Aller au contenu

Aller au sommaire

 CHAPITRE 44

Nos amis doivent aimer Dieu

Nos amis doivent aimer Dieu

UN AMI, c’est quelqu’un avec qui on aime parler et passer du temps. Il est important de bien choisir ses amis. D’après toi, qui est le meilleur ami que nous puissions avoir ? — C’est Jéhovah Dieu.

Mais peut-​on vraiment être ami avec Dieu ? — La Bible dit qu’Abraham, un homme qui a vécu voilà très longtemps, était l’“ ami de Jéhovah ”. (Jacques 2:23.) Sais-​tu pourquoi Abraham était l’ami de Dieu ? — Parce qu’il lui obéissait. Il obéissait même quand Dieu lui demandait des choses difficiles. Pour être l’ami de Jéhovah, il faut donc faire ce qui lui plaît, comme Abraham et comme le grand Enseignant. — Genèse 22:1-14 ; Jean 8:28, 29 ; Hébreux 11:8, 17-19.

Pourquoi Abraham était-​il l’“ ami de Jéhovah ” ?

 Un jour, Jésus a dit à ses apôtres : “ Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. ” (Jean 15:14). Mais comme tout ce qu’il commandait venait de Jéhovah, en définitive pour être ses amis il fallait faire ce que Jéhovah demandait. Jésus n’avait donc que des amis qui aimaient Dieu.

Certains de ses amis les plus proches étaient ses apôtres (ils sont représentés à la page 75 de ce livre). Ils l’accompagnaient dans ses déplacements et le soutenaient dans son activité de prédication. Jésus passait une grande partie de son temps avec eux. Ils mangeaient ensemble, parlaient de Dieu ensemble et se livraient à toutes sortes d’activités ensemble. Mais Jésus avait beaucoup d’autres amis. Il lui arrivait de loger chez eux et de se détendre en leur compagnie.

Il y avait une famille chez qui Jésus aimait bien s’arrêter. Elle vivait dans le village de Béthanie, tout à côté de la grande ville de Jérusalem. Te souviens-​tu de cette famille ? — Elle se composait  de Marie, de Marthe et de leur frère Lazare. Jésus appelait Lazare son ami (Jean 11:1, 5, 11). Il les aimait tous les trois et il appréciait leur compagnie parce qu’eux-​mêmes aimaient et servaient Jéhovah.

Pourquoi Jésus s’arrêtait-​il souvent chez cette famille quand il venait à Jérusalem ? Connais-​tu leurs noms ?

Ça ne veut pas dire que Jésus se montrait désagréable avec ceux qui ne servaient pas Dieu. D’ailleurs, il lui arrivait de manger chez eux. À cause de ça, on l’accusait parfois d’être “ un ami des collecteurs d’impôts et des pécheurs ”. (Matthieu 11:19.) Mais Jésus n’allait pas chez ce genre de personnes parce qu’il approuvait leur façon de vivre. Il leur rendait visite pour leur parler de Jéhovah. Il voulait les aider à abandonner leur mauvaise conduite et à servir Dieu.

Pourquoi Zachée est-​il monté dans cet arbre ?

C’est ce qui s’est passé un jour à Jéricho, une ville que Jésus traversait pour se rendre à Jérusalem. Une foule s’est rassemblée. Il y a là un certain Zachée qui veut apercevoir Jésus, mais, derrière tout le monde, il n’y voit rien parce qu’il n’est pas très grand. Alors, il court en avant et il monte dans un arbre, afin de bien voir Jésus quand il passera.

En arrivant sous l’arbre, Jésus lève les yeux. ‘ Dépêche-​toi de descendre, dit-​il à Zachée, car aujourd’hui je vais chez toi. ’ Or, Zachée  est un homme riche qui a commis de mauvaises actions. Pourquoi Jésus a-​t-​il décidé d’aller chez un tel homme ? —

Ce n’est pas parce qu’il approuve sa façon de vivre. Non, mais il veut lui parler de Dieu. Il a remarqué que Zachée a fait des efforts pour essayer de le voir, et il se doute qu’il l’écoutera. C’est le bon moment pour expliquer à cet homme comment Dieu veut qu’on se conduise.

Pourquoi Jésus est-​il chez Zachée, et quelle promesse Zachée fait-​il ?

Et que se passe-​t-​il ? Que vois-​tu sur l’image ? — Zachée est touché par l’enseignement de Jésus. Il regrette d’avoir trompé les gens, et il promet de rendre l’argent qu’il a pris sans en avoir le droit. Puis il devient un disciple de Jésus. C’est seulement à partir de ce moment que Jésus et lui deviennent également amis. — Luc 19:1-10.

Si nous imitons le grand Enseignant, irons-​nous voir les gens qui ne sont pas nos amis ? — Oui. Mais pas parce que nous approuvons leur façon de vivre. Et nous ne participerons pas à leurs mauvaises actions. Nous leur rendrons visite pour leur parler de Dieu.

 Nos vrais amis sont ceux dont nous apprécions particulièrement la compagnie. Pour être le genre d’amis qui convient, il faut qu’ils plaisent à Dieu. Il y a des gens qui ne savent rien de Jéhovah mais, s’ils le souhaitent, nous pouvons les aider pour qu’ils apprennent à le connaître. À partir du moment où ils aimeront Jéhovah comme nous l’aimons, alors nous pourrons devenir de grands amis.

Il y a une autre manière de savoir si quelqu’un serait ou non un véritable ami. C’est d’observer sa conduite. Fait-​il des méchancetés aux autres pour ensuite se moquer d’eux ? Ce n’est pas bien, tu ne trouves pas ? — Cherche-​t-​il constamment les ennuis ? Tu n’aimerais pas te retrouver mêlé à ses problèmes, n’est-​ce pas ? — Ou bien encore, est-​ce qu’il fait des bêtises en se croyant malin parce qu’il ne se fait pas prendre ? Même s’il ne se fait pas prendre, Dieu le voit, n’est-​ce pas ? — Penses-​tu que les gens qui se conduisent ainsi seraient des amis convenables ? —

Prends ta bible, et voyons ce qu’elle dit à propos de l’influence que les gens que nous fréquentons ont sur nous. C’est en 1 Corinthiens chapitre 15, verset 33. L’as-​tu trouvé ? — Nous lisons : “ Ne vous égarez pas. Les mauvaises compagnies ruinent les habitudes utiles. ” Autrement dit, si nous fréquentons des gens méchants, nous risquons de devenir méchants. Mais l’inverse est vrai aussi : de bonnes compagnies nous aident à prendre de bonnes habitudes.

Rappelons-​nous toujours que Jéhovah est la Personne la plus importante dans notre vie. Nous ne voulons pas perdre son amitié, n’est-​ce pas ? — Alors faisons attention à ne choisir pour amis que ceux qui aiment Dieu.

Voici quelques textes qui montrent l’importance d’avoir de bonnes compagnies : Psaume 119:115 ; Proverbes 13:20 ; 2 Timothée 2:22 ; et 1 Jean 2:15.