent même pas l’apercevoir. C’est le cas de Zachée, chef des collecteurs d’impôts de Jéricho et de ses environs. Cet homme est trop petit pour voir ce qui se passe. Il court donc en avant de la foule et grimpe dans un sycomore (ou : figuier-mûrier) au bord de la route que Jésus emprunte. Du haut de cet arbre, Zachée peut observer la scène. En l’apercevant, Jésus lui dit : « Zachée, dépêche-​toi de descendre, car aujourd’hui je dois m’arrêter chez toi » (Luc 19:5). Il court alors chez lui faire des préparatifs pour accueillir son invité de marque.

En voyant ce qui se passe, les gens se mettent à protester. Pour eux, il n’est pas convenable que Jésus soit l’invité d’un homme qu’ils considèrent comme un pécheur. En effet, Zachée s’est enrichi en extorquant de l’argent dans le cadre de son travail.

Les gens se plaignent ainsi : « Il a demandé l’hospitalité à un homme qui est un pécheur. »  Cependant, Jésus discerne que Zachée est prêt à se repentir. Et il n’est pas déçu. Zachée lui dit : « Écoute, Seigneur ! Je vais donner aux pauvres la moitié de mes biens, et quoi que ce soit que j’aie extorqué à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus » (Luc 19:7, 8).

Quelle belle façon pour Zachée de prouver que sa repentance est sincère ! Il peut sans doute calculer d’après ses registres les sommes exactes qu’il a reçues de différents Juifs, et il promet de rendre au quadruple l’argent qu’il a extorqué. C’est encore plus que ce que la Loi de Dieu exige (Exode 22:1 ; Lévitique 6:2-5). Il promet aussi de donner la moitié de ses biens aux pauvres.

Heureux de constater le repentir de Zachée, Jésus lui dit : « Aujourd’hui, le salut est entré dans cette maison, parce que lui aussi est un fils d’Abraham. Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu » (Luc 19:9, 10).

Peu de temps auparavant, au moyen de l’exemple du fils perdu, Jésus a mis l’accent sur la situation de ceux qui ont quitté Jéhovah (Luc 15:11-24). Il vient maintenant de s’intéresser à un homme qui a vécu ce genre de situation, un homme qui était pour ainsi dire perdu, mais qui a été retrouvé. Les chefs religieux et leurs disciples reprochent peut-être à Jésus l’attention qu’il accorde à des personnes comme Zachée. Cela ne l’empêche pas de continuer à chercher ces fils perdus d’Abraham et à les aider à revenir à Dieu.