Aller au contenu

Aller au sommaire

 90HISTOIRE

Jésus et la Samaritaine

Jésus et la Samaritaine

JÉSUS se reposait près d’un puits de Samarie. Ses disciples étaient allés acheter des vivres. Or voici qu’une femme vint pour puiser de l’eau. Jésus lui dit: ‘Donne-moi à boire.’

La femme s’étonna: comment! cet homme, qui était Juif, lui parlait, à elle qui était Samaritaine! Les Juifs, en effet, détestaient les Samaritains et évitaient toutes relations avec eux. Mais non Jésus. Il dit à la femme: ‘Si tu savais qui est celui qui te demande à boire, c’est toi qui l’en aurais prié et il t’aurait donné de l’eau qui fait vivre.’

‘Le puits est profond’, répliqua la femme, ‘et tu n’as même pas de seau. Où la prendrais-tu donc, l’eau qui fait vivre?’

‘Si tu bois l’eau de ce puits’, reprit Jésus, ‘tu auras de nouveau soif. Mais l’eau que moi je donne fait vivre éternellement.’

‘Seigneur’, lui dit alors la femme, ‘donne-moi de cette eau-là, pour que je n’aie plus soif et que je n’aie plus besoin de venir ici pour puiser.’

La femme croyait qu’il parlait d’une eau réelle, alors que Jésus songeait à la vérité ayant trait à Dieu et à son Royaume. Cette vérité est une eau qui fait vivre pour toujours.

‘Va donc me chercher ton mari’, lui dit Jésus, ‘et reviens ici.’

‘Je ne suis pas mariée’, lui répondit-elle.

‘Très juste, lui dit Jésus. ‘Tu as été mariée cinq fois et l’homme avec lequel tu vis actuellement n’est pas ton mari.’

La femme resta stupéfaite, car Jésus disait vrai. Comment savait-il cela? Jésus était l’envoyé de Dieu; c’est donc Dieu qui lui avait fait cette révélation. Sur ces entrefaites, ses disciples revinrent. Ils furent tout étonnés de voir Jésus s’entretenir avec une Samaritaine.

Que nous enseigne cet épisode? Que Jésus était bon pour tous. Il ne faisait pas de distinction de races. Imitons-le. Gardons-nous de penser que certaines races sont mauvaises. Jésus voulait amener tout le monde à la connaissance de la vérité qui mène à la vie éternelle. Suivons son exemple.