Aller au contenu

Aller au sommaire

 30HISTOIRE

Moïse à l’Horeb

Moïse à l’Horeb

UN JOUR, Moïse mena son troupeau jusqu’à la montagne appelée Horeb. Or voici qu’il vit un buisson en feu qui ne se consumait pas.

‘Que c’est étonnant!’ se dit Moïse. ‘Je vais m’avancer pour mieux voir.’ Quand il se fut approché, une voix se fit entendre, qui lui dit: ‘N’avance pas plus loin, car tu te tiens sur un sol sacré.’ C’est Dieu qui lui parlait ainsi par le moyen d’un ange. Alors Moïse se cacha le visage.

Dieu lui dit: ‘J’ai vu la détresse de mon peuple qui est en Égypte. Je vais le délivrer et c’est toi que j’envoie pour le mener hors d’Égypte.’ Jéhovah, en effet, s’apprêtait à conduire les Israélites vers la magnifique terre de Canaan.

Mais Moïse dit: ‘Je ne suis rien. C’est trop me demander. Mais admettons que j’aille en Égypte. Les Israélites me diront: “Qui t’a envoyé?”’

‘Voici ce que tu leur diras’, répondit Dieu: ‘“JÉHOVAH, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, m’a envoyé vers vous.”’ Et Jéhovah ajouta: ‘C’est là mon nom pour toujours.’

‘Mais’, reprit Moïse, ‘admettons qu’ils ne croient pas que tu m’aies envoyé.’

‘Qu’as-tu dans la main?’ demanda Dieu.

‘Un bâton’, fit Moïse.

‘Jette-le à terre’, lui dit Dieu. Moïse jeta son bâton, qui devint un serpent. Jéhovah lui montra encore un miracle. ‘Enfouis ta main dans ta tunique’, lui dit-il. Moïse obéit. Lorsqu’il retira sa main, elle était blanche comme de la neige! On aurait dit qu’elle était lépreuse. Dieu donna ensuite à Moïse le pouvoir de faire un troisième miracle. Enfin il lui dit: ‘Quand tu feras ces miracles, les Israélites croiront que je t’ai envoyé.’

Alors Moïse prit le chemin du retour. Revenu chez Jéthro, son beau-père, il lui dit: ‘Laisse-moi retourner en Égypte, auprès des miens, pour voir comment ils se portent.’ Jéthro le laissa partir.