Aller au contenu

Aller à la table des matières

 CHAPITRE 35

On peut se réveiller de la mort !

On peut se réveiller de la mort !

PENSES-​TU que, si nous mourons, Dieu voudra nous ressusciter, nous ramener à la vie ? — Job en était sûr. À un moment où il se croyait sur le point de mourir, cet homme bon a dit à Dieu : “ Tu appelleras, et moi je te répondrai. ” Il a même ajouté que Jéhovah Dieu languirait après lui, autrement dit qu’il serait très impatient de le ressusciter. — Job 14:14, 15.

Jésus est comme Jéhovah Dieu, son Père. Lui aussi veut nous aider. Quand un lépreux lui a dit un jour : “ Si tu le veux, tu peux me rendre pur ”, Jésus a répondu : “ Je le veux. ” Et il l’a guéri de sa lèpre. — Marc 1:40-42.

Comment Jéhovah a-​t-​il montré qu’il aime les enfants ?

Jésus aime les enfants. Il suit l’exemple de son Père. Il y a très longtemps, Jéhovah a ressuscité deux enfants. La première fois, son serviteur Éliya l’a supplié de ressusciter le fils d’une femme  qui avait été bonne envers lui, et il l’a fait. La deuxième fois, c’est par l’intermédiaire d’Élisha qu’il a rendu la vie à un petit garçon. — 1 Rois 17:17-24 ; 2 Rois 4:32-37.

Es-​tu content de savoir que Jéhovah nous aime autant ? — Il pense à nous pendant notre vie, et, si nous devions mourir, il continuerait à penser à nous. Pour lui, même quand ils sont morts, les gens qu’il aime sont toujours vivants. C’est Jésus qui l’a dit (Luc 20:38). Selon la Bible, ‘ ni mort ni vie, ni choses présentes ni choses à venir ne pourront nous séparer de l’amour de Dieu ’. — Romains 8:38, 39.

Quand Jésus était sur la terre, il a montré que Jéhovah s’intéresse aux petits enfants. Tu te rappelles que Jésus prenait le temps de parler de Dieu aux enfants. Mais sais-​tu que Jéhovah lui a également donné le pouvoir d’en ressusciter quelques-uns ? — Je vais te raconter comment Jésus a ressuscité la fille de 12 ans d’un certain Jaïrus.

Jaïrus habite avec sa femme et sa fille unique près de la mer de Galilée. Un jour, sa fille tombe gravement malade ; Jaïrus se rend compte qu’elle va mourir. Il repense alors à Jésus, cet homme extraordinaire dont il a entendu dire qu’il guérit les gens. Il part à sa recherche et le trouve au bord de la mer de Galilée, en train d’enseigner une foule.

Jaïrus se fraie un passage jusqu’à lui et tombe à ses pieds. ‘ Ma petite fille est très malade, lui dit-​il. Viens l’aider, s’il te plaît. Je t’en supplie. ’ Jésus le suit immédiatement. La foule, qui est là pour voir le grand Enseignant, vient aussi. Mais, sur le trajet, des hommes arrivent de chez Jaïrus avec une mauvaise nouvelle : “ Ta fille est morte ! Pourquoi déranger encore l’enseignant ? ”

 Jésus a entendu. Il comprend que Jaïrus est très triste d’avoir perdu son seul enfant. Il lui dit : ‘ N’aie pas peur. Aie seulement foi en Dieu, et ta fille ira bien. ’ Ils poursuivent leur chemin jusqu’à la maison de Jaïrus. Il y a là des amis de la famille qui pleurent. Ils sont tristes, car leur jeune amie est morte. Jésus leur dit : ‘ Cessez de pleurer. La petite enfant n’est pas morte, mais elle dort. ’

Les gens commencent à se moquer de lui, car ils savent qu’elle est bien morte. Mais alors pourquoi Jésus leur dit-​il qu’elle dort ? — Que veut-​il leur faire comprendre ? — Il veut leur faire comprendre que la mort ressemble à un profond sommeil. Il veut leur montrer que, grâce au pouvoir que Dieu lui donne, il peut ramener un mort à la vie aussi facilement qu’on réveille quelqu’un qui dort.

Jésus a ressuscité la fille de Jaïrus : que nous apprend cette histoire ?

Jésus fait sortir tout le monde de la maison, sauf ses apôtres Pierre, Jacques et Jean, et les parents de la petite fille. Puis il s’approche d’elle, il la prend par la main et il lui dit : “ Fillette, lève-​toi ! ” Et aussitôt, elle se lève et se met à marcher ! Son papa  et sa maman sont transportés de joie. — Marc 5:21-24, 35-43 ; Luc 8:40-42, 49-56.

Réfléchis à présent : Si Jésus a été capable de rendre la vie à cette petite fille, peut-​il faire la même chose pour d’autres ? — Penses-​tu qu’il le fera effectivement ? — Oui, il le fera. D’ailleurs, il l’a dit : “ L’heure vient où tous ceux qui sont dans les tombes de souvenir entendront [ma] voix et sortiront. ” — Jean 5:28, 29.

Penses-​tu que Jésus veut ressusciter les gens ? — Une autre histoire racontée dans la Bible va répondre à cette question. Cette histoire s’est passée près de la ville de Naïn ; elle nous révèle ce que Jésus ressent pour ceux qui ont du chagrin lors des enterrements.

Un cortège funèbre sort de Naïn. Le mort qu’on va enterrer est le fils d’une femme qui a déjà perdu son mari. Et c’était son fils unique. Comme elle a du chagrin ! Des habitants de la ville l’accompagnent à l’enterrement. Elle pleure, et personne ne peut la consoler.

Ce jour-​là, Jésus et ses disciples se dirigent justement vers Naïn. Près de la porte de la ville, ils croisent le cortège. En voyant la femme qui pleure, Jésus est pris de pitié. Ça lui fait mal de voir sa peine. Il veut l’aider.

Avec tendresse, mais sur un ton suffisamment ferme pour qu’elle l’écoute, il lui dit : “ Cesse de pleurer. ” Intrigués, les gens l’observent. En le voyant se pencher sur le mort, ils doivent se demander ce qu’il va faire. Et le voilà qui commande : “ Jeune homme, je te le dis : Lève-​toi ! ” Immédiatement, le jeune homme se redresse, et il se met à parler ! — Luc 7:11-17.

Tu imagines ce que sa maman a ressenti ? Qu’est-​ce que ça te ferait, à toi, de voir quelqu’un que tu aimes être ressuscité ? —  Cette histoire montre bien que Jésus aime vraiment les gens et qu’il veut les aider, n’est-​ce pas ? — Imagine comme ce sera merveilleux d’accueillir les ressuscités dans le monde nouveau que Dieu nous promet ! — 2 Pierre 3:13 ; Révélation 21:3, 4.

Que prouve la résurrection du fils unique de cette femme ?

Parmi ces ressuscités, il y aura des adultes et des enfants que nous aurons connus avant. Nous saurons qui ils sont, comme Jaïrus savait que c’était sa fille que Jésus avait ressuscitée. Mais il y aura aussi des gens qui sont morts depuis des centaines ou des milliers d’années. Bien qu’ils aient vécu voilà très longtemps, Dieu ne les oubliera pas.

Es-​tu content de savoir que Jéhovah Dieu et son Fils, Jésus, nous aiment si fort ? — Ils souhaitent que nous vivions, pas seulement quelques années, mais pour toujours !

À propos de la merveilleuse espérance que la Bible nous donne concernant les morts, lire Isaïe 25:8 ; Actes 24:15 ; et 1 Corinthiens 15:20-22.