Aller au contenu

Aller à la table des matières

 CHAPITRE 61

Jésus guérit un garçon possédé par un démon

Jésus guérit un garçon possédé par un démon

MATTHIEU 17:14-20 MARC 9:14-29 LUC 9:37-43

  • IL FALLAIT UNE FOI FORTE POUR GUÉRIR UN GARÇON POSSÉDÉ

Quand Jésus, Pierre, Jacques et Jean descendent de la montagne, ils aperçoivent une grande foule. Il y a quelque chose qui ne va pas. Une vive discussion oppose les disciples à des scribes rassemblés autour d’eux. Quand les gens voient Jésus, ils sont très surpris et courent à sa rencontre pour le saluer. Jésus demande alors : « De quoi discutez-​vous avec eux ? » (Marc 9:16).

Un homme s’avance, tombe à genoux devant Jésus et explique : « Enseignant, je t’ai amené mon fils parce qu’il est possédé par un esprit qui le rend muet. Chaque fois qu’il s’attaque à lui, il le jette par terre, et l’enfant bave, grince des dents et s’épuise. J’ai demandé à tes disciples de l’expulser, mais ils n’ont pas réussi » (Marc 9:17, 18).

Apparemment, les scribes reprochent aux disciples de ne pas avoir réussi à guérir le garçon ; ils se moquent peut-être même d’eux. Au lieu de répondre au père, Jésus s’adresse à la foule : « Génération sans foi et corrompue ! Jusqu’à quand devrai-​je rester avec vous et vous supporter ? » Ces paroles fermes s’appliquent sans doute plus particulièrement aux scribes, qui ont causé des ennuis à ses disciples en son absence. Puis se tournant vers le père en détresse, Jésus lui dit : « Amène ton fils ici » (Luc 9:41).

Alors que l’enfant s’approche, le démon le jette au sol et le secoue violemment. Le garçon se met alors à se rouler par terre en bavant. « Depuis combien de temps cela lui arrive-​t-​il ? », demande Jésus au père. « Depuis qu’il est petit, répond l’homme. Et [le démon] l’a souvent jeté dans le feu ou dans l’eau pour le tuer. »  Puis il supplie Jésus : « Si tu peux faire quelque chose, aie pitié de nous et aide-​nous » (Marc 9:21, 22).

Le père est désespéré parce que même les disciples n’ont rien pu faire. Mais Jésus le rassure : « Pourquoi dis-​tu : “Si tu peux” ? Tout est possible pour celui qui a foi. » Aussitôt, le père s’exclame : « J’ai foi ! Aide-​moi là où j’ai besoin de foi ! » (Marc 9:23, 24).

Jésus remarque que la foule se précipite vers lui. Sous les yeux de tous, il réprimande le démon : « Esprit qui rend muet et sourd, je t’ordonne de sortir de lui et de ne plus entrer en lui ! » (Marc 9:25). En sortant, le démon fait crier l’enfant et le secoue violemment. Le garçon est « guéri immédiatement » (Matthieu 17:18). Mais le voyant étendu par terre, immobile, beaucoup disent : « Il est mort ! » (Marc 9:26). Jésus prend alors le garçon par la main et l’aide à se relever. Naturellement, les gens sont très impressionnés.

Un peu plus tôt, quand Jésus a envoyé ses disciples prêcher, il leur a donné le pouvoir d’expulser des démons. C’est pourquoi, une fois réunis dans une maison, ils lui demandent en privé : « Pourquoi n’avons-​nous pas réussi à l’expulser ? » Il leur explique que c’est à cause de leur manque de foi : « Cette espèce-​là ne peut être expulsée que par la prière » (Marc 9:28, 29). Pour expulser ce démon particulièrement fort, il leur fallait une foi forte et prier Dieu de leur en donner le pouvoir.

Jésus conclut : « Vraiment je vous le dis, si vous avez de la foi gros comme une graine de moutarde, vous direz à cette montagne : “Déplace-​toi d’ici à là-bas”, et elle le fera. Et rien ne vous sera impossible » (Matthieu 17:20). La foi peut vraiment être très puissante !

Les obstacles et les difficultés qui entravent nos progrès au service de Jéhovah pourraient nous sembler insurmontables, comme des montagnes. Pourtant, grâce à la foi, nous pouvons en venir à bout.