Aller au contenu

Aller à la table des matières

 CHAPITRE 14

Jésus commence à faire des disciples

Jésus commence à faire des disciples

JEAN 1:29-51

  • LES PREMIERS DISCIPLES DE JÉSUS

Jésus vient de passer 40 jours dans le désert. Avant de rentrer en Galilée, il revient voir Jean, qui l’a baptisé. Alors que Jésus s’approche, Jean indique à ceux qui sont avec lui : « Voyez : l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ! C’est celui dont j’ai dit : “Derrière moi vient un homme qui est passé devant moi, car il existait avant moi” » (Jean 1:29, 30). Bien qu’il soit un peu plus âgé que Jésus, Jean sait que Jésus a existé avant lui en tant qu’esprit au ciel.

Quelques semaines plus tôt, quand Jésus est venu se faire baptiser, Jean n’était apparemment pas certain qu’il était le Messie. « Moi non plus je ne le connaissais pas, admet Jean, mais voilà pourquoi je suis venu baptiser dans l’eau : pour qu’Israël en vienne à le connaître » (Jean 1:31).

Jean raconte ensuite à ses auditeurs ce qui s’est passé quand il a baptisé Jésus : « J’ai vu l’esprit descendre du ciel comme une colombe, et il est demeuré sur lui. Moi non plus je ne le connaissais pas, mais celui-là même qui m’a envoyé baptiser dans l’eau m’a dit : “Quel que soit celui sur qui tu verras l’esprit descendre et demeurer, c’est celui-là qui baptise dans de l’esprit saint.” Et j’ai vu cela, et j’ai témoigné que celui-ci est le Fils de Dieu » (Jean 1:32-34).

Le lendemain, quand Jésus revient le voir, Jean est avec deux de ses disciples. Il s’exclame : « Regardez : l’Agneau de Dieu ! » (Jean 1:36). En entendant ces paroles, les deux disciples de Jean le Baptiseur suivent Jésus. L’un d’eux s’appelle André. L’autre est probablement celui qui a rapporté cet évènement ; lui aussi s’appelle Jean. C’est un des fils de Zébédée et de Salomé. Celle-ci étant probablement la sœur de Marie, il semble que Jean soit le cousin de Jésus.

En se retournant, Jésus voit André et Jean le suivre. Il leur demande : « Que cherchez-​vous ?

— Rabbi [...], où habites-​tu ?

— Venez, et vous verrez » (Jean 1:37-39).

Il est environ quatre heures de l’après-midi. André et Jean passent le reste de la journée avec Jésus. André est tellement enthousiaste qu’il va voir son frère Simon, aussi appelé Pierre, et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie » (Jean 1:41). André amène alors Pierre à Jésus. Plus tard, d’autres évènements laissent à penser que Jean agit de même avec son frère Jacques. Mais Jean ne mentionne pas ces informations personnelles dans son récit.

Le lendemain, Jésus rencontre Philippe, qui est de Bethsaïde. Cette ville se trouve près de la rive nord de la mer de Galilée et c’est aussi là qu’ont grandi André et Pierre. Jésus lance cette invitation à Philippe : « Suis-​moi » (Jean 1:43).

 Philippe va ensuite voir Nathanaël, aussi appelé Barthélémy, et lui dit : « Nous avons trouvé celui dont parlent la Loi de Moïse et les écrits des Prophètes. C’est Jésus, le fils de Joseph, de Nazareth. » Sceptique, Nathanaël demande : « Peut-​il sortir quelque chose de bon de Nazareth ? »

« Viens et vois », lui conseille Philippe. En apercevant Nathanaël, Jésus lui dit : « Voilà vraiment un Israélite en qui il n’y a pas de tromperie. »

« Comment se fait-​il que tu me connaisses ? », demande Nathanaël.

« Avant que Philippe t’ait appelé, alors que tu étais sous le figuier, je t’ai vu », répond Jésus.

Rempli d’étonnement, Nathanaël s’exclame : « Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es roi d’Israël ! »

« Tu crois parce que je t’ai dit que je t’ai vu sous le figuier ?, demande Jésus. Tu verras des choses bien plus grandes. » Puis il promet : « Oui, je vous le dis, c’est la vérité : vous verrez le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre vers le Fils de l’homme » (Jean 1:45-51).

Peu de temps après, Jésus, accompagné de ses tout nouveaux disciples, quitte la vallée du Jourdain et se rend en Galilée.