Aller au contenu

Aller au sommaire

 CHAPITRE 21

Faut-il se vanter ?

Faut-il se vanter ?

SAIS-​TU ce que veut dire se vanter ? — Je te donne un exemple : Imagine que tu essaies de faire une chose pour laquelle tu n’es pas très doué. Taper dans un ballon ou sauter à la corde, par exemple. Et il y a là un autre enfant qui se moque de toi et qui te dit : “ Na na nèère, j’y arrive mieux que toi ! ” Eh bien, on peut dire qu’il se vante.

Es-​tu content quand on agit ainsi avec toi ? — Alors penses-​tu que ça plaira aux autres si, toi aussi, tu te vantes ? — Est-​ce gentil de dire à quelqu’un : “ Je suis meilleur que toi. ” — Jéhovah aime-​t-​il les gens qui se vantent ? —

Le grand Enseignant connaissait des hommes qui se croyaient meilleurs que les autres. Ils se vantaient et méprisaient tout le monde. Pour leur faire comprendre que ce n’était pas bien, Jésus leur a raconté une histoire. Écoute bien.

C’est l’histoire d’un Pharisien et d’un collecteur d’impôts. Les Pharisiens étaient des chefs religieux qui se conduisaient souvent comme s’ils étaient plus justes ou plus saints que les autres. Dans l’histoire de Jésus, le Pharisien est venu au temple de Jérusalem pour prier Dieu.

Pourquoi le collecteur d’impôts a-​t-​il plu à Dieu, mais pas le Pharisien ?

Il y a là un collecteur d’impôts venu aussi pour prier. Les gens n’aiment pas les collecteurs d’impôts. Ils pensent que ce sont des voleurs. Et c’est vrai que beaucoup d’entre eux ne sont pas toujours très honnêtes.

 Au temple, donc, le Pharisien prie Dieu. ‘ Ô Dieu, dit-​il, je te remercie parce que, moi, je ne suis pas un pécheur. Je ne vole personne et je ne commets pas de mauvaises actions. Je ne suis pas comme ce collecteur d’impôts, là-bas. Je suis un homme juste. Je me prive de manger deux fois par semaine pour avoir le temps de penser à toi. Et je donne au temple un dixième de tout ce que je gagne. ’ Le Pharisien se croit vraiment meilleur que les autres, n’est-​ce pas ? — Et il n’hésite pas à le dire à Dieu.

Le collecteur d’impôts a une attitude complètement différente. Quand il prie, il n’ose même pas lever les yeux vers le ciel. Il se tient à l’écart, la tête baissée. Il regrette ses péchés et il se frappe la poitrine de chagrin. Il n’essaie pas de dire à Dieu qu’il est juste. Non, il dit au contraire : ‘ Ô Dieu, sois bon envers moi, un pécheur. ’

À ton avis, lequel des deux plaît à Dieu ? Le Pharisien qui se croit si juste ? Ou le collecteur d’impôts qui regrette ses péchés ? —

C’est le collecteur d’impôts, et Jésus explique pourquoi. Il dit : ‘ Parce que tout homme qui essaie de se faire passer pour meilleur que les autres sera rabaissé. Mais celui qui pense qu’il ne vaut pas grand-chose sera élevé. ’ — Luc 18:9-14.

 Quelle est la leçon de cette histoire ? — C’est qu’il est mal de se croire meilleur que les autres. Et même quand nous ne le disons pas, notre conduite peut révéler que nous le pensons. T’es-​tu déjà vanté ? — Écoute ce qui est arrivé à l’apôtre Pierre.

Quand Jésus a averti ses apôtres qu’ils l’abandonneraient tous lorsqu’on viendrait l’arrêter, Pierre s’est vanté : ‘ Même si tous les autres t’abandonnent, moi, jamais ! ’ Mais il se trompait. Il était trop sûr de lui. Il a bel et bien abandonné Jésus. Heureusement, comme nous le verrons au chapitre 30, il est revenu ensuite vers Jésus. — Matthieu 26:31-33.

Prenons une situation d’aujourd’hui. Une interrogation en classe, par exemple. Imagine que tu saches répondre sans hésiter, alors qu’un autre élève n’y arrive pas. Tu es content de toi, et c’est normal. Mais est-​ce que ce serait gentil de te comparer à celui qui a du mal à répondre ? — Est-​ce que ce serait bien de le rabaisser pour te mettre en valeur ? —

C’est ce qu’a fait le Pharisien. Il s’est vanté d’être meilleur que le collecteur d’impôts. Mais le grand Enseignant a dit que ce n’était pas bien. Même quand on est capable de faire quelque chose mieux qu’un autre, ça ne veut pas dire qu’on est meilleur que lui.

Es-​tu meilleur qu’un autre simplement parce que tu en sais plus que lui ?

Donc, si tu en sais plus qu’un autre élève, aurais-​tu raison de te vanter ? — Réfléchis : d’où vient ton cerveau ? Est-​ce toi qui l’as fabriqué ? — Non, c’est Dieu qui te l’a donné. Et puis, tout ce que tu sais ou presque, tu l’as appris grâce à quelqu’un. Tu l’as lu ou tu l’as entendu. Et même quand tu comprends quelque chose tout seul, grâce à quoi y arrives-​tu ? — Grâce au cerveau que Dieu t’a donné.

 Quand tu vois que quelqu’un se donne du mal, pourquoi ne pas l’encourager ? Ce serait gentil. Tu pourrais lui dire que ce qu’il a fait est très bien, et peut-être même l’aider à faire encore mieux. Tu aimerais qu’on fasse pareil pour toi, n’est-​ce pas ? —

Pourquoi n’est-​il pas bien de se vanter quand on est plus fort qu’un autre ?

Certains ont plus de force que d’autres. Supposons que tu sois plus fort que ton frère ou ta sœur. Est-​ce une raison pour te vanter ? — Non. Ce qui nous rend forts, c’est ce que nous mangeons. Or, qui nous donne le soleil, la pluie et tout ce qu’il faut pour qu’il y ait de la nourriture ? Dieu, n’est-​ce pas ? — Quand on est fort, c’est donc Dieu qu’il faut remercier. — Actes 14:16, 17.

As-​tu remarqué comme c’est désagréable d’entendre quelqu’un se vanter ? — Rappelle-​toi ce qu’a dit le grand Enseignant : ‘ Faites pour les autres comme vous voulez qu’ils fassent pour vous. ’ Si nous suivons ce conseil, nous ne ressemblerons jamais au Pharisien vantard. — Luc 6:31.

 Un jour, on a dit à Jésus qu’il était bon. Jésus a-​t-​il répondu : ‘ C’est vrai que je suis bon. ’ — Non. Il a dit au contraire : “ Personne n’est bon, si ce n’est un seul : Dieu. ” (Marc 10:18). Jésus était parfait, mais il ne s’est jamais vanté. Il préférait dire du bien de son Père, Jéhovah.

Alors, qui mérite d’être admiré ? — Jéhovah Dieu, le Créateur. Quand nous voyons un magnifique coucher de soleil ou une autre belle chose dans la nature, nous pouvons dire : ‘ C’est notre Dieu Jéhovah qui l’a fait ! ’ Soyons toujours prêts à parler des choses extraordinaires que Jéhovah a faites et de celles qu’il fera dans l’avenir.

De qui ce garçon est-​il en train de parler avec admiration ?

Lire ce que disent les versets suivants sur la vantardise et sur ce qui peut nous aider à ne pas nous vanter : Proverbes 16:5, 18 ; Jérémie 9:23, 24 ; 1 Corinthiens 4:7 ; et 13:4.