Aller au contenu

Aller au sommaire

 HISTOIRE 20

Les six plaies suivantes

Les six plaies suivantes

Moïse et Aaron ont transmis à Pharaon ce message de Dieu : “Si tu ne laisses pas partir mon peuple, j’enverrai des taons dans le pays.” Les taons sont de grosses mouches qui piquent. Des nuages de taons ont envahi les maisons des Égyptiens, celles des pauvres comme celles des riches. Tout le pays était rempli de taons. Mais dans la région de Goshen, où les Israélites vivaient, il n’y en avait pas. Cette quatrième plaie et les plaies suivantes n’ont touché que les Égyptiens. Pharaon a supplié : “Demandez à Jéhovah de faire disparaître ces taons. Votre peuple peut partir.” Mais quand Jéhovah les a fait disparaître, Pharaon a changé d’avis. Est-​ce qu’un jour il finirait par comprendre ?

Puis Jéhovah a dit : “Si Pharaon ne laisse pas partir mon peuple, les animaux des Égyptiens tomberont malades et mourront.” C’est ce qui est arrivé le lendemain. Mais les animaux des Israélites ne mouraient pas. Malgré tout, Pharaon a continué de s’entêter.

Ensuite, Jéhovah a dit à Moïse de retourner voir Pharaon et de jeter des cendres en l’air. Les cendres se sont transformées en poussière. L’air s’est rempli de poussière. Et cette poussière, en se posant sur les Égyptiens et leurs animaux, leur a provoqué de gros boutons douloureux. Mais une fois de plus, Pharaon a refusé de laisser partir les Israélites.

Jéhovah a alors envoyé Moïse dire à Pharaon :  “Est-​ce que tu refuses toujours de laisser partir mon peuple ? Demain, il va y avoir de la grêle.” Le lendemain, Jéhovah a provoqué du tonnerre et il a fait tomber de la grêle et du feu. C’était la pire tempête que l’Égypte ait connue. Les arbres et les plantes ont été détruits, sauf dans la région de Goshen. Pharaon a dit : “Suppliez Jéhovah de faire s’arrêter la grêle ! Ensuite, vous pourrez partir.” Mais dès que la grêle et la pluie se sont arrêtées, il a changé d’avis.

Par la suite, Moïse a dit : “Maintenant, les criquets vont manger toutes les plantes qui n’ont pas été détruites par la grêle.” Des millions de criquets ont mangé tout ce qui restait dans les champs et sur les arbres. Pharaon a supplié : “Demandez à Jéhovah de chasser les criquets.” Mais après que Jéhovah les a chassés, il a continué de s’entêter.

Jéhovah a dit à Moïse : « Tends ta main vers le ciel. » D’un coup, le ciel est devenu tout noir. Pendant trois jours, les Égyptiens ont été dans l’obscurité totale. Ils ne pouvaient rien voir, et ils ne se voyaient pas les uns les autres. Par contre, les Israélites avaient de la lumière là où ils vivaient.

Pharaon a dit à Moïse : “Toi et ton peuple, vous pouvez partir. Mais vos animaux devront rester ici.” Moïse a répondu : “Nous devons emmener nos animaux avec nous : nous allons les offrir à notre Dieu.” Pharaon s’est alors mis en colère. Il a crié : “Sors d’ici ! Si je te revois, je te tue !”

« Vous verrez de nouveau la différence entre un juste et un méchant, entre quelqu’un qui sert Dieu et quelqu’un qui ne le sert pas » (Malachie 3:18).