Aller au contenu

Aller au sommaire

Les esprits ne sont pas des créatures qui ont vécu et sont mortes sur la terre

Les esprits ne sont pas des créatures qui ont vécu et sont mortes sur la terre

Les esprits existent. Dans le monde spirituel invisible, il y a des esprits bons et des esprits mauvais. Étaient-​ils auparavant des humains qui vivaient et sont morts sur la terre ?

Non. Contrairement à ce que certains pensent, quand quelqu’un meurt il ne va pas dans le monde spirituel. Comment le savons-​nous ? Parce que la Bible le dit. La Bible est un livre de vérité qui provient du seul vrai Dieu, dont le nom est Jéhovah. Jéhovah a créé les humains ; il sait très bien ce qui leur arrive quand ils meurent (Psaume 83:18 ; 2 Timothée 3:16).

Adam venait de la poussière ; il est retourné à la poussière.

La Bible dit que Dieu forma Adam, le premier homme, « de la poussière [tirée] du sol » (Genèse 2:7). Il le plaça dans le Paradis, le jardin d’Éden. Si Adam avait obéi à la loi de Jéhovah, il ne serait pas mort ; aujourd’hui, il serait toujours vivant sur la terre. Mais lorsque, volontairement, il viola la loi de Dieu, Dieu lui dit : « Tu retourne[ra]s au sol, car c’est de lui que tu as été pris. Car tu es poussière et tu retourneras à la poussière » (Genèse 3:19).

Qu’est-​ce que cela veut dire ? Voyons : Où était Adam quand Jéhovah l’a créé à partir de la poussière ? Nulle part. Il n’était pas, au ciel, un esprit appelé à naître. Il n’existait pas. Quand Jéhovah a dit qu’Adam « retourne[rait] au sol », il voulait donc dire qu’il mourrait.  Adam n’a pas transmigré dans le monde spirituel. À la mort, il est redevenu inerte, inexistant. La mort, c’est l’absence de vie.

Et les autres morts ? Ont-​ils aussi cessé d’exister ? Voici la réponse de la Bible :

  • « Tous [les humains comme les animaux] vont vers un même lieu. Ils sont tous venus de la poussière, et ils retournent tous à la poussière » (Ecclésiaste 3:20).

  • « Les morts [...] ne savent rien » (Ecclésiaste 9:5).

  • « Leur amour et leur haine et leur jalousie ont déjà péri » (Ecclésiaste 9:6).

  • « Il n’y a ni œuvre, ni plan, ni connaissance, ni sagesse dans le schéol [la tombe], le lieu où tu vas » (Ecclésiaste 9:10).

  • « [L’homme] retourne à son sol ; en ce jour-​là périssent ses pensées » (Psaume 146:4).

Seuls les vivants peuvent faire ces choses.

 Avez-​vous du mal à accepter ces versets bibliques ? Si oui, réfléchissez à ceci : Dans beaucoup de familles, l’homme gagne de l’argent pour subvenir aux besoins des siens. Qu’il vienne à mourir, et généralement sa famille rencontre des difficultés. Parfois, sa femme et ses enfants n’ont même pas de quoi s’acheter à manger. Peut-être aussi sont-​ils maltraités par les ennemis de cet homme. Maintenant demandez-​vous : « Si l’homme est vivant dans le monde spirituel, pourquoi ne continue-​t-​il pas à subvenir aux besoins de sa famille ? Pourquoi ne la protège-​t-​il pas des gens méchants ? ». C’est parce que les Écritures ont raison : cet homme est sans vie, incapable de rien faire (Psaume 115:17).

Les morts ne peuvent pas aider les affamés ni protéger les victimes de mauvais traitements.

Cela veut-​il dire que les morts ne revivront jamais ? Non. (Nous parlerons de la résurrection plus loin.) Par contre, cela signifie que les morts ne savent pas ce que vous faites. Ils ne peuvent vous voir, vous entendre ou vous parler. Vous n’avez pas besoin d’avoir peur d’eux. Ils ne peuvent pas vous aider, et ils ne peuvent pas vous nuire (Ecclésiaste 9:4 ; Isaïe 26:14).