Aller au contenu

Aller à la table des matières

 78HISTOIRE

L’écriture sur la muraille

L’écriture sur la muraille

QUE se passe-t-il ici? Le roi de Babylone donnait un festin somptueux pour mille de ses grands. Tous se servaient des coupes d’or et d’argent qu’on avait enlevées du temple de Jérusalem. Or voici que tout à coup apparurent des doigts qui se mirent à écrire sur la muraille. Tous les convives furent saisis d’épouvante.

C’était Belschazzar, petit-fils de Nébucadnezzar, qui régnait à l’époque. Le roi, terrifié, cria avec force d’introduire tous ses sages. Il leur dit: ‘Quiconque lira cette écriture et m’en révélera le sens sera comblé de cadeaux et commandera en troisième dans le royaume.’ Mais aucun de ces hommes ne fut capable de lire l’écriture ni d’en donner le sens.

Alertée par le bruit, la mère du roi entra dans l’immense salle de festin. ‘Ne te tourmente pas ainsi’, dit-elle au roi. ‘Il y a un homme dans ton royaume qui connaît les dieux saints. Quand ton grand-père Nébucadnezzar était roi, il l’a institué chef de tous ses sages. Il s’appelle Daniel. Fais-le venir et il t’indiquera l’interprétation.’

Aussitôt Daniel fut introduit devant le roi. Il expliqua à Belschazzar pourquoi Jéhovah avait retiré une fois la royauté à son grand-père Nébucadnezzar. ‘Il était très orgueilleux’, lui dit Daniel. ‘Aussi Jéhovah l’a-t-il puni.’

‘Or toi’, poursuivit Daniel, ‘tu savais ce qui était arrivé à ton grand-père, et pourtant tu es tout aussi orgueilleux que lui. Tu t’es fait apporter les coupes et les bols du temple de Jéhovah et tu as bu dedans. Tu as loué les dieux de bois et les dieux de pierre et tu n’as pas honoré notre grand Créateur. C’est pourquoi Dieu a envoyé une main pour écrire ces mots.

‘Voici ce qui est écrit’, dit Daniel: ‘MENÉ, MENÉ, TEKEL et PARSÎN.’

‘Quant à l’interprétation, la voici. MENÉ: Dieu a compté les jours de ton royaume et il y a mis fin. TEKEL: tu as été pesé dans la balance et trouvé sans valeur. PARSÎN: ton royaume a été divisé et donné aux Mèdes et aux Perses.’

Or, pendant que Daniel parlait, les Mèdes et les Perses partaient à l’assaut de Babylone. La ville fut prise et Belschazzar tué. Ainsi, l’interprétation de l’écriture mystérieuse s’accomplit cette nuit même. Mais quel allait être le sort des Israélites? Voyons d’abord ce qui arriva à Daniel.