Aller au contenu

Aller à la table des matières

 CHAPITRE 78

Tiens-​toi prêt, intendant fidèle !

Tiens-​toi prêt, intendant fidèle !

LUC 12:35-59

  • L’INTENDANT FIDÈLE DOIT SE TENIR PRÊT

  • JÉSUS VIENT CRÉER DES DIVISIONS

Jésus a expliqué que seul un « petit troupeau » recevra une place dans le royaume céleste (Luc 12:32). Mais une telle récompense n’est pas à prendre à la légère. Jésus poursuit d’ailleurs en soulignant l’importance d’avoir la bonne attitude pour pouvoir faire partie du Royaume.

Il encourage ses disciples à se tenir prêts pour son retour : « Soyez habillés et prêts, et que vos lampes soient allumées. Vous devriez être comme des hommes qui attendent que leur maître revienne du mariage afin de lui ouvrir la porte dès qu’il arrivera et frappera. Heureux ces serviteurs que le maître, en arrivant, trouve en train de veiller ! » (Luc 12:35-37).

Les disciples peuvent facilement deviner l’état d’esprit que Jésus est en train d’illustrer. Les serviteurs qu’il mentionne sont prêts, dans l’attente du retour de leur maître. Jésus ajoute : « Heureux sont-​ils s’il arrive entre neuf heures du soir et minuit, ou même entre minuit et trois heures du matin, et qu’il les trouve prêts ! » (Luc 12:38).

Il y a là bien plus que de simples conseils sur la façon d’être un domestique consciencieux. C’est d’ailleurs évident quand Jésus, le Fils de l’homme, entre en scène dans l’exemple : « Vous aussi, tenez-​vous prêts, parce que le Fils de l’homme viendra à une heure que vous jugez peu probable » (Luc 12:40). À un moment non précisé de l’avenir, Jésus viendra. Il veut que ses disciples, particulièrement ceux du « petit troupeau », soient prêts.

Pierre veut être sûr de bien comprendre le message de Jésus. Il demande donc : « Seigneur, est-​ce seulement pour nous que tu donnes cet exemple, ou bien pour tout le monde ? » Au lieu de lui répondre directement, Jésus se sert d’un autre exemple, en lien avec le précédent : « Qui est donc l’intendant fidèle, l’intendant avisé, que son maître établira sur l’ensemble de ses serviteurs pour continuer à leur donner leur part de nourriture au bon moment ? Heureux cet esclave si son maître, quand il viendra, le trouve en train de faire ainsi ! Je vous le dis, c’est la vérité, il l’établira sur tous ses biens » (Luc 12:41-44).

À l’évidence, le « maître » dont il est question dans le premier exemple est Jésus, le Fils de l’homme. Et en toute logique, « l’intendant fidèle » désigne des hommes qui font partie du « petit troupeau » et qui recevront le Royaume (Luc 12:32). Jésus dit ici que certains membres du « petit troupeau » donneront à « l’ensemble de ses serviteurs » « leur part de nourriture au bon moment ». Pierre et les autres disciples que Jésus enseigne et nourrit spirituellement peuvent donc en conclure qu’il y aura une période durant laquelle le Fils de l’homme viendra. Au cours de cette période, des dispositions seront prises pour nourrir spirituellement les disciples de Jésus, « l’ensemble [des] serviteurs » du Maître.

Jésus souligne d’une autre façon la raison pour laquelle ses disciples doivent être vigilants et veiller à leur état d’esprit : ils pourraient se relâcher et aller jusqu’à s’opposer à leurs compagnons. « Si jamais cet esclave se dit : “Mon maître tarde à venir”, avertit Jésus, et qu’il commence à battre les serviteurs et les servantes, à manger, à boire et à s’enivrer, le maître de cet esclave viendra un jour où il ne l’attend pas et à une heure qu’il ne connaît pas, il le punira très sévèrement et il le mettra avec ceux qui sont infidèles » (Luc 12:45, 46).

Jésus précise qu’il est venu « allumer un feu sur la terre ». Et en effet, il aborde des sujets  brûlants qui suscitent des controverses et finissent par réduire en cendres les traditions et les enseignements erronés. Cela sépare même des personnes qui sont censées être unies : « Père contre fils et fils contre père, mère contre fille et fille contre mère, belle-mère contre belle-fille et belle-fille contre belle-mère » (Luc 12:49, 53).

Ces remarques s’adressent particulièrement à ses disciples. Puis Jésus se tourne vers la foule. La plupart des gens refusent obstinément d’accepter les preuves attestant qu’il est le Messie. C’est pourquoi il leur dit : « Quand vous voyez un nuage apparaître à l’ouest, vous dites aussitôt : “Il va y avoir une tempête”, et c’est ce qui arrive. Et quand vous voyez que le vent vient du sud, vous dites : “Il va y avoir une vague de chaleur”, et c’est ce qui arrive. Hypocrites ! Vous savez analyser l’aspect de la terre et du ciel, mais pourquoi ne savez-​vous pas analyser ce qui se passe à cette époque-​ci ? » (Luc 12:54-56). Ces gens-​là ne sont visiblement pas prêts.