Aller au contenu

Aller au sommaire

 CHAPITRE 54

Jésus : « le pain de vie »

Jésus : « le pain de vie »

JEAN 6:25-48

  • JÉSUS EST « LE PAIN VENANT DU CIEL »

Sur la rive est de la mer de Galilée, Jésus a miraculeusement nourri des milliers de personnes, puis il s’est échappé quand on a voulu le faire roi. Cette nuit-​là, il a marché sur la mer déchaînée et a secouru Pierre, qui a aussi marché sur l’eau, mais qui a commencé à couler quand il s’est mis à douter. Jésus a aussi calmé le vent, ce qui a peut-être sauvé ses disciples du naufrage.

À présent, il est revenu sur la rive ouest de la mer, dans la région de Capharnaüm. Ceux qu’il a nourris miraculeusement viennent le trouver et lui demandent : « Rabbi, quand es-​tu arrivé ici ? » Jésus les réprimande parce qu’ils le cherchent dans l’espoir d’être nourris à nouveau. Il les exhorte à travailler, « non pour la nourriture qui est périssable, mais pour la nourriture qui demeure pour la vie éternelle ». Ils lui demandent alors : « Que devons-​nous faire pour accomplir les œuvres de Dieu ? » (Jean 6:25-28).

Ils pensent peut-être aux œuvres mentionnées dans la Loi, mais Jésus attire leur attention sur une œuvre de bien plus grande valeur : « Ceci est l’œuvre de Dieu : que vous exerciez la foi en celui qu’il a envoyé. » Cependant, ils n’exercent pas la foi en Jésus, malgré tout ce qu’il a fait. Ils veulent le voir accomplir un miracle pour croire en lui. « Quelle œuvre fais-​tu ?, lui demandent-​ils. Nos ancêtres ont mangé la manne dans le désert, comme c’est écrit : “Il leur a donné à manger du pain venant du ciel” » (Jean 6:29-31 ; Psaume 78:24).

En réponse, Jésus leur indique qui est Celui qui peut miraculeusement fournir ce dont les humains ont besoin : « Moïse ne vous a pas donné le pain venant du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain venant du ciel. Car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. » Ne comprenant pas ce que Jésus veut dire, ils le supplient : « Seigneur, donne-​nous toujours ce pain-​là » (Jean 6:32-34). Mais de quel « pain » Jésus parle-​t-​il ?

Il explique : « Je suis le pain de vie. Celui qui vient vers moi n’aura pas du tout faim, et celui qui exerce la foi en moi n’aura pas du tout soif, jamais. Mais comme je vous l’ai dit, vous m’avez vu et pourtant vous ne croyez pas. [...] Je suis descendu du ciel pour faire, non pas ma volonté à moi, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. Ceci est la volonté de celui qui m’a envoyé : que je ne perde aucun de tous ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour. Car ceci est la volonté de mon Père : que tout homme qui reconnaît le Fils et exerce la foi en lui ait la vie éternelle » (Jean 6:35-40).

Les paroles de Jésus suscitent de vives réactions ; les Juifs se mettent à murmurer contre lui. Comment peut-​il prétendre être « le pain qui est descendu du ciel » ? (Jean 6:41). Pour eux, il n’est que le fils de parents humains, des habitants de Nazareth, en Galilée. Ils se disent : « N’est-​ce pas là Jésus, le fils de Joseph, dont nous connaissons le père et la mère ? » (Jean 6:42).

« Arrêtez de murmurer entre vous, leur dit Jésus. Personne ne peut venir vers moi, si le Père, qui m’a envoyé, ne l’attire ; et je le ressusciterai au dernier jour. Il est écrit dans les Prophètes : “Ils seront tous enseignés par Jéhovah.” Tous ceux qui ont écouté le Père et ont appris viennent vers moi. Ce n’est pas qu’un homme ait vu le Père, excepté celui qui vient de Dieu ; celui-ci a vu le Père. Oui, je vous le dis, c’est la vérité : celui qui croit a la vie éternelle » (Jean 6:43-47 ; Isaïe 54:13).

Lors de la discussion qu’il a eue avec Nicodème, Jésus a établi un lien entre la vie éternelle  et la foi dans le Fils de l’homme : « Tous ceux qui exercent la foi en lui [le Fils unique de Dieu] ne [seront] pas détruits mais [auront] la vie éternelle » (Jean 3:15, 16). À présent, c’est devant un public beaucoup plus large qu’il parle du rôle qu’il joue pour que les humains obtiennent la vie éternelle, que ni la manne ni le pain qu’on trouve en Galilée ne peut offrir. Alors comment obtenir la vie éternelle ? Jésus répète : « Je suis le pain de vie » (Jean 6:48).

Cette discussion au sujet du pain venant du ciel se poursuit et atteint son point culminant alors que Jésus enseigne dans une synagogue de Capharnaüm.