Aller au contenu

Aller au sommaire

 CHAPITRE 28

Pourquoi les disciples de Jésus ne jeûnent-​ils pas ?

Pourquoi les disciples de Jésus ne jeûnent-​ils pas ?

MATTHIEU 9:14-17 MARC 2:18-22 LUC 5:33-39

  • LES DISCIPLES DE JEAN QUESTIONNENT JÉSUS À PROPOS DU JEÛNE

Jean le Baptiste a été emprisonné peu de temps après que Jésus a assisté à la Pâque de l’année 30. Il voulait que ses disciples se mettent à suivre Jésus, mais à ce jour, tous ne l’ont pas fait.

Alors que la Pâque de l’année 31 approche, quelques disciples de Jean viennent vers Jésus et lui demandent : « Nous et les pharisiens, nous avons l’habitude de jeûner. Pourquoi tes disciples, eux, ne jeûnent-​ils pas ? » (Matthieu 9:14). Pour les pharisiens, le jeûne est une coutume religieuse. Plus tard, Jésus utilisera même un exemple dans lequel un pharisien orgueilleux prie en ces termes : « Ô Dieu, je te remercie parce que je ne suis pas comme tous les autres [...]. Je jeûne deux fois par semaine » (Luc 18:11, 12). Il se peut que pour les disciples de Jean, le jeûne soit aussi une coutume. Ou peut-être jeûnent-​ils pour exprimer leur tristesse de savoir que Jean est en prison. Si c’est le cas, ils se demandent pourquoi les disciples de Jésus ne font pas de même.

Jésus leur répond par un exemple : « Les amis du marié n’ont aucune raison d’être en deuil tant que le marié est avec eux, n’est-​ce pas ? Mais un jour, le marié leur sera enlevé, et alors ils jeûneront » (Matthieu 9:15).

Jean lui-​même a parlé de Jésus comme du marié (Jean 3:28, 29). Tant que Jésus est présent, ses disciples n’ont pas à jeûner. C’est plus tard, quand il mourra, qu’ils seront dans le deuil et n’auront aucune envie de manger. Par contre, quand il sera ressuscité, ils n’auront plus de raison de jeûner.

Ensuite, Jésus donne deux autres exemples : « Personne ne coud un morceau de tissu non rétréci sur un vieux vêtement, car le morceau neuf tirerait sur le vêtement, et la déchirure s’agrandirait. On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres. Sinon les outres éclatent, le vin se répand, et les outres sont perdues. Mais on met le vin nouveau dans des outres neuves » (Matthieu 9:16, 17). Que veut dire Jésus ?

Jésus aide les disciples de Jean à comprendre que personne ne devrait s’attendre à ce que ses disciples se conforment aux vieilles pratiques du judaïsme, telles que le jeûne. Il n’est pas venu raccommoder ou prolonger une forme de culte dépassée, près d’être abandonnée. Le culte que Jésus encourage ne se base pas sur le judaïsme de l’époque, avec ses traditions humaines. En fait, il n’essaie pas de coudre un morceau de tissu neuf sur un vieux vêtement, ni de mettre du vin nouveau dans de vieilles outres durcies.