Aller au contenu

Aller à la table des matières

 CHAPITRE 29

Toutes les fêtes plaisent-elles à Dieu ?

Toutes les fêtes plaisent-elles à Dieu ?

Pourquoi cette fête a-​t-​elle plu à Dieu ?

AIMES-​TU les fêtes ? — En général, on s’y amuse bien. Crois-​tu que le grand Enseignant soit d’accord pour que nous assistions à des fêtes ? — Lui-​même a déjà assisté à une fête. C’était à l’occasion d’un mariage, et quelques-uns de ses disciples l’accompagnaient. Jéhovah est le “ Dieu heureux ”, alors il est content quand nous nous amusons lors de fêtes convenables. — 1 Timothée 1:11 ; Jean 2:1-11.

À la page 29 de ce livre, nous avons appris que les Israélites ont pu traverser la mer Rouge grâce à Jéhovah, qui a partagé les eaux en deux. T’en souviens-​tu ? — Une fois de l’autre côté, ils l’ont remercié par des chants et des danses. C’était une fête. Ils étaient très heureux, et Dieu aussi certainement. — Exode 15:1, 20, 21.

Environ 40 ans plus tard, les Israélites sont allés à une autre grande fête. Mais voilà, ceux qui les avaient invités n’adoraient pas Jéhovah. Et même, ils se prosternaient devant d’autres dieux et ils avaient des relations sexuelles avec des personnes qui n’étaient pas leur mari ou leur femme. Penses-​tu que c’était bien d’assister  à ce genre de fête ? — Jéhovah a été très en colère contre les Israélites ; il les a punis. — Nombres 25:1-9 ; 1 Corinthiens 10:8.

La Bible raconte aussi deux fêtes d’anniversaire de naissance. L’anniversaire du grand Enseignant ? — Non. Les deux fois, c’était pour des hommes qui ne servaient pas Jéhovah. L’un d’eux était le roi Hérode Antipas. C’était lui qui gouvernait le district de Galilée à l’époque où Jésus y vivait.

Cet Hérode avait une mauvaise conduite. Il avait pris la femme de son frère, Hérodiade. Quand le serviteur de Dieu qui s’appelait Jean le Baptiste a dit que c’était très mal, Hérode s’est fâché et l’a fait enfermer dans une prison. — Luc 3:19, 20.

Le jour de son anniversaire, Hérode a organisé une grande fête. Il a invité beaucoup de gens importants. Tout le monde mangeait, buvait et s’amusait bien. À un moment donné, la fille d’Hérodiade est venue danser pour eux. Elle a tellement plu aux invités que le roi Hérode a voulu lui offrir un cadeau. Il lui a fait cette promesse : “ Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, jusqu’à la moitié de mon royaume. ”

 Qu’allait-​elle demander ? De l’argent ? De beaux vêtements ? Un palais ? N’ayant pas d’idée, elle a posé la question à sa mère, Hérodiade : “ Que dois-​je demander ? ”

Comme Hérodiade détestait Jean le Baptiste, elle a conseillé à sa fille de demander sa tête. La jeune fille est donc retournée voir le roi pour lui dire : “ Je veux que tout de suite tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste. ”

Hérode n’avait pas envie de tuer Jean, car il savait que c’était un homme bon. Mais puisqu’il avait fait une promesse, il avait peur de ce que les invités penseraient s’il changeait d’avis. Alors il a envoyé un homme à la prison pour décapiter Jean. L’homme est revenu peu après avec la tête de Jean sur un plat. Il l’a donnée à la jeune fille, qui est allée la porter à sa mère. — Marc 6:17-29.

L’autre fête d’anniversaire dont parle la Bible ne s’est pas mieux passée. Elle concernait un roi d’Égypte. À cette fête aussi on a décapité un homme. Et ensuite, le roi a fait pendre son cadavre pour que les oiseaux le mangent (Genèse 40:19-22) !  Penses-​tu que Dieu était d’accord avec ces deux fêtes d’anniversaire ? — Aurais-​tu aimé y assister ? —

Que s’est-​il passé à la fête d’anniversaire d’Hérode ?

Tout ce qui est dans la Bible a été écrit dans un but précis. Réfléchis : la Bible ne parle que de deux fêtes d’anniversaire, et, les deux fois, il s’est passé des choses mauvaises. Alors, à ton avis, qu’est-​ce que Dieu veut nous faire comprendre ? Est-​il d’accord pour que nous fêtions les anniversaires de naissance ? —

Aujourd’hui, on ne coupe plus la tête des gens lors des anniversaires. Mais il ne faut pas oublier que l’idée de fêter les naissances est venue d’hommes qui n’adoraient pas le vrai Dieu. À propos des deux fêtes d’anniversaire racontées dans la Bible, une encyclopédie religieuse dit que “ seuls les pécheurs donnent de grandes réjouissances à la date où ils sont nés ”. (The Catholic Encyclopedia) Voulons-​nous leur ressembler ? —

Et le grand Enseignant ? Fêtait-​il son anniversaire ? — Non. La Bible ne parle pas de fêtes organisées pour l’anniversaire de Jésus. Ses premiers disciples non plus ne célébraient pas son anniversaire. Mais alors, sais-​tu pourquoi les gens fêtent sa naissance le 25 décembre ? —

Un livre explique qu’on a choisi cette date parce que ‘ les habitants de Rome l’observaient déjà comme fête de Saturne pour célébrer l’anniversaire du Soleil ’. (The World Book Encyclopedia.) Tu vois, on a décidé de fêter la naissance de Jésus à la même date qu’une fête religieuse des païens !

De toute façon, il est impossible que Jésus soit né au mois de décembre. Sais-​tu pourquoi ? — Parce que la Bible dit qu’à sa naissance des bergers passaient encore la nuit dans les champs (Luc 2:8-12). Or, en décembre, il pleut et il fait froid ; ils ne seraient donc pas restés la nuit dans les champs.

Pourquoi est-​il impossible que Jésus soit né le 25 décembre ?

 Beaucoup de gens savent que Noël n’est pas l’anniversaire de naissance de Jésus. Ils savent même que c’est un jour où les païens d’autrefois avaient une fête qui ne plaisait pas à Dieu. Mais ils célèbrent quand même Noël parce qu’ils préfèrent s’amuser que chercher à savoir ce que Dieu en pense. Mais nous, nous voulons plaire à Jéhovah, n’est-​ce pas ? —

Alors quand nous faisons une fête, nous voulons être sûrs qu’elle est convenable aux yeux de Jéhovah. On peut organiser des fêtes à n’importe quel moment de l’année ; pas besoin d’attendre une date particulière. Ce jour-​là, on peut faire un bon repas et bien s’amuser avec des jeux. Ça te ferait plaisir ? — Pourquoi ne pas en parler en famille et organiser une fête avec papa et maman ? Ce serait bien, non ? — Mais avant de commencer à préparer quelque chose, vérifie que ça plaise à Dieu.

Comment pouvons-​nous être sûrs que nos fêtes plaisent à Dieu ?

Il faut toujours faire ce qui plaît à Dieu. C’est ce que montrent Proverbes 12:2 ; Jean 8:29 ; Romains 12:2 ; et 1 Jean 3:22.