Aller au contenu

Aller à la table des matières

 HISTOIRE 101

Paul est envoyé à Rome

Paul est envoyé à Rome

Paul a terminé son troisième voyage de prédication à Jérusalem. Là, il a été arrêté et mis en prison. Une nuit, dans une vision, Jésus lui a dit : “Tu iras à Rome et tu prêcheras dans cette ville.” Paul a été amené de Jérusalem à Césarée, où il est resté deux ans en prison. Alors qu’il était jugé par le gouverneur Festus, il lui a dit : “Je veux être jugé par César, à Rome.” Le gouverneur lui a répondu : “Comme tu as fait appel à César, tu seras jugé par César.” On a fait monter Paul à bord d’un bateau qui allait à Rome, et deux frères, Luc et Aristarque, sont partis avec lui.

En mer, il y a eu une violente tempête qui a duré plusieurs jours. Tous ceux qui étaient sur le bateau pensaient qu’ils allaient mourir. Mais Paul leur a dit : “Dans un rêve, un ange m’a dit : ‘N’aie pas peur, Paul. Tu iras à Rome et tous ceux qui sont avec toi sur le bateau resteront en vie.’ Donc, soyez courageux ! On ne va pas mourir.”

La tempête a duré 14 jours. Finalement, la terre est apparue à l’horizon. C’était l’île de Malte. Le bateau s’est échoué et il s’est brisé. Mais tous ceux qui étaient sur le bateau sont arrivés sains et saufs sur l’île. Ils étaient 276. Certains ont nagé et d’autres ont flotté jusqu’à la plage en s’accrochant à des morceaux du bateau. Les habitants de Malte ont pris soin d’eux et ils ont fait un feu pour les réchauffer.

Trois mois plus tard, les soldats ont fait monter Paul à bord d’un autre bateau qui allait à Rome. Quand Paul est arrivé, les frères sont venus à sa rencontre. En les voyant, il a été encouragé et il a remercié Jéhovah. Même s’il était prisonnier, il a pu habiter dans une maison louée tout en étant surveillé par un soldat. Il est resté deux ans dans cette maison. Des gens venaient le voir, et il leur parlait de Jésus et du royaume de Dieu. Il a aussi écrit des lettres aux assemblées d’Asie Mineure et de Judée. Jéhovah s’est vraiment servi de Paul pour prêcher la bonne nouvelle aux nations !

« Sous tous les rapports, nous nous recommandons comme ministres de Dieu, par de l’endurance dans bien des épreuves, par les malheurs, les moments de détresse, les difficultés » (2 Corinthiens 6:4).