Aller au contenu

Aller au sommaire

 CHAPITRE 51

Meurtre au cours d’une fête d’anniversaire

Meurtre au cours d’une fête d’anniversaire

MATTHIEU 14:1-12 MARC 6:14-29 LUC 9:7-9

  • HÉRODE FAIT DÉCAPITER JEAN LE BAPTISTE

Alors que les apôtres prêchent en Galilée, celui qui a ouvert la voie à Jésus ne bénéficie pas d’une telle liberté : Jean le Baptiste est en prison depuis près de deux ans.

Jean avait clairement dénoncé le mariage du roi Hérode Antipas avec Hérodiade, la femme de son demi-frère Philippe. Le roi avait divorcé de sa première femme pour se marier avec elle. Selon la Loi mosaïque, qu’Hérode prétend suivre, cette union est adultère et illégale. N’ayant pas apprécié la réprimande de Jean, Hérode l’a fait jeter en prison, peut-être à la demande d’Hérodiade.

Hérode ne sait pas quoi faire de Jean, car le peuple le considère « comme un prophète » (Matthieu 14:5). Pour Hérodiade, cependant, les choses sont claires : elle lui en veut et elle cherche à le tuer depuis un certain temps (Marc 6:19). Finalement, l’occasion se présente.

Peu avant la Pâque de l’année 32, Hérode organise une grande réception pour son anniversaire. Tous ses hauts fonctionnaires et ses chefs militaires, ainsi que les hommes importants de Galilée, sont présents. Pendant la fête, Salomé, la fille d’Hérodiade et de Philippe, est invitée à danser pour les invités. Les hommes sont enchantés par le spectacle.

Comme Hérode est très content de sa belle-fille, il lui dit : « Demande-​moi tout ce que tu veux, et je te le donnerai. » Il lui jure même : « Je te donnerai tout ce que tu me demanderas, jusqu’à la moitié de mon royaume. » Avant de répondre, Salomé sort interroger sa mère : « Que dois-​je demander ? » (Marc 6:22-24).

Voici enfin l’occasion tant attendue par Hérodiade ! « La tête de Jean le Baptiseur », répond-​elle sans hésiter. Salomé retourne aussitôt voir Hérode : « Je veux que tu me donnes tout de suite sur un plateau la tête de Jean le Baptiste » (Marc 6:24, 25).

Cela attriste profondément Hérode. Mais comme ses invités ont entendu le serment qu’il a fait à Salomé, il se sent obligé de tenir parole, même si cela signifie assassiner un innocent. Il envoie donc un garde du corps à la prison pour exécuter la sinistre mission. Le garde revient peu après avec la tête de Jean sur un plateau puis la donne à Salomé, qui la remet à sa mère.

Quand les disciples de Jean apprennent la nouvelle, ils viennent chercher son corps pour l’enterrer. Ensuite, ils en informent Jésus.

Plus tard, quand Hérode entend dire que Jésus guérit des gens et expulse des démons, il a peur. Il se demande si l’homme qui fait ces choses, Jésus, ne serait pas en fait Jean le Baptiste « relevé d’entre les morts » (Luc 9:7). Il cherche donc à rencontrer Jésus, non pas pour entendre son message, mais pour savoir s’il a raison de s’inquiéter.